Archives pour la catégorie Développement Soutenable

Dire à l’Union européenne « Stop aux expositions aux perturbateurs endocriniens » devient facile avec un outil proposé par des ONG

Capture d’écran 2014-12-08 à 21.04.00

Paris, le 8 décembre 2014 – COMMUNIQUE DE PRESSE
« La coalition EDC-Free Europe (Coalition pour une Europe sans perturbateurs endocriniens) vient de lancer une plateforme en ligne destinée au grand public pour « Dire NON aux perturbateurs endocriniens ». La plateforme permet à chacun de demander à la Commission européenne de “faire disparaître les perturbateurs endocriniens de nos vies pour protéger la santé”, en leur donnant la possibilité de répondre à une consultation publique de l’UE (1).

La Commission européenne a manqué l’échéance de décembre 2013 fixée pour l’adoption de critères permettant d’identifier les perturbateurs endocriniens (PE) (2), à cause d’un lobbying intense mené de la part d’industriels des pesticides et de la chimie. Cependant, une consultation publique vient d’être lancée pour recueillir l’avis des citoyens (3). «Cette consultation est une opportunité : elle intervient alors que la Ministre de l’Ecologie Ségolène Royal s’est engagée tout récemment lors de la Conférence environnementale à demander à l’Union européenne d’accélérer les travaux sur une définition des perturbateurs endocriniens lors du prochain Conseil des Ministres Environnement des 28, le 17 décembre prochain », estime Elisabeth Ruffinengo, responsable plaidoyer pour WECF France (4). Grâce à la plateforme, il est facile pour les citoyens européens et toute personne intéressée de prendre part à cette consultation sur ce sujet important qui concerne à la fois la santé publique, l’environnement, les écosystèmes et l’avenir des générations futures.

La santé publique avant les bénéfices économiques

Les questions posées dans la consultation sont très techniques et sont orientées vers les conséquences du choix de telle ou telle définition des perturbateurs endocriniens sur le secteur industriel. Des ONG de toute l’Europe ont travaillé ensemble pour aider les citoyens à exprimer leurs inquiétudes sur le sujet. Une meilleure réglementation des PE commence par une identification qui reflète de manière pertinente les données scientifiques et qui englobe tous les PE auxquels les populations et les écosystèmes sont exposés.

Décider ce qui est PE ou non doit se faire sur la base des impacts sur la santé plutôt que des coûts pour l’industrie. « Alors qu’il est plus facile d’identifier les coûts industriels à court terme, les bénéfices à long terme pour la santé et l’environnement d’une réglementation sont souvent impossibles à quantifier, et en conséquence ignorés, ce qui entraîne un déséquilibre en faveur des intérêts à court terme de l’industrie. », précise André Cicolella, président du Réseau Environnement Santé. Les dépenses de santé associées à l’exposition aux perturbateurs endocriniens en Europe sont en effet probablement très importantes, avec une estimation initiale réalisée par la Health and Environment Alliance (HEAL) de près de 31 milliards d’euros annuels. Plus récemment, le Nordic Council a publié un rapport similaire sur les seuls troubles de la reproduction masculins, qui fait état de 1200 millions d’euros de coûts chaque année (5).

La plateforme en ligne aide à porter la voix des citoyens qui veulent envoyer un message fort à la Commission européenne en demandant le retrait du marché des perturbateurs endocriniens. Comme l’explique Genon K. Jensen, membre du secrétariat de la coalition EDC-Free Europe : “Il ne s’agit pas d’un quelconque problème technique – mais plutôt du lieu où commence la protection de la santé. Faire le mauvais choix dans les critères signifierait que la Commission européenne ne travaillerait ni dans le sens de l’intérêt public, ni dans celui de l’industrie. Identifier et retirer du marché les produits chimiques qui ont des propriétés de perturbation endocrinienne c’est stimuler l’innovation et la compétitivité à la fois dans l’industrie chimique européenne, le secteur agricole et au-delà.”

Qu’est-ce qu’un impact sur la santé?

Il existe des preuves scientifiques sur les liens entre expositions aux PE et progression alarmante des taux de cancers hormono-dépendants – comme le cancer du sein ou des testicules – du diabète, de l’obésité, des troubles de la fertilité, de l’apprentissage ou du comportement chez les enfants. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, les perturbateurs endocriniens sont une «menace globale» (6).

L’homme et les écosystèmes sont exposés en continu à ces substances chimiques présentes dans de nombreux produits d’usage quotidien comme les emballages alimentaires, les cosmétiques, les équipements électroniques et les produits biocides dont des désinfectants. Les PE présents dans les pesticides utilisés sur des terres agricoles finissent eux dans notre assiette (7).Selon François Veillerette, porte-parole de Générations Futures: «L’enjeu est majeur, parce que l’Union européenne (UE) sera le premier groupe d’Etats dans le monde à établir des critères officiels pour identifier des perturbateurs endocriniens. Il existe déjà dans L’UE des réglementations pour interdire l’usage des pesticides et biocides PE lorsqu’ils seront identifiés».

La campagne

La coalition EDC-Free Europe agit pour obtenir une interdiction des PE dans l’Union européenne. Elle fournit des informations indépendantes aux citoyens et aux pouvoirs publics sur l’exposition aux PE et accompagne le grand public pour faire en sorte que ces produits chimiques sont identifiés et retirés du marché. Pour les membres de la Coalition EDC-Free Europe, la participation d’un maximum de citoyens inquiets sur ce sujet à la consultation publique est une étape importante pour assurer la transition vers une Europe sans PE dans un processus transparent qui place la santé au cœur du débat. « A l’heure où les enfants vont se contaminer aux phtalates et au BPA en s’amusant avec leurs jouets de Noël en plastique, les professionnels de la santé comme les citoyens doivent se mobiliser pour poser les jalons d’une hygiène chimique quasiment à inventer », conclut Joël Spiroux de Vendômois, médecin généraliste et président du CRIIGEN. »

Contacts:

Nadine Lauverjat, Générations Futures, nadine@generations-futures.fr +33(0)6 87 56 27 54

Pauline Berthellemy, RES, p.berthellemy@reseau-environnement-sante.net + 33 (0)6 11 41 13 54

Elisabeth Ruffinengo, WECF France, elisabeth.ruffinengo@wecf.eu + 33 (0)6 74 77 77 00

Genon K. Jensen, EDC-Free Europe, genon@env-health.org +32 495 808 732
Notes

1.Plateforme “Dites NON aux perturbateurs endocriniens” http://no2hormonedisruptingchemicals.org/fr

Grâce à la plateforme en ligne il est facile et rapide de participer à la consultation, avec des réponses toute prêtes aux questions qui seront automatiquement soumises à la consultation lors du remplissage et de l’envoi du formulaire de renseignements. Disponible en plusieurs langues.

2. Règlement CE 1107/2009, Information de la délégation française au Conseil des ministres de l’UE juin 2014 et position de Générations Futures sur la feuille de route de la Commission européenne.

3.La consultation publique sur la définition des critères PE lancée par la Commission européenne (DG Sanco) dans le contexte de l’application des règlements pesticides et biocides s’achève le 16 janvier 2014.

4.Communiqué du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie à l’issue de la Conférence environnementale, 28 novembre 2014.

5.Deux rapports récents estimant les dépenses de santé associées aux perturbateurs endocriniens :

Norden – The Nordic Council of Ministers, The Cost of Inaction: Socioeconomic analysis of costs linked to effects of endocrine disrupting substances on male reproductive health

Health and Environment Alliance (HEAL) Health costs in the EU: How much is related to Endocrine Disrupting Chemicals?

6.State of the science of endocrine disrupting chemicals – 2012 (WHO/UNEP report)

7.Voir notamment le documentaire Endoc(t)rinement de Stéphane Horel, 2014.

La Coalition EDC-Free Europe représente plus de 31 organisation à travers toute l’Europe, regroupant des syndicats, consommateurs, professionnels de la santé, de la prévention du cancer, ONG féminines, environnementales, préoccupés par les enjeux sanitaires et environnementaux des PE.

Site internet: www.edc-free-europe.org Twitter @EDCFree et Facebook

Prix Pinocchio 2014 du développement durable, organisés par les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires : VOTEZ !!

Capture d’écran 2014-10-21 à 00.25.08

« Pourquoi les prix Pinocchio ?

Les prix Pinocchio du développement durable, organisés par les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires, ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises multinationales, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment.

Depuis l’émergence au niveau international du concept de Responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSEE), notamment lors du Sommet pour la Terre de Johannesburg en 2002, ce sont les approches volontaires qui prédominent : Pacte mondial des Nations unies, principes d’Equateur des banques, principes directeur de l’OCDE, chartes éthiques, etc.

Autant d’engagements juridiquement non-contraignants, et de ce fait inefficaces : tandis que les entreprises bénéficient de retombées positives en termes d’image auprès de leurs actionnaires, de leurs clients et des citoyens, elles ne s’engagent en contrepartie que sur des grands principes généraux peu opérationnels, et ne sont pas redevables de leurs actes en cas de non-respect de ces approches volontaires. Bien que soutenues au plus haut niveau par des pouvoirs publics qui privilégient souvent la compétitivité des multinationales aux droits de l’Homme et à la protection de l’environnement), ces approches volontaires ont aujourd’hui largement prouvé leur inefficacité.

Au niveau international, les multinationales profitent de vides législatifs pour mener leurs activités au détriment du respect des droits sociaux, sociétaux, ou de l’environnement dans les pays du Sud.
Des élus et de nombreux acteurs de la société civile, dont les Amis de la Terre, réclament désormais la mise en place d’un cadre juridique contraignant au niveau international, afin d’obliger les entreprises à assumer leurs responsabilités. La mise en place d’un cadre plus strict au niveau communautaire européen, et en France, est déjà une étape intermédiaire nécessaire.

Pour en savoir plus, lisez notre position sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises. »

http://www.prix-pinocchio.org/rubrique.php?id_rubrique=5

« Climat : il est encore temps d’agir, mais vite. La conférence de Paris sera capitale » Communiqué d’EELV ( Europe Ecologie Les Verts )

Publié le  dans Communiqués
climat-planete

.

Le volet I du cinquième rapport du GIEC, rendu public ce vendredi 27 septembre, confirme et aggrave le diagnostic sur le changement climatique. Le réchauffement de la planète, dont le GIEC confirme une nouvelle fois l’origine humaine, se poursuit et s’accélère sur les trois dernières décennies. Les impacts attendus sont conséquents. Selon le GIEC, l’augmentation de la température moyenne du globe la planète pourrait aller jusqu’à + 4,8 °C avant 2100. Le niveau des océans pourrait s’élever de près d’un mètre.

Les mots ne suffisent plus. Le GIEC, dans son scénario le plus sobre, indique qu’il est encore possible de limiter le réchauffement global en dessous de 2°C à la fin du siècle. Les actions et les efforts à engager pour y parvenir sont connus. Ils ne peuvent plus être retardés, comme si renvoyer le problème à plus tard pouvait laisser croire qu’il se résoudra tout seul.

Pour Europe Écologie Les Verts, la conférence des Nations Unies sur le Changement climatique (COP21) qui se tiendra à Paris en 2015, est une échéance capitale.Il est indispensable qu’elle débouche sur un succès réel, et l’engagement de l’ensemble des parties à des progrès réels et concrets. La confirmation, par le GIEC, de l’ampleur des enjeux et des bouleversements profonds qu’ils pourraient impliquer doit conduire la communauté internationale à entamer, enfin, une véritable transition énergétique et climatique, seule réponse à la hauteur de tels risques. »

Jean-Philippe Magnen, porte parole national

 » Tunnel de Tende : sous la pression des élu-e-s écologistes, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur renonce à financer le doublement du Tunnel de Tende en 2013  » par Annabelle JAEGER Conseillère régionale EELV

 » A l’occasion du débat d’orientation budgétaire et du budget 2013, le groupe des élu-e-s EELV a défendu le renoncement des financements régionaux aux équipements routiers et autoroutiers. S’il a obtenu une nette diminution de ces financements, il déplore un budget qui se monte encore à 40 M€.   Après d’âpres négociations, il a néanmoins obtenu qu’en 2013, il n’y aurait aucun financement régional pour le doublement du Tunnel de Tende dans les Alpes-Maritimes. C’est un premier pas très positif, le groupe restera mobilisé pour s’assurer qu’il en soit de même en 2014.
Continue reading

 » Sommet de Doha : pour le climat, l’inaction n’est pas une option  » Communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » Ce 26 novembre s’ouvre à Doha un nouveau sommet international sur le changement climatique. Tout laisse penser, à ce stade, que cette conférence pourrait être un nouvel échec, et qu’aucun accord – ou, pour le moins, aucun accord solide – n’y interviendrait quant à l’avenir du protocole de Kyoto conclu en 1992. Le protocole prend fin le 31 décembre, soit un peu plus d’un mois, et les parties prenantes ne sont toujours pas parvenues à s’accorder sur les suites à lui donner.
Continue reading

« La croissance à la matraque » par Hervé KEMPF dans « Le Monde »

Le ton semble donné par ce premier gouvernement du nouveau Président. Enfin le deuxième gouvernement, puisque le premier n’a vécu que quelques semaines. Et il avait notamment Nicole BRICQ comme ministre de l’écologie et cela semblait un gage de vouloir se donner les moyens de réussir dans ce domaine vital et d’avenir qu’est l’écologie ! __[Hervé KEMPF|http://fr.wikipedia.org/wiki/Hervé_Kempf|fr]__ dénonce cette partition désastreuse. %%% Comme je l’avais fait juste à la sortie de notre Conseil Fédéral des 23 et 24 juin à Paris, ces quatre très mauvais signaux donnés en quelques heures par le premier ministre ou le Président : – gaz lacrymogène contre des agriculteurs à NDDL (Notre Dame des Landes),%%% – gaz lacrymogène encore contre des écologistes autour du site du futur EPR à Flamanville, %%% – victoire du lobby pétrolier en Guyane … pour comencer,%%% – et soumission scandaleuse de la France au veau d’or nommé « Croissance n’importe où-n’importe comment » à Rio dans un sommet sensé parler d’écologie et d’avenir de la planète et de ses habitants. Mauvaise pioche et cacophonie par rapport à la petite berceuse pré electorale ! On est très loin d’un développement soutenable et d’une avancée démocratique de dialogue avec les citoyens en France !! Et pour l’instant le changement est dans la forme ( unpeu ) et pas sur le fond … là où ça compte. Voici le site d’Hervé KEMP : __[REPORTERRE|http://www.reporterre.net/spip.php?rubrique4l|fr]__ Et voici son texte que je partage entièrement, à lire en entier dans __LE MONDE__ : « La croissance à la matraque
Continue reading

Assemblée Générale de REGION VERTE : samedi 4 février 2012 de 9 heures à 11 h 30 au CREAT (Centre de Recherches et d’Actions Techniques) route de la Baronne à la Gaude

((/images/Region Verte.jpg)) Le logo Le site : __[REGION VERTE|http://www.regionverte.org/|fr]__ __[Adhésions|http://www.regionverte.org/spip.php?page=adherer|fr] __ Communiqué :  » Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Assemblée Générale de REGION VERTE samedi 4 février 2012 de 9 heures à 11 h 30 au CREAT (Centre de Recherches et d’Actions Techniques) route de la Baronne à la Gaude Ordre du jour ■ Accueil des participants ■ Intervention du Président Noël Perna ■ Rapport moral du Président concernant l’exercice 2011 et approbation ■ Rapports financiers et approbation ■ Rapport scientifique de l’exercice 2011 et approbation ■ Projets pour l’année 2012 et approbation ■ Election du Conseil d’Administration 2012 et approbation ■ Election du Bureau 2012 par le Conseil d’Administration 2012 et approbation ■ Bilan des actions suivies et entreprises durant l’année 2011 et approbation ■ Questions diverses L’Assemblée Générale sera suivie d’un point avec la Presse. Nous vous attendons ’’NOMBREUX’’ et d’avance nous vous remercions. Le Président, Noël Perna « 

Pétition à signer : « CONCERTATION PUBLIQUE POUR LE BD G.DE GAULLE A LA TRINITE »

Interdire toute manifestation pour éviter des contestations ! Y en a qui poussent le bouchons un peu loin, non ? Défendre la concertation et la démocratie locale dans les Alpes Maritimes est un art de plus en plus difficile ! Et défendre nos jardins contre le bétonnage est transformé en « trouble à l’ordre public ». Une première de mauvais goût qui doit être une dernière. On avance vraiment à reculons ! %%% C’est là que l’on voit que pour défendre réellement l’écologie il faut agir et pas en parler. C’est d’ailleurs la ville où la construction de maison en bois était interdite … et qui a un salon de maison en bois. Sans commentaire. Pour signer __[LA PETITION|http://www.mesopinions.com/CONCERTATION–PUBLIQUE-POUR-LE-BD-G-DE-GAULLE-A-LA-TRINITE-petition-petitions-41e9fe6297dde3908a3b441cf86c4470.html|fr]__ Voici le texte :  » A l’attention de :%%% le maire de La Trinité 06340%%% Suite à l’annonce d’un rassemblement organisé par le collectif citoyen d’habitants et de commerçants visant a obtenir une concertation publique sur le projet du réaménagement du Boulevard Général de Gaulle, le Maire de la Trinité répond par un arrêté municipal interdisant toute manifestation dans notre commune sous prétexte de :%%% – trouble grave à l’ordre public%%% – gène pour les « soldes »%%% – perturbations de travaux de voirie%%% – gène des transports publics et de la circulation%%% – prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens …%%% Cet arrêté : d’une durée de trois mois, valable dans la quasi totalité de la ville, semble bien fait pour bloquer toute véritable concertation et entraver toute modification citoyenne du projet. DEVANT CETTE DÉCISION DISPROPORTIONNÉE QUI PORTE ATTEINTE A NOTRE LIBERTÉ D’EXPRESSION, NOUS DEMANDONS LA LEVÉE DE CET ARRÊTE ET RÉAFFIRMONS NOTRE VOLONTÉ DE CONCERTATION PUBLIQUE ET DÉMOCRATIQUE Le collectif citoyen dont l’objectif est la concertation publique. « 

Communiqué de presse d’Europe Ecologie Les Verts :  » La droite se désunit et le Grenelle de l’environnement part en lambeaux « 

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » L’Assemblée nationale a porté hier soir en catimini un nouveau coup au Grenelle de l’Environnement au moyen de 2 amendements déposés en séance par un député UMP, Sébastien Huyghes contre l’avis de la ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet . Ces deux amendements sont destinés à alléger pour l’un, et reporter pour l’autre, les obligations des plus grandes entreprises d’avoir à publier annuellement un rapport sur leurs pratiques en matière de responsabilité sociale et environnementale. Par ce vote, les députés UMP, manifestement réfractaires à toute évolution du droit et recroquevillés sur un indécrottable conservatisme, illustrent leur incompréhension du monde qui les entoure en se refusant à intégrer à l’activité économique toute dimension sociale et environnementale.
Continue reading

Semaine du Développement Durable : EthiForum du 06 Avril 2011 de 17h à 20h30 au SKEMA à Sophia Antipolis, conférence  » Les technologies vertes, oasis ou mirage ? « 

((/images/Ethicum.jpg)) [http://eticweb.com/|http://eticweb.com/|fr] [http://ethicum.org/|http://ethicum.org/|fr] [http://www.ske|http://www.skema-bs.fr/fr|fr]  » Les Technologies de l’Information et de la Communication (TICs) représentent 2% des émissions de Gaz à Effet de Serre mondiales, c’est autant que celles du transport aérien planétaire…%%% EthiCum, EticWeb et le Master Spécialisé MSDD du Skema proposent de réfléchir sur le « Green IT » en faisant le point avec des experts sur des questions clefs:%%% Les TICs et le Développement Durable : un mariage impossible?%%% Les succès et les échecs des TICs : Pourquoi certaines technologies connaissent-elles un vrai succès et pas d’autres ?%%% L’urgence des déchets, le casse-tête des DEEE.%%% Tarif:%%% Membre EthiCum : 15 €%%% Non-Membre EthiCum : 25 € Conférence d’ouverture%%% Présentation de l’informatique Soutenable%%% par Fred Bordage
Continue reading

A lire sur DÉLICES DE NICE  » Enquête : Nice est-elle une ville écologique ?  » avec le Pr Véronique PAQUIS Adjointe à l’Environnement à Nice et le Dr ANDRÉ MINETTO Europe Écologie Les Verts Nice

((/images/VéroniquePaquis1-277×154.jpg)) Véronique PAQUIS, Maire Adjointe Déléguée à la Recherche et au Développement Durable, à l’Ecologie et à l’Environnement à Nice( DR. Photo issue du site de la ville de Nice ) ((/images/andreminetto.jpg)) André Minetto, candidat d’Europe Ecologie Les Verts dans le troisième canton de Nice. Photo de campagne. DR [http://www.les-delices-de-nice.fr/actu/enquete-nice-est-elle-une-ville-ecologique/|http://www.les-delices-de-nice.fr/actu/enquete-nice-est-elle-une-ville-ecologique/|fr] __A lire en entier sur DÉLICES DE NICE__ : __Trop de béton et pas assez d’agriculture à Nice !__ Pour André Minetto, candidat d’Europe Ecologie au troisième canton « Saint-Roch-Riquier », Nice n’est pas une ville si verte comme elle le prétend. Il explique en répondant à nos questions.%%% Pensez-vous que Nice est une ville écologiste ?%%% Non. L’écologie, c’est juste un label en quelque sorte pour la ville de Nice. Mais il n’y a pas dans ce label de côté environnemental, de côté social, de projet global surtout.%%% __Par exemple, il y a-t-il assez de moyen mis en œuvre pour inciter les Niçois à ne pas utiliser leurs véhicules et à prendre un mode de transport plus propre ?__%%% Non, il n’y a pas un réseau de tramway suffisant. Il y a seulement huit kilomètres de voie. Et même avec la deuxième ligne de tramway, les quartiers ne seront pas tous desservies. Une première ligne de tramway, c’est bien. Une deuxième aussi. Mais je pense qu’on ne devrait pas s’arrêter là quand je vois Bordeaux qui, elle, a engagé des travaux et qui dans an sera totalement desservie par le tramway.%%% Pour le vélo bleu, la ville veut faire du chiffre, du kilomètre mais leurs pistes cyclables ne sont pas très attrayantes, voire parfois dangereuses. Vous avez des pistes où les cyclistes sont obligés de raser les voitures qui sont garées, les personnes ouvrent leurs portières sans se soucier d’eux et les renversent quand ce n’est pas plus grave encore. Il y a les bus et les voitures qui passent en plus juste à côté au Boulevard Gambetta et dans d’autres rues même. Il faudrait faire des pistes sécurisées, aménagées avec des plantations autour qui donnent envie de prendre son vélo.%%% __Le fait que le Conseil Général ait mis tous les bus départementaux à 1€ a-t-il été apprécié par votre parti__ ?%%% Oui mais pourquoi ne pas pousser le concept jusqu’au bout en les faisant totalement gratuits. Il y a des villes où les transports en commun sont gratuits.%%% __Dés le mois d’Avril, Nice lance le dispositif d’Autobleue avec des voitures électriques en libre service dans 70 stations dans la ville, est-ce un pas vers le transport durable__ ?%%% Les voitures électriques qu’on va avoir à Nice, ce seront des voitures qui marcheront à l’énergie nucléaire. Cela n’est ni renouvelable, ni écologique puisqu’il faudra les recharger en les branchant sur le courant. Et le courant électrique en France étant à 70 % nucléaire.%%% __Mais qu’est ce que vous auriez prôné alors comme voiture ?__%%% Des voitures solaires comme celles du constructeur Venturi Eclectic à Monaco mais dans une version plus modeste et qui se rechargent majoritairement grâce à l’énergie du soleil.%%% __Dans un autre domaine, pensez-vous qu’il y a assez d’espaces verts dans la ville ?__%%% Non il n’y en a pas assez. On devrait évidemment en faire plus. Moi dans mon programme, je demandais des jardins partagés et qu’on apprenne aux jeunes ce que c’est de cultiver. Dans Nice qui est une ville très peuplée, on doit aussi avoir une agriculture de proximité. __Que pensez-vous du projet de l’Eco Vallée de Nice ?__ … « 

Semaine du Développement Durable avec DEMOS KRATOS à Nice, 07 Avril 2011 à 18h30 Place Garibaldi, parterre de bouteilles en verre vides

((/images/Semainedeveloppementdurable-277×193.jpg)) __ DERNIERE MINUTE__ La manifestation est reportée au jeudi 7avril à 18h30, la préfecture ayant interdit la manifestation ce dimanche. ************************************** L’ASSOCIATION DEMOS KRATOS dans le cadre de la Semaine du Développement Durable vous convie Dimanche 03 Avril 2011 à 14h Place Garibaldi à faire un parterre de bouteilles en verre vides afin de réclamer la remise en place de la consigne : la gestion des déchets passe d’abord par le réutilisable Pour un Vrai Développement Durable renseignements : william.michaut@gmail.com / 06.83.32.19.46

Corinne LEPAGE : Changer d’’organisation financière mondiale pour un développement soutenable

« Nous ne sommes pas là pour promouvoir une écologie de punition mais une écologie de solutions. »

« Vivre autrement » celà se décline AUSSI dans le domaine financier, et il faut le réaliser à l’échelle planétaire.

Changer d’organisation financière mondiale pour un développement soutenable
Fuite de capitaux, bulles financières, spéculation sur les matières premières et les denrées alimentaires… La financiarisation à outrance de l’économie explique très largement l’échec d’un modèle compatible avec la réalité des ressources et des besoins humains. Un changement s’impose pour un développement durable.
18/11/2009 – Lire l’actu

© Actu-Environnement

Claude Lorius, prix BLue Planet: sauf à espérer un sursaut inattendu de l’homme…

 » Né en 1932 à Besançon, père de la glaciologie moderne, Claude Lorius doit recevoir, mercredi 12 novembre, à Tokyo, le prix Blue Planet, l’une des plus prestigieuses récompenses internationales dans le domaine de l’environnement. En 1987, avec Jean Jouzel et Dominique Raynaud, il a été le premier à exploiter la présence de CO2 dans les carottes de glaces polaires pour établir un lien expérimental entre changements climatiques et concentrations des gaz à effet de serre. Un peu plus de vingt ans après vos travaux publiés en 1987 dans la revue Nature, tout le monde se pose la question: est-ce réversible ?
Continue reading