Archives pour la catégorie OIN Plaine du Var

Consultation des candidats aux régionales sur l’OIN Plaine du Var : réponse de La liste « La Région Coopérative » ( EELV – FG – Nouveaux Socialistes – Citoyens engagés )

Pétition de Collectif Associatif Pour des Réalisations Ecologiques CAPRE 06

https://www.change.org/p/nice-un-moratoire-sur-la-destruction-des-terres-agricoles-de-la-plaine-du-var-le-maintien-et-la-restructuration-du-min-marché-d-intérêt-national-à-son-emplacement-actuel/u/14475502?tk=ZZGGHhyEewMZrrE6oHhh3SJRQXg4lPChvUT7k1n96pA&utm_source=petition_update&utm_medium=email

« Cher-e-s ami-e-s
A quelques jours d’un scrutin capital pour notre Région, où toutes nos forces vices sont déployées sur le terrain pour convaincre du bien-fondé de notre programme, véritable alternative aux sombres perspectives qui nous sont annoncées, vous comprendrez que je ne peux répondre que très brièvement à votre sollicitation.

Vous savez l’engagement qui a été celui des élus écologistes à la mairie de Nice, à la métropole de Nice-Côte d’Azur, et à la Région, mais aussi à l’ARPE et dans différents organismes, pour dénoncer ce qui apparaît comme une des plus grandes aberrations en termes d’urbanisation et de (démè)nagement du territoire, à savoir la construction en zones inondable d’équipements recevant du public (et autres installations coûteuses), au grand mépris des risques naturels mais aussi de la préservation des zones naturelles et des surfaces agricoles.
Je ne puis donc que vous confirmer que je serai à vos côtés dans l’ensemble des combats que je vous félicite de mener contre le projet d’OIN de la Plaine du Var, et ce quelles que soient demain mes responsabilités.

Vous remerciant de votre compréhension pour cette réponse rapide, et de votre soutien pour ces élections.

Bien cordialement, »

Sophie Camard

Plaine du Var : pétition contre l’OIN et pour la préservation des terres nourricières de Nice

PÉTITION POUR LA PRÉSERVATION DES TERRES AGRICOLES DE LA PLAINE DU VAR (ALPES-MARITIMES) & CONTRE LE DEPLACEMENT DU M.I.N (MARCHE D’INTERET NATIONAL) !

« un moratoire sur la destruction des terres agricoles de la plaine du Var ; le maintien et la restructuration du MIN à son emplacement actuel

La plaine du Var, liaison entre la métropole Nice Côte d’Azur et le Mercantour, parmi les plus fertiles d’Europe abrite une faune et flore d’une exceptionnelle diversité, dont plusieurs espèces en voie de disparition.
Elle est menacée par une OIN (Opération d’Intérêt National) qui impacte 15 communes.

Sous le couvert de « Développement durable », « Eco-exemplarité » et « Croissance verte », cette OIN également dénommée « Eco-Vallée » est en réalité un giga aménagement :

  • 10.000 hectares de superficie, dont des zones humides et Natura 2000,
  • 450 hectares urbanisables,
  • 3 millions de m2 constructibles,
  • 2,5 milliards d’investissements publics/privés. [source : site EPA de la Plaine du Var]

Des projets démesurés et inutiles dont les impacts sur notre cadre de vie seront destructeurs et irréversibles. Une opération irresponsable.

Le trafic généré par le projet de transfert du MIN de Nice à La Gaude (distance 9 kms) va injecter 900 poids lourds plus les véhicules nécessaires aux 1652 salariés du MIN (page 30 du Rapport d’exploitation du MIN pour 2011) sans oublier le nombre de camions nécessaires à l’évacuation des déchets, la desserte du Centre Eco-tri.

À l’horizon 2018, les Baronnais auraient :

  • 2 820 véhicules, dont 423 poids lourds, par heure aux heures de pointe;
  •  270 véhicules, dont 143 poids lourds, par heure en moyenne la nuit;
  •  25 380 véhicules, dont 3 800 poids lourds, en moyenne par jour.
    (cf. p. 237-8 Rapport de présentation du MIN à La Baronne, document soumis à l’Enquête publique.)

Cela ne va pas améliorer l’air de Nice déjà pointé parmi les plus pollués de France par les particules fines (3ème ex-aequo) .http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/particules-fines-le-classement-des-villes-les-plus-polluees/3e-ex-aequo-nice.shtml

Vous pouvez vous tenir informés sur le site de Capre06 (www.capre06.eu)

PÉTITION POUR LA PRÉSERVATION DES TERRES AGRICOLES DE LA PLAINE DU VAR (ALPES-MARITIMES) ET CONTRE LE DÉPLACEMENT DU M.I.N (MARCHE D’INTERET NATIONAL) !

Pétition lancée par l’association CAPRE 06
(Collectif Associatif Pour des Réalisations Ecologiques dans le département 06)

La plaine du Var, parmi les plus fertiles d’Europe, doit retrouver une vocation fortement agricole.

Pourquoi ? Parce que cela correspond à des besoins vitaux :

  • préserver la ressource en eau de la nappe phréatique qui alimente 600.000 habitants
  • répondre à la demande croissante en produits frais locaux de qualité de la population et à celle de mise à disposition de jardins familiaux
  • retrouver un cadre de vie authentique, nos paysages, notre artisanat et notre gastronomie
  • conserver les terres «  éponge » de la plaine pour limiter les inondations
  • protéger la biodiversité et les écosystèmes.

Préservons notre patrimoine agricole et naturel pour les générations futures !

Le projet qu’on nous impose est irréversible, démesuré et déraisonnable !

  • Pourquoi construire une nouvelle ville sur des terres fertiles et inondables ?
  • Pourquoi créer des centres commerciaux inhumains en périphérie et mettre en péril le commerce de proximité ?
  • Pourquoi construire de nouveaux bureaux alors que ceux dans le pôle Arénas (10 hectares) ne sont toujours pas tous occupés ? « 
LETTER TO
Président de la Métropole Nice Côte d’Azur M. ESTROSI
Président de la Région PACA M. Vauzelle
Ministres Mmes Pinel et Royal et M. Le Foll

Plaine du Var : Le cri du coeur pour la sauvegarde de la Plaine, de ses habitants et de l’eau samedi 5 juillet 2014 – ACTE II

cri du coeur acte 2 affiche

 » LE SAMEDI 5 JUILLET, NOUS VOUS INVITONS A VENIR VOUS RENSEIGNER SUR VOS DROITS ET SUR LES RECOURS JURIDIQUES DE LA PLAINE DU VAR :

 -LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE (DUP) et LES CESSIBILITÉS de la voie de 40m, et sa possible annulation en appel.

 -L’ IRRÉGULARITÉ DU PROJET « OIN, ECOVALLEE » DANS SA TOTALITÉ et sa possible annulation en cours européenne.

-L EXPULSION DE FAMILLES NIÇOISES, LA SPOLIATION DE TERRITOIRE AU PROFIT DE PROMOTEURS, LA POLLUTION IRRÉVERSIBLE DE NOTRE TERRITOIRE.

NON !

LE DESTIN DE LA PLAINE ET DES NIÇOIS N’EST PAS SCELLE, CONTRAIREMENT A CE QU ON VEUT FAIRE CROIRE.

Suite a la réponse de la métropole ordonnant, via le juge des expropriation, une demande d’expulsion immédiate, une deuxième journée et concerts de soutien est organisée pour récolter des fonds et informer les citoyens Niçois de la situation de cette vieille famille de 85 ans native de la plaine du Var, ainsi que pour la sauvegarde de nos terres agricoles vitales et de notre eau.

Une faille juridique sur l’étude d’impact socio-économique du projet de 400millions d’€ a été décelée.;

La saisine démontrant l’absence d’étude d’impact globale a été reçue par la commission européenne et est à l’étude.

Le Cabinet d’étude, employé par la mairie, démontre que non seulement le projet n’est absolument pas VIABLE financièrement pour les Niçois, mais qu’en plus, ni le cout des expropriations, ni le cout du Tramway publicité ne sont pas inclut dans cette étude, or, cela fait une différence de 400 MILLIONS d’ € minimum!

Il démontre également de graves problèmes de sécurité, circulation, pollution et cout d’entretien.

Notre plaine du Var, réserve de Vie pour les Niçois, est en passe d’être bétonnée sous le silence des médias locaux et les méthodes employées sont semblables à des techniques mafieuses.
Ici, ce n’est pas 2000 hectares qui sont menacés (NDDL), c’est 10 000!!!

Si l’eau de la nappe phréatique de la plaine du Var est polluée par imperméabilisation des sols et sur urbanisation, l’avenir du Comté de Nice et de ses habitants en serait irrémédiablement compromis.

PAS D EAU POTABLE = PAS DE VIE

Cette initiative est 100% citoyenne, solidaire et apolitique.

Tous les bénéfices de cette journée serviront à payer les avocats et éventuellement une étude géologique démontrant qu’il y a des risques majeurs de liquéfaction des sols en cas de faible secousse sismique.

Une 40 aine d’artistes d’aqui se sont mobilisées pour la première, et d’autres viennent désormais de Paris, St Raphaël, Toulouse, Avignon, Marseille… pour la deuxième.

Stands, Boissons, nourriture sur place.

Le prix d’entrée est de 10 € avec une boisson offerte.

Nous remercions chaleureusement tous les participants du premier festival « le Cri du Coeur ».

Une participation de 2 € (aussi reversée avec le reste des bénéfices) est comptabilisée en préinscription à l’association des jardins partagés. Si vous désirez avoir une parcelle, bénéficier de cours de jardinage ou de permaculture, venir chercher vos légumes a la Ferme de Colomars, défendre votre terrain, ou créer votre association de Jardins Partagés, nous vous invitons a vous inscrire ou renseigner à terrasegurana@gmail.com

Une bonne journée à tous et n’oubliez pas de faire passer le message sur vos réseaux. Les citoyens ont le droit d’être informés.

Pour ceux qui veulent participer a la journée en tant que bénévole ou même donner un coup de main à la préparation, leur présence sera appréciée.  »

 » Réhabilitons l’estuaire du Var  » dimanche 4 mai à 10h avec l’Asso Green

1402213_446414815492838_2147617801797595817_o« Pourquoi cette opération?

Le contexte:
L’estuaire du Var est une réserve ornithologique (Zone de Protection Spéciale des oiseaux) ainsi qu’une Zone Naturelle Protégée (Natura 2000) mais aucune surveillance effective n’est mise en place, Le manque de panneaux de réglementation et d’information est aussi un sérieux problème

Notre objectif: 
Mettre le focus sur le site avant la saison estivale pour avertir les citoyens et les élus du département de la grande fragilité de cette zone humide (la plus importante des Alpes-Maritimes !) et de la nécessité de tout mettre en place pour la préserver car elle est absolument nécessaire à la migration et à la nidification de nombreux oiseaux.

Le déroulé de la journée:
RDV à 9h30 au centre nautique de l’AGASC ou à partir de 10h sur la plage de l’embouchure du fleuve ‘derrière le bloc d’enrochement du club de voile Var/Mer)
Le matin: nous nettoierons le site des divers déchets présents et nous poserons des barrières et panneaux informatifs symboliques
A midi: un pic-nic participatif est prévu (l’apéritif et la boisson sera offerte à tous les participants)
L’après-midi: nous pourrons prendre le temps d’observer les oiseaux présents au moyen de longue-vues et jumelles ou alors bronzing et farniente au choix ! « 

Plaine du Var : Journée et Concert de soutien pour la famille Venturino, menacée d’expulsion, samedi 10 mai 2014

 » Le cri du Coeur !
Une journée et concert de soutien est organisée pour cette vieille famille de 85 ans native de la plaine du Var.
La métropole veut les faire partir pour construire la voie de 40 m, inclue dans le projet mégalomaniaque qui va ruiner les Niçois sur tous les plans, qui s’appelle Opération d’Intérêt National (OIN/Ecovallée) plaine du Var.Une plainte est en cours de dépôt pour des menaces téléphoniques de la part de services concernés: « si vous ne partez pas de chez vous avant fin Aout, vous verrez bien quand les bulldozers détruiront votre maison… »

Notre plaine du Var, réserve de Vie pour les Niçois, est en passe d’être bétonnée sous le silence des médias locaux. Ici, ce n’est pas 2000 hectares qui sont menacés (NDDL), c’est 10 000!!!

La maison de cette famille se situe sur le tracé d’une voie initialement non prévue à cet endroit, afin d’éviter les propriétés de certains « amis »du Maire.

Aujourd’hui, notre avocat a fait appel de la 1ere décision des juges Niçois, et a trouvé une faille juridique sur l’étude d’impact socio-économique du projet: Le Cabinet, employé par la mairie, démontre que non seulement le projet n’est absolument pas VIABLE financièrement pour les Niçois, mais qu’en plus, le cout du Tramway publicité n’est pas inclut dans cette étude, or, cela fait une différence de 400 MILLIONS d’ EUROS!!!!
Il démontre également de graves problèmes de sécurité, circulation, pollution et cout d’ entretien.

Outre cela, le danger nous guette tous:

Il y a pour la population de Nice 2 possibilités d’alimentation en eau potable: l’eau de la Vésubie (dont les installations sont vétustes) et l’eau de la nappe phréatique de la plaine du Var (qui alimente aujourd’hui environ 100 000 personnes sur les 2 rives:

Scénario possible:
la plaine du Var bétonnée, l’eau de la nappe phréatique sera polluée. Si le canal de la Vésubie vient à céder, que va t il advenir de nous?
Pas d’eau = pas de Vie

Tous les bénéfices de cette journée serviront à payer les avocats (la famille a très peu de revenus et l’aide juridictionnelle ne couvre pas tous les frais).

Les artistes scéniques et ornementaux se mobilisent (concours de graff sur la maison, artistes floraux..) et la première à avoir répondu à l’appel est Zine.

Le prix d’entrée sera de 10 € avec une boisson offerte.

une expo photo est en cours, et d’autres activités sont en cours de préparation, nous alimenterons au fur et a mesure des réponses des artistes.

Un lâcher de lanternes est prévu à la nuit tombée. (sous réserve)

La Famille a prêté, sous contrat, le terrain de 1000 m² à l’association « les Jardins Partagés de Terra Segurana « afin de cultiver à nouveau des légumes.

La rève-o-lution n’est pas toujours ce que l’on croit. « 

Rencontre-débat organisée par le Mouvement national de lutte pour l’environnement (M.N.L.E): L’O.I.N de la plaine du Var – Opération d’Intérêt National Ecovallée & l’agriculture péri-urbaine le 7 juin à Gattières à 18 h

vendredi 7 juin – Gattières (Salle Vogade) 18 h Le Mouvement national de lutte pour l’environnement M.N.L.E – Réseau Homme&Nature invite à une rencontre-débat : L’O.I.N de la plaine du Var – Opération d’Intérêt National Ecovallée & l’agriculture péri-urbaine dans la métropôle niçoise%%% Rompre avec la culture du tout béton !%%% UTILISONS LES « TERRES AGRICOLES » pour nourrir la population des Alpes-Maritimes.%%% Cultivons du Bio et du frais sur les «Terres Agricoles»%%% avec
Continue reading

OIN – Vallée du Var à Nice : réunion samedi 4 mai 2013 à 14h30 à l’école Saint Isidore

((/Jardins_partages_reu_u_4_mai_2013.jpg|Jardins_partages_reu_u_4_mai_2013.jpg||Jardins_partages_reu_u_4_mai_2013.jpg, mai 2013))  » Du nouveau pour l’Eco – Vallée i Des Jardins partagés ! Ne bradons pas nos terres ! 1) Exonération de vos taxes foncières (sur foncier non-bâti) 2) Rentabilisation de tout ou partie de vos parcelles agricoles 3) Valorisation de votre patrimoine pour vous et vos enfants Réunion aujourd’hui 4 mai 14h30 Ecole Saint Isidore Venez nombreux « 

 » BÉTON VERT – Nice : bienvenue à « Eco-Vallée », la plaine du Var qu’ESTROSI bétonne  » à lire dans Rue 89

Excellent article sur cette « OIN » et ses GPI ( Grands projets inutiles ) : – le « grand » stade, %%% – l’énorme surface commerciale, dont un IKEA, société très protectrice de son personnel et de l’environnement … comme chacun sait …, %%% – encore des bureaux …etc%%% – un déplacement stupide du MIN loin de sa zone de chalandise,%%% – encore du béton, du goudron, des camions …etc dans la ville qui se prenait pour la plus verte de Méditerranée ! MORT DE RIRE … JAUNE, hélas !! __Projets stupides et présomptueux de celui qui se prend pour un pharaon avec sa pyramide de béton, et qui va détruire encore plus NOS terres cultivables, parmi les meilleures du département.__ Tout cela alors que consommer et produire local, en particulier pour nos aliments, va devenir une obligation, sociale, environnementale mais aussi financière ! Et cela va finir de fragiliser de façon irréversible notre tissu de petits commerces et d’artisans. On parle beaucoup en France de la défense de ce tissu économique indispensable, mais 40 ans après le coup de folie de grandes surfaces partout, on continue à assassiner commerces de proximité, artisans, PME … BASTA !! Et tout cela dans la zone inondable du plus grand fleuve, de surcroît impétueux, du département : le Var ! A lire en entier dans __[RUE 89|http://www.rue89.com/rue89-planete/2013/04/29/nice-bienvenue-a-eco-vallee-plaine-var-questrosi-betonne-241843|fr]__  » En réaménageant l’unique plaine de Nice, le maire veut créer une « Silicon Valley » verte ; ses opposants y voient un Notre-Dame-des-Landes miniature. (De Nice) « Eco-Vallée », c’est le nom de la giga-opération d’aménagement sur ce qu’il reste de foncier disponible dans la métropole niçoise. Le cauchemar éveillé de certains Niçois. Le symbole de la mégalomanie du maire Christian Estrosi pour beaucoup d’autres. A l’image de son aéroport international, dont la piste a été gagnée sur la mer, la ville va s’agrandir dans le lit du Var, un fleuve colérique, nourri aux torrents des Alpes. Ici, dompter la nature est toujours possible, ce n’est qu’une question de volontarisme politique et de moyens. Ça tombe bien : le maire UMP, fils politique de Jacques Médecin et ami de Nicolas Sarkozy, a une vision grandiose de sa ville. Ce jeudi, tout ce que Nice compte de bâtisseurs, les donneurs d’ordre publics et les entreprises privées en passant par les sociétés d’économie mixte, se sont donné rendez-vous sous les ors de la villa Masséna, voisine du Negresco, sur la promenade des Anglais. L’occasion : la signature, devant la presse, de la « charte d’adhésion au cadre de référence pour la qualité environnementale de l’aménagement et de la construction dans la plaine du Var ». Dans la novlangue d’Eco-Vallée, cela veut dire que les entreprises du BTP jurent qu’elles feront encore mieux que les normes environnementales en vigueur. __« Le clignotant s’allume chez nous »__ Christian Estrosi et les aménageurs à la signature de la charte (Sophie Caillat) Monsieur le député-maire Christian Estrosi célèbre l’entrée dans la phase opérationnelle de son grand projet, l’opération d’intérêt national « Eco-Vallée ». L’élu prévient d’emblée que ses propos pourraient sembler « arrogants » s’ils n’étaient « visionnaires » : « La vérité, c’est que les industriels, Cisco, Schneider, GDF-Suez, nous ont choisis comme territoire de référence. Quand ils regardent la planète, le clignotant s’allume chez nous. » A l’issue de la conférence de presse, les journalistes sont priés de faire la photo des partenaires tout sourire. L’animal politique a réponse à tout. Et manie à merveille tout le vocabulaire à la mode, et les mots magiques de « croissance verte » : « “Eco-Valley”, c’est un peu comme la Silicon Valley, un espace identifié de 10 000 hectares, où nous allons développer à la fois de l’industrie tournée vers de la croissance verte, des énergies renouvelables, les matériaux du futur, les grands partenariats avec les laboratoires de recherche tournés vers le développement durable… » … »

 » Une nouvelle gouvernance pour l’OIN Plaine du Var sous l’impulsion des Elu-e-s régionaux  » par les élu-e-s de la majorité régionale (EELV, PS, Front de Gauche)

Après des années de résistance à une OIN folle, destructrice de nos terres agricoles et menées avec des simulacres de démocratie et des pseudos concertations, allons-nous enfin voir le bout du tunnel dans cette triste affaire ? Et avoir un projet réalisé dans notre intérêt collectif ? Il est trop tard, hélas, pour le stade et pour le « musée  » du sport. Mais point très positif qui montre que le vent tourne … dans le bon sens : la création d’un Comité de concertation permanent. Communiqué de presse  » Dénonçant la méthode opaque et unilatérale qui est celle de l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var depuis sa création en 2008, les élu-e-s de la majorité régionale n’ont cessé de demander une concertation sur le projet global de l’opération. Compte tenu de l’ampleur de l’opération (10 000 hectares) et des enjeux d’aménagement que constitue l’OIN, nous souhaitions un débat public sur le projet de territoire.
Continue reading

A lire sur Ecolo Nice Est: « Opération « Terra Segurana » par le Mouvement Citoyen du Pays Niçois et le Collectif « O.I.N. Plaine du Var : pour un débat citoyen » : les photos ! « 

A lire sur __[ECOLO NICE EST|http://www.ecoloniceest.com/|fr]__ : Merci à Nadège BONFILS pour les photos ! ((/images/Terra Segurana banderolle.jpg)) L’évocation de l’expropriation programmée de leurs maisons%%% dont les propriétaires sont très souvent âgés. ((/images/Terra Segurana champ.jpg)) Un des champs de la résistance à la bétonisation de nos terres fertiles ((/images/Terra Segurana palabres.jpg)) Après l’effort … le réconfort à l’ombre ! ((/images/Terra Segurana fleur courge.jpg)) La production avancent à grand pas, fruit de mois de cultures ((/images/Terra Segurana drapeau.jpg)) Viva Nissa ! ((/images/Terra Segurana courges.jpg)) ((/images/Terra Segurana panier.jpg)) La vente des premiers paniers ((/images/Terra Segurana paniers rouge.jpg))

A lire sur Ecolo Nice Est: « Opération « Terra Segurana » par le Mouvement Citoyen du Pays Niçois et le Collectif « O.I.N. Plaine du Var : pour un débat citoyen » samedi 21 et dimanche 22 juillet 2012 à partir de 10h »

Sur __[ECOLO NICE ES|http://www.ecoloniceest.com/|fr]T__ COMMUNIQUÉ  » Rendez-vous samedi et dimanche à partir de 10h au 303 avenue Sainte Marguerite ! accès par bus n°11 arrêt « arboras » Opération « Terra Segurana » par le Mouvement Citoyen du Pays Niçois et le Collectif « O.I.N. Plaine du Var : pour un débat citoyen » « Ils coulent du béton, nous semons la vie » Cela fait actuellement trois semaines que nous – militant-e-s du Mouvement Citoyen du Pays Niçois Et du collectif « O.I.N. Plaine du var : pour un débat citoyen » – reconquérons des terres fertiles de la plaine du var ( au 303 avenue Sainte Marguerite à Nice ). Nous avons bien réussi à remettre les terres en culture facilement et ce, malgré un début tardif dans la saison et sans apports complémentaires. Preuve en est que ces terres sont vraiment fertiles et propices à l’agriculture et qu’il est aberrant d’y couler du béton ! Par conséquent nous avons réussi à prouver ce que les agriculteurs-trices de la plaine du Var disent depuis longtemps ; à savoir que la terre est bonne et qu’elle peut nous nourrir. En effet, au bout de trois semaines, nous avons des récoltes très fructueuses : des courgettes, des radis, des tomates, du fenouil, de la roquette etc… Nous, au moins, nous travaillons pour la vie alors que ces cher-e-s notables et politicien-ne-s travaillent pour le profit mercantile au détriment de l’humain.
Continue reading

OPERATION TERRA SEGURANA à Nice : suite … et pas fin ! Action du 14 juillet 2012

 » Le collectif « O.I.N. Plaine du Var : pour un Débat Citoyen » et le Mouvement Citoyen du Pays Niçois vous invite à la prise citoyenne de la plaine du var afin de rappeler que le 14 juillet est avant tout le fruit d’une victoire des citoyen-ne-s qui s’érigeaient contre la dictature et que ce jour est bafoué par l’exhibition du jacobinisme écrasant qui cause la mort des peuples. OPERATION TERRA SEGURANA : la lutte continue et s’amplifie !%%% nous continuons la reconquête des terres au 303 avenue Sainte Marguerite :%%% le week-end journées travail de la terre , repas partagé et discussion sur nos actions%%% venez nombreux et nombreuses à partir de 10h !%%% ARTISTES NOUS AVONS BESOIN DE VOUS : nous avons des banderolles à peindre : amenez vos pots de peinture et votre créativité ! %%% __VOULES CAGEA DE LA BLEA MANCOU DOU BETOUN !__ %%% parceque nos vies et nos terres ne se bradent pas ! Nous aurons entre autre à l’ordre du jour : – faire le bilan des trois semaines de travail de la terre au 303 avenue Sainte Marguerite%%% – présentation de la requête envoyée au procureur de la république par les expropriés victimes de harcèlement%%% – étudier notre calendrier d’actions pour les prochains mois __OPERATION TERRA SEGURANA : VOULES MANGEA DE LA BLEA MANCOU DOU BETOUN !__ « 

OPERATION TERRA SEGURANA à Nice : ça continue samedi 7 et dimanche 8 juillet 2012 !

 » Le collectif « O.I.N. Plaine du Var : pour un Débat Citoyen » et le Mouvement Citoyen du Pays Niçois Après le succès de l’opération et pour affirmer sa pérennité nous organisons un deuxième week-end avec repas partagé le midi au 303 avenue sainte marguerite samedi 7 et dimanche 8 juillet. Nous ferons un point sur le juridique – ça avance – et sur les démarches effectuées par Mme Duflot ministre de l’égalité des territoires, du logement et de la ville. Des cartes postales à lui envoyer ainsi qu’aux investisseurs seront disponibles à 1 euro l’unité, 1,50 les deux. Venez nombreux-ses avec des graines, des plants, de quoi grignoter , des banderoles, pancartes, pots de peinture, et votre bonne humeur ! «