Archives pour la catégorie Nice Côte d’Azur et A. M.

Toute l’actualité nissarde avec mes appréciations

Une épicerie 100% vrac day by day arrive bientôt à Nice !

 » Vous y trouverez tous les produits du quotidien en quantité à la demande et sans emballage superflu ! Il n’y aura pas de produits frais, mais autour de ce magasin vous pourrez trouver un boucher, un boulanger, un poissonnier et un fromager, mais surtout il y a le marché plusieurs jours par semaine.
 
Pour mener à bien ce projet, nous avons besoin de vous !
Un coup de pouce financier via la plateforme de financement participatif Bluebees sous la forme d’un prêt rémunéré à 2%, est actuellement en ligne :
 
https://bluebees.fr/fr/project/all?zipCode=06&keywords=&continent=&biztype
 
Voici également le lien vers la page Facebook afin de suivre l’avancement du projet. 
 
https://www.facebook.com/Mon-épicerie-en-vrac-Nice-1738324866210371/  « 

Communiqué du Comité de quartier Saint Roch Vauban et de l’Association  » Quartiers de Nice  » :  » Multiplex et complexe immobilier: quel quartier Saint Roch demain ? « 

« Suite à l’article du 21 avril paru dans Nice Matin, nous tenons à réagir en apportant les remarques et réserves suivantes sur l’impact que peuvent avoir ce multiplex et cette grosse opération immobilière en cours dans son ensemble sur le quartier St Roch à Nice

– Ce projet de multiplexe est une bonne idée en soi car ce quartier manque d’équipements alors que l’Université s’y étend. Tout projet favorisant la culture y est donc le bienvenu; un musée du Carnaval a également été annoncé sur la Halle Spada , ce dont nous nous réjouissons.

– Pour autant le gigantisme de ce projet pose question ( 10 salles et quasiment 2000 places ), le tout conjugué à un bâtiment compact en bordure de route, pas franchement dans le style St Roch. On aurait pu imaginer le même projet mais moin grand.

– Quelles seront les retombées en terme de circulation, de nuisances ( sonores et autres ) même si la zone de construction est un peu excentrée ?

On nous promet une zone tournée vers la mobilité douce… Pour le moment la rue de Roquebiliere est plus qu’ engorgée par une circulation très dense et donc avec un air pollué et très toxique…

– Un nouveau quartier se crée, dissocié du coeur de Saint Roch. Quel lien entre les deux et ces différentes populations ?

On nous promet que ce multiplexe va dynamiser le quartier: mais dynamiser comment ? En créant des mouvements de foules anonymes venant de plus ou moins loin, ou en y incluant du lien ?

St Roch n’est pas qu’une zone de foncier où l’on démolit des hangars et des entrepôts, abat de nombreux arbres souvent centenaires, pour y construire du neuf. C’est un quartier qui a une âme et une histoire ainsi que l’a très bien montré la brochure éditée à l’occasion des 80 ans du boulevard St Roch. Un quartier humain, ancien verger et potager nissart, un quartier équilibré où il existe un lien entre les habitants. Une richesse à garder pour éviter les dérives constatées ailleurs.

– Sur l’aspect écologique force est de constater que la zone verte existant sur place est purement et simplement éradiquée. Les conclusions du rapporteur de l’enquête publique préalable au chantier déjà en cours et à celui du multiplexe préconisaient de garder tous les grands arbres du secteur. On voit le résultat : ils ont tous été coupés sans autre forme de procès, et notamment des arbres appartenant au domaine public qui devaient être préservés sur le plan. Cette disparition a permis la création d’une deuxième entrée au chantier en cours sur la rue de Roquebiliere. Des constructions moins compactes et pas immédiatement en bordure de route auraient permis de conserver cette zone verte. Rappelons que seuls les arbres de plus de 25 ans fixent efficacement le CO2 et qu’ en cette période de réchauffement climatique il faudrait peut-être arrêter de les détruire, de goudronner et de bétonner. Au lieu de cela une logique d’éradication prévaut : il faut à tout prix faire du neuf et cette obsession conduit au triomphe du minéral sur le végétal. Répétons le : dans ce cas précis on pouvait fort bien garder ces grands arbres et même l’ancien clos de boules en y créant éventuellement en jardin public et un espace pour les jeunes. Et cela aurait fait un lien entre ce nouveau quartier et l’ancien, et entre générations.

La vegetalisation du multiplexe n’est en rien un espace vert. Et pas un obstacle au réchauffement climatique.

Enfin pourquoi avoir planté des pins le long du boulevard François Mitterrand si c’est pour mieux les faire sauter ensuite ?

– Cerise sur le « gâteau », un Lidl est également prévu sur cette zone. Le troisième sur la rive gauche du Paillon. Encore une grande surface. Quel impact sur le petit commerce à St Roch et autour qui souffre ?

Le quartier St Roch est en mutation très, trop rapide. N’oublions pas que les forces de police doivent quitter les casernes Auvare pour 2022 et que cette opération immobilière d’envergure sur St Jean d-Angely risque d’avoir son pendant sur la zone Auvare. Opération sur laquelle nous n’avons pour le moment aucune information.
Par contre, comme nous l’avons dit à de nombreuses reprises lors de nos assemblées générales ou autres réunions, les infrastructures de base sont insuffisantes sur ce quartier au regard de la densification qui s’accroît régulièrement et de la présence d’une population jeune. Il est donc indispensable de prévoir sur la zone des Casernes un jardin public, des équipements sportifs qui pourraient être utilisés notamment par les écoles ( le stade Vauban étant saturé ) et pourquoi pas un espace chiens, inexistant à ce jour. Il ne suffit pas de construire des logements, il faut aussi des espaces de vie à la hauteur. Le multiplexe est une réponse qui ne saurait couvrir tous les besoins des habitants. »

Jeanine COSTAMAGNA, Présidente du Comité de quartier Saint Roch Vauban

André Minetto, Vice Président du Comité de quartier Saint Roch Vauban

Christian RAZEAU Association Quartiers de Nice

Encore des abattages scandaleux de grands arbres centenaires à Nice : quartier Saint Roch-Vauban

Photos avant les massacres d’arbres anciens

 

 

 

 

 

 

 

Photos après les massacres d’arbres anciens

« C’est à se demander si le commissaire enquêteur a recommandé lors de l’enquête publique relative au chantier de St Jean d’Angely d’abattre ou de garder tous les grands arbres.

A la vérité il ne reste plus grand chose sur place de ces magnifiques eucalyptus et autres essences. Il y a quelques jours on a pu déplorer le massacre particulièrement gratuit de trois arbres à l’angle nord est du chantier. Trois arbres à la périphérie du chantier qui pouvaient parfaitement être conservés.

La planète et le Comité de Quartier St Roch Vauban ne remercient pas Vinci pour l’inconscience écologique dont il fait preuve sur ce chantier. A l’heure oú il est minuit moins cinq par rapport au réchauffement climatique, détruire des grands arbres avec autant de légèreté est hallucinant.

En effet, ils sont les seuls à fixer efficacement le CO2 et à contrebalancer l’effet de réchauffement. On sait maintenant que la mortalité lors des canicules, qui risquent de se produire de plus en plus, est beaucoup plus importante en l’absence de végétations, et donc d’arbres très anciens, et générant de l’ombre et de la fraicheur; ceci d’autant plus que la terre a été goudronnée ou cimentée. Le béton à outrance, le goudronnage systématique et l’artificialisation systématique en ville est dramatique et très pathogène.

De plus les eucalyptus ont des racines droites parfaitement compatibles avec des constructions même proches. Nous n’héritons pas la terre. Nous l’empruntons aux générations futures. Du pin massacré à la pelleteuse à l’eucalyptus tronçonné sans état d’âme voilà comment on remercie ces amis de l’homme sans lesquels il ne pourrait pas y avoir de vie sur terre. Un exemple parmi tant d’autres. On se demande comment l’être humain peut scier la branche sur laquelle il est assis…. »

Jeanine Costamagna

André Minetto

Comité de quartier St Roch-Vauban (Nice)

NICE: Pour la préservation de la qualité de vie à St Roch-Construction de 200 logements, d’un complexe de 8 salles de cinéma et d’une nième grande surface (St Jean d’Angely)

 20170108_164037_resized_1
NICE
« Les travaux préalables au projet de construction sur St Jean d’ Angely semblent devoir commencer.
Suite à la manifestation que nous avions organisée et à la mobilisation lors de l’enquête publique, le commissaire enquêteur à émis un avis favorable assorti de recommandations de bon sens et qui vont dans l’intérêt des habitants.
Nous souhaitons et demandons que ces recommandations soient suivies afin que notre quartier garde son équilibre et ne sombre pas dans un bétonnage intensif et destructeur. St Roch évolue mais les habitants et nous mêmes restons vigilants. Rappelons que sur ce secteur est prévue la construction de 200 nouveaux logements , d’une grande surface et d’un multiplex de 8 salles de cinéma qui doit faire l’objet d’un nouveau permis.
Nous demandons à l’instar du commissaire enquêteur que les grands arbres du secteur soient préservés et que les micocouliers qui se trouvent le long de la voie ferrée ne fassent pas les frais de ce chantier. Le patrimoine végétal de notre quartier, qui a déjà beaucoup souffert, ne doit plus être détruit. »
Jeanine Costamagna et André Minetto
Comité de Quartier St Roch Vauban
Quelques photos :
Patrimoine végétal en danger Nice St Jean d’Angelly.
Les photos soleil couchant préfigurent le risque de disparition de ces grands arbres, fierté de notre quartier…
20170108_163431_resized
20170108_164108_resized_1
20170108_164637_resized_2
20170108_164426_resized_1
20170108_164752_resized_2

NICE « Manifestation mercredi 5 octobre 2016 à 17 h arrêt tram Vauban contre permis de construire accordé sur zone adjacente du parking relais et de la gare routière du secteur Est

14502955_1128030007284200_9001050159324145456_n

NICE « Manifestation mercredi 5 octobre 2016 à 17 h arrêt tram Vauban contre permis de construire accordé sur zone adjacente du parking relais et de la gare routière du secteur Est

Ceci afin de protester contre ce permis.

Ce projet suscite l’opposition des habitants car :

– il contribue à sururbaniser un quartier déjà très dense,

– fait disparaître une zone de respiration et tous les (grands) arbres du secteur,

– gaspille encore de l’argent public pour des intérêts privés ( centre commercial avec encore une grande surface … )

– hypothèque l’avenir d’une gare routière très fréquentée, déclassée à cette occasion.

Jeanine COSTAMAGNA, Présidente 06 14 66 18 53
André MINETTO, Vice Président contact@andre-minetto.fr
Comité de quartier Saint Roch – Vauban
56 rue Maréchal Vauban 06300 Nice  »

14563405_1128029997284201_5122018068829659380_n14502949_1128030003950867_5004738713037536643_n

Communiqué de presse EELV sur la décision positive du Conseil d’Etat pour l’ouverture de la mosquée En Nour

Cg3iJ2YW4AElO0R.jpg-large
« Le Conseil d’Etat vient de donner raison à l’association En Nour et demande au maire de Nice  de permettre l’ouverture au public de ce lieu cuturel et cultuel.
C’est une victoire pour le droit des musulmans de Nice de pratiquer leur culte dans la dignité.
Cumuler tous les pouvoirs sur Nice ne signifie pas abuser du pouvoir. Le Conseil d’Etat aura su rappeler la règle à Christian Estrosi. »

Protection des terres fertiles à Nice et ailleurs le 11 juin 2016 et naissance du Collectif SOS Terres Fertiles Nice et Plaine du Var

13310521_124377057981221_18288628690233561_nUne première Une expérience nationale capitale se dessine, les choses avancent, partout en France, avec la journée « Des terres pas d’hypers » le 11 juin 2016.

Y participe le nouveau Collectif SOS Terres Fertiles Nice et Plaine du Var. Bienvenue à ce nouvel acteur important de la défense de la Métropole Nice Côte d’azur !

Il y a, à Nice, des endroits historiques d’agriculture qui ont nourri la ville pendant des siècles. Avec un rendement exceptionnel, un des meilleurs d’Europe. Car nous avons l’eau, la chaleur et souvent des alluvions.

Dans la Plaine du Var, à Nice Est et ailleurs, ces zones traditionnelles de cultures, ces terres fertiles, sont en grand danger de destruction massive depuis quelques temps, avec de grands ou petits projet inutiles, des constructions systématiques, des routes en grands nombres, des zones commerciales gigantesques,…etc, etc

Cela génère :

– destruction du tissu commercial, artisanal, PME, TPE ..etc dans nos quartiers,

–  déplacement hors de la ville pour faire les courses,

– insécurité grandissante dans ces quartiers vidés de leurs substances vitales,

– pollution galopante : Nice une ville sans industrie polluante est une des villes les plus polluées d’Europe ,

…etc

Et cela s’accélère de façon irrationnelle et irréfléchie.

BASTA !!

Les terres produisent des légumes, des fruits, indispensables à notre vie, produits localement et qui permettent de vivre au pays à de nombreuse personnes.. .. encore faut-il qu’il reste des terres à cultiver !!
Les hypers, eux, produisent quoi.. ? De la nourriture de plus en plus chimique, des fruits bourrés de pesticides. des poissons…. carrés… souvent importés de loin.

Il faut enrayer ce désastre dans la Plaine du Var et dans la métropole dans son ensemble, et pas seulement dans le domaine du commerce de proximité à taille humaine. Et cette saine réaction en est un échelon important !

Doublement du tunnel de Tende : une menace pour l’exceptionnelle biodiversité reconnue mondialement de la Roya

Doublement du tunnel de Tende: une menace pour l’exceptionnelle biodiversité reconnue mondialement de la Roya
 
Documentaire:
« LETTRE OUVERTE AUX DECIDEURS DES POLITIQUES DE TRANSPORT DANS LES MASSIFS ALPINS »
 
Pétition:
 
« A tous ceux qui veulent moins de camions,
et à tous les autres qui ont également besoin de respirer,
 
SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ !!!!!!
 
Non aux camions, oui aux wagons !!
Assez de pollution dans nos vallées, vive la voie ferrée.
Et pourtant, ils creusent.
Un tunnel pourrait laisser tous les 33 tonnes passer, ce serait, ici, la fin de tout !!
 
Alors,
SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ-SIGNEZ !!!!!!!
et PARTAGEZ ! « 
 

Nice: nettoyage du site du Paillon ( embouchure ) avec l’ACJM Atelier des Jeunes Citoyens de la Méditerranée le 14 mai… et aussi à Marseille, Tunis, Khenitra …

13083206_561480744034301_541882471790080734_n

Une action tout à la fois locale et internationale, symbolique et écologique, va se produire à Nice le samedi 14 mai grâce aux jeunes ! En effet cela aura lieu plage du Centenaire à 14h et consistera en collectes de déchets abandonnés ou jetés de façon désinvolte le long et dans le lit de notre oued nissart, le Paillon.

Soyons nombreux pour réaliser cette action civique indispensable afin de redonner tout son lustre à l’embouchure de notre fleuve !

Elle se déroulera aussi au même moment à Marseille, Tunis, Khenitra …

Inscrivez-vous sur la page FB de l’évènement :

https://www.facebook.com/events/586050361555204/

Présentation de l’ACJM Atelier des Jeunes Citoyens de la Méditerranée

LAJCM est un projet collectif réunissant plus de 150 jeunes de 9 pays de la Méditerranée (Algérie, Maroc, Tunisie, Portugal, France, Italie, Espagne, Liban, Maroc, Egypte).

ajcm2capture

L’objectif de l’AJCM est de coordonner des actions concrètes collectives sur des thématiques liées à la Méditerranée et à la citoyenneté (développement durable, engagement…).

Ces actions ont pour vocation de créer une synergie pour, à terme, créer une entité représentative de la jeunesse en Méditerranée.

http://www.ajcm2015.org/fr/assemblee-des-jeunes-citoyens-de-la-mediterranee/

Plaine du Var : pétition contre l’OIN et pour la préservation des terres nourricières de Nice

PÉTITION POUR LA PRÉSERVATION DES TERRES AGRICOLES DE LA PLAINE DU VAR (ALPES-MARITIMES) & CONTRE LE DEPLACEMENT DU M.I.N (MARCHE D’INTERET NATIONAL) !

« un moratoire sur la destruction des terres agricoles de la plaine du Var ; le maintien et la restructuration du MIN à son emplacement actuel

La plaine du Var, liaison entre la métropole Nice Côte d’Azur et le Mercantour, parmi les plus fertiles d’Europe abrite une faune et flore d’une exceptionnelle diversité, dont plusieurs espèces en voie de disparition.
Elle est menacée par une OIN (Opération d’Intérêt National) qui impacte 15 communes.

Sous le couvert de « Développement durable », « Eco-exemplarité » et « Croissance verte », cette OIN également dénommée « Eco-Vallée » est en réalité un giga aménagement :

  • 10.000 hectares de superficie, dont des zones humides et Natura 2000,
  • 450 hectares urbanisables,
  • 3 millions de m2 constructibles,
  • 2,5 milliards d’investissements publics/privés. [source : site EPA de la Plaine du Var]

Des projets démesurés et inutiles dont les impacts sur notre cadre de vie seront destructeurs et irréversibles. Une opération irresponsable.

Le trafic généré par le projet de transfert du MIN de Nice à La Gaude (distance 9 kms) va injecter 900 poids lourds plus les véhicules nécessaires aux 1652 salariés du MIN (page 30 du Rapport d’exploitation du MIN pour 2011) sans oublier le nombre de camions nécessaires à l’évacuation des déchets, la desserte du Centre Eco-tri.

À l’horizon 2018, les Baronnais auraient :

  • 2 820 véhicules, dont 423 poids lourds, par heure aux heures de pointe;
  •  270 véhicules, dont 143 poids lourds, par heure en moyenne la nuit;
  •  25 380 véhicules, dont 3 800 poids lourds, en moyenne par jour.
    (cf. p. 237-8 Rapport de présentation du MIN à La Baronne, document soumis à l’Enquête publique.)

Cela ne va pas améliorer l’air de Nice déjà pointé parmi les plus pollués de France par les particules fines (3ème ex-aequo) .http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/particules-fines-le-classement-des-villes-les-plus-polluees/3e-ex-aequo-nice.shtml

Vous pouvez vous tenir informés sur le site de Capre06 (www.capre06.eu)

PÉTITION POUR LA PRÉSERVATION DES TERRES AGRICOLES DE LA PLAINE DU VAR (ALPES-MARITIMES) ET CONTRE LE DÉPLACEMENT DU M.I.N (MARCHE D’INTERET NATIONAL) !

Pétition lancée par l’association CAPRE 06
(Collectif Associatif Pour des Réalisations Ecologiques dans le département 06)

La plaine du Var, parmi les plus fertiles d’Europe, doit retrouver une vocation fortement agricole.

Pourquoi ? Parce que cela correspond à des besoins vitaux :

  • préserver la ressource en eau de la nappe phréatique qui alimente 600.000 habitants
  • répondre à la demande croissante en produits frais locaux de qualité de la population et à celle de mise à disposition de jardins familiaux
  • retrouver un cadre de vie authentique, nos paysages, notre artisanat et notre gastronomie
  • conserver les terres «  éponge » de la plaine pour limiter les inondations
  • protéger la biodiversité et les écosystèmes.

Préservons notre patrimoine agricole et naturel pour les générations futures !

Le projet qu’on nous impose est irréversible, démesuré et déraisonnable !

  • Pourquoi construire une nouvelle ville sur des terres fertiles et inondables ?
  • Pourquoi créer des centres commerciaux inhumains en périphérie et mettre en péril le commerce de proximité ?
  • Pourquoi construire de nouveaux bureaux alors que ceux dans le pôle Arénas (10 hectares) ne sont toujours pas tous occupés ? « 
LETTER TO
Président de la Métropole Nice Côte d’Azur M. ESTROSI
Président de la Région PACA M. Vauzelle
Ministres Mmes Pinel et Royal et M. Le Foll

 » Un arbre en moins, une vie en moins !  » Dr A. Minetto – Patrimoine végétal en danger à Nice: samedi soir, action square Alsace Lorraine

Article N Ecolo  photo 5

Le square il y a un an lors de notre grande mobilisation préventive

« Une arbre en moins, une vie en moins! » Dr A. Minetto
Patrimoine végétal en danger à Nice: ce samedi soir nous avons mené une action square Alsace Lorraine avec information à la population et interview de journalistes. Encore un square magnifique en danger !!

Avec Jeanine Costamagna et d’autres responsables nissarts, dont celui du  Comité de quartier du square, nous nous sommes mobilisés au pied levé devant l’urgence de la situation et le manque d’information émanant de la mairie.

De nombreux arbres sont encore abattus à Nice, ici pour le chantier du tram sous terrain alors que cela n’était pas prévu au départ, à Victor Hugo par exemple. Mais ailleurs c’est pour d’autres mauvaises raisons.
Depuis la connaissance du projet de tram sous terrain nous sommes encore plus mobilisés contre la bétonisation et le goudronnage systématique de notre ville et de ses moindres surfaces de terre libre. Qu’elle soit cultivable ou simplement ornementale, une surface verte sans nouvel immeuble, sans route ou sans trottoir ou sans nouveau mega centre commercial doit être préservée à Nice. Dans la Plaine du Var, à Nice Est, au centre ville, comme à Victor Hugo par exemple, ou partout ailleurs !
Et les arbres centenaires doivent être défendus contre ce massacre permanent auquel on les condamne de plus en plus. Une autre raison de les garder et pas des moindres, une raison sanitaire. On sait maintenant que plus on bétonne, goudronne et détruit la végétation et plus il y a de malades et de morts quand il fait chaud. L’élévation de température est beaucoup plus importantes que dans un ville verte ( une vraie !! ). Cela est de plus en plus étudié au niveau médical et on ne peut plus dire … on ne sait pas.

On transforme ainsi une ville en four, au propre et au figuré, quand on détruit son patrimoine végétal. Et ce sont d’abord les enfants et les personnes âgées qui paient cash cette atteinte à notre santé à tous.

Et en plus on l’enlaidit notre ville.

Et je ne parle pas de l’autre grand problème sanitaire de Nice, une des villes les plus polluées d’Europe. Donc moins on a d’arbres et de jardins, plus on construit, plus on crée des centres commerciaux périphériques, avec de grands parkings et de nouvelles routes, plus on a d’habitants dans un quartier souvent déjà saturé, plus on a de voitures, de camions et camionnettes pour transporter et nourrir tout ce petit monde.

Moins de zones vertes, plus de béton, plus de diesel, plus de pollution qui génère malades, morts et souffrance. Le  cercle vicieux est entamé et pour s’arrêter il nécessite une sacrée volonté politique … totalement absente de notre majorité municipale niçoise.

Alors on continue ou on s’arrête ??

Halte au massacre de notre patrimoine végétal niçois ! Abattage suite : massacre imprévu de platanes bd V Hugo

image001

L’an dernier à la même époque je me mobilisais avec Jeanine Costamagna ( Présidente de Comité de quartier nissart ) afin de dire non aux abattages d’arbre de façon incohérente et massive en cours ou en prévision.

Et nous alertions aussi une énième fois sur les risques d’un « tram » souterrain.

Belle manifestation en août bien couverte par les médias mais au regard des thèmes nous aurions aimé voir des dizaines de milliers de Niçois se mobiliser pour leur ville.

Maintenant le massacre de notre patrimoine végétal continue et cela était prévisible malgré les assurances et belles paroles lénifiantes que nous avions reçu à l’époque ! Et aussi malgré les écrits soporifiques et dithyrambiques reçus en réponse à nos courriers avec un peu de retard …

Rappel de l’article sur notre action en août 2014 :

 

N’OUBLIEZ PAS ! Ce week end les 3,4,5 juillet c’est la fête de la Place Garibaldi.

nl2_fiesta_garibaldi_2015

N’OUBLIEZ PAS ! Ce week end les 3,4,5 juillet c’est la fête de la Place Garibaldi. L’association Boulegan Sian NIssart rendra hommage à Garibaldi le 4 juillet et invite ses membres et sympathisants ainsi que les associations niçoises à se rassembler à la permanence de Boulegan au 1bis rue Caïs de Pierlas à partir de 18h30 afin de participer au défilé (départ 19h30) et à la commémoration garibaldienne (à 20h-20h30) Place Garibaldi.

Le programme des festivités :
—VENDREDI 3 JUILLET—

19h : Concert inaugural Piano-Voix, offert par l’association Giuseppe Garibaldi

—SAMEDI 4 JUILLET—
11h : Fanfare,

14h : Conférence Christian Maria,

15h : Chorale Stoufa Gari (sous les arcades et dans la Chapelle du St-Sépulcre)

16h30 : Sélection de Courts-métrages « A la Rencontre du Cinéma Niçois » (Cinéma Mercury)

17h30 : Poèmes et Contes Niçois dits par Joan-Pèire Baquié (podium),

18h Batacuda,

19h : « Going back to Nissa la Bella » de C. Passuello (Cinéma Mercury)

20h00 : HOMMAGE A GARIBALDI PAR BOULEGAN SIAN NISSART

20h30 : Spectacle Misteri au coumussariat de Reinat Toscano par le Rodou Nissart (Maison des associations)

21h30 : Concert,

—DIMANCHE 5 JUILLET—

10h30 Conférence Richard Pogliano (Place Garibaldi Rendez-vous devant la statue)

11h : Visites guidées du Vieux Nice,

14h30 : Rencontre avec Luc Thévenon (chapelle du St-Sépulcre)

15h15-16h15 : Nice la Belle

15h : Départ du Théatre de Verdure et remonté de la Coulée Verte de la Fanfare de Turin, des Lanceurs de Drapeaux, Chasseurs Alpins, offert par le Comité Nice et la Ville de Nice,

16h30 Exhibition sur la Place Garibaldi lanceurs de drapeaux et fanfare italienne

17h : Dépôts de gerbes au pied de la statue, discours des officiels,

17h30 : Balleti par Nice La Belle