Archives pour la catégorie Assemblée Nationale

Vidéo en direct : l’Assemblée nationale se saisit enfin de la question de la sûreté des installations nucléaires !

 » En direct sur le site d’Europe Écologie-les Verts Pour la première fois, à l’initiative du groupe des députés écologistes, aura lieu à l’Assemblée jeudi 30 mai un débat en séance sur le thème de la sûreté nucléaire, de 21 h 30 à minuit trente. Ce débat sera introduit par Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée Nationale, chef de file du groupe Écologiste. Il se déroulera en 2 temps avec en première partie une audition par les députés d’experts» : Pierre-Franck Chevet, président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) , Jacques Repussard, directeur général de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire (IRSN), Dominique Minière, Directeur délégué Groupe, Production et ingénierie d’EDF et Bernard Laponche physicien nucléaire, polytechnicien. Dans un second temps, un débat entre les députés et la ministre Delphine Batho permettra de poursuivre les échanges pendant 1 heure trente. L’objectif est de sortir de l’ombre la question de la sûreté nucléaire et tenter de remédier au déficit démocratique sur ce sujet. Et surtout, par rapport au débat énergie en cours, c’est l’occasion de réintroduire la question de la sûreté (et de ses coûts) pour inverser la charge de la preuve : ce n’est pas la crédibilité des alternatives qui fait question, c’est la crédibilité de la poursuite du nucléaire. Le débat du 30 mai doit permettre d’expliciter dans un cadre contradictoire les positions des uns et des autres sur des sujets majeurs : la durée des vie des centrales, l’application par EDF des mesures préconisées par l’ASN suite à Fukushima (1000 recommandations), les travaux engagés à Fessenheim, l’assurance en cas d’accident majeur, l’EPR, la dangerosité respective des installations (cf le classement de Greenpeace), La Hague et le MOX, etc. Pour suivre le débat : · depuis chez vous : sur le__ [site internet|http://www.assemblee-nationale.fr/|fr]__ de l’Assemblée nationale sur le__ [site|http://eelv.fr/|fr]__ d’Europe Écologie-les Verts · à l’Assemblée nationale : salle Lamartine – entrée 101, rue de l’université, inscription préalable impérative – adressez un mail à dbaupin@assemblee-nationale.fr (Les mesures de sécurité propres à l’Assemblée nationale imposent une inscription préalable et la présentation d’une pièce d’identité à l’arrivée. La capacité de la salle étant de 50 places, ne pourront être inscrites que les personnes ayant répondu le plus rapidement). « 

Déclaration du Groupe des députés Écologistes-« Seule, cette transition écologique de l’économie est en mesure de générer les activités nouvelles et les emplois que la simple recherche d’une croissance aléatoire ne saurait garantir

 » L’Assemblée nationale issue du scrutin de 2012 présente un visage à maints égards inédit : la gauche et les écologistes y possèdent une majorité large, ce qui leur confère des responsabilités considérables, alors que les crises environnementale, sociale et économique ébranlent la société française et menacent la cohésion de notre pays. Bien qu’en progrès significatif au regard des précédentes législatures, notre Assemblée demeure trop peu représentative de la diversité de notre société. Les femmes y sont toujours trop peu nombreuses. Les effets du mode de scrutin majoritaire enfin amplifient les distorsions de représentation des différentes familles politiques. Malgré cela, pour la première fois à l’Assemblée nationale, des député-e-s écologistes sont présents en nombre suffisant pour créer un groupe politique autonome. Cette accession des écologistes à la représentation nationale est une étape logique du mouvement qui a vu, tant sur le plan local qu’au Sénat ou au Parlement européen, l’écologie politique devenir une force durable dans la vie politique française. Cette représentation parlementaire a été rendue possible par un accord politique avec les socialistes, accord validé par les électeurs et les électrices lors des scrutins de 2012. Notre ambition première est de mettre en oeuvre concrètement le changement annoncé et ces engagements pris devant nos concitoyen-ne-s. %%% __Nous veillons particulièrement à ce que les impératifs de transformation écologique de l’économie et à ce que les préoccupations environnementales, sociales et sociétales qui sont au coeur de l’engagement écologiste trouvent des traductions politiques et législatives effectives.__
Continue reading

A lire sur ECOLO NICE EST :  » Un premier député autonomiste de R&PS ( Région et Peuple Solidaires ) à l’Assemblée ! « 

__[ECOLO NICE EST|http://www.ecoloniceest.com/|fr]__ ((/agora/images/Partit Occitan – copie.jpg)) ((/agora/images/RPS.jpg)) Communiqué de presse 19 de junh de 2012  » Pour la première fois, un député autonomiste de la métropole – Paul MOLAC, de l’Union Démocratique Bretonne, membre de la fédération Régions et Peuples Solidaires – fait son entrée au Parlement. Le Partit Occitan salue également la victoire de la majorité de Gauche aux élections législatives et la création d’un groupe parlementaire écologiste et autonomiste. Pour autant, nous tenons à souligner le caractère profondément antidémocratique du système électoral : L’absence de proportionnelle renforce une bipolarisation très éloignée des réalités de la société : l’Assemblée Nationale ne reflète pas la diversité de l’électorat;%%% Il manque encore 135 femmes pour atteindre une véritable parité;%%% Le haut niveau d’abstention exprime une saturation des électeurs alimentée par l’inversion du calendrier et une absence de débats sur leurs problèmes au quotidien (emploi, transport, logement, etc.). Le basculement de l’assemblée doit être suivi de la mise en oeuvre des engagements de campagne : Acte 3 de la décentralisation, introduction d’une dose de proportionnelle, ratification de la Charte Européenne des langues régionales. Le Partit Occitan, au travers de son élu R&PS, entend peser pour le projet d’une Occitanie solidaire, écologiste et ouverte à sa diversité. « 

Interview de Pascal Durand, Porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts, dans « 20 Minutes » :  » J’attends du groupe qu’il fasse bouger les lignes, y compris celles de la majorité présidentielle « 

((/images/Durand.jpg))%%% Photo : S. SALOM-GOMIS / SIPA Pascal DURAND, seul candidat pour l’instant, pourrait remplacer Cécile Duflot à la tête de Europe Ecologie-Les Verts lors de notre prochain Conseil Fédéral de ce week end. En effet, nous choisirons le remplaçant de notre ex Secrétaire Nationale, devenue Ministre et provisoirement Députée, Cécile DUFLOT. __A lire en entier dans __[20 MINUTES|http://www.20minutes.fr/elections/955173-pascal-durand-eelv-j-attends-groupe-fasse-bouger-lignes-compris-celles-majorite-presidentielle|fr]__ INTERVIEW – Ancien responsable de la fondation Nicolas-Hulot, Pascal Durand est pressenti pour succéder à Cécile Duflot à la tête du parti Europe-Ecologie Les Verts…  » __EELV va constituer pour la première fois un groupe à l’Assemblée nationale. Pourquoi est-ce si important pour vous ?__ Ce jour est historique pour les écologistes. Car ça fait des années que nous militons pour le rééquilibrage de la 5e République. 90% des projets de loi viennent du gouvernement. On veut que les débats de société reviennent à l’Assemblée nationale. Et nous allons enfin pouvoir le faire. Après le Parlement européen et le Sénat, l’écologie politique va pouvoir se développer à l’Assemblée nationale. Nous allons par exemple pouvoir participer à l’ordre du jour. __Mais le PS pourra trancher sans vous, puisqu’il détient la majorité absolue…__ J’aurais aimé que nous ayons un groupe charnière. Mais ça, c’est de la cuisine électorale. Je retiens une chose de ces très bons résultats: le rassemblement écologistes-PS, ça marche! Il y a une vraie dynamique autour de ce rassemblement. En revanche, je ne me réjouis pas que le FN ait réussi à rassembler plus de 50% des voix autour de deux candidats. __Vous serez sans doute le prochain secrétaire national du parti, après le départ de Cécile Duflot. Qu’attendez-vous de ce groupe?__ …