Archives pour la catégorie Onde ElectroMagnétiques

 » Ondes électromagnétiques au Sénat : Offensive conservatrice contre le principe de précaution  » Groupe des Député-e-s Ecologistes – Assemblée Nationale

La surexposition aux ondes électromagnétiques, nocive pour notre santé, est un des thème  » Santé-Environnement » que j’aborde, étudie et défend sur le terrain depuis longtemps. Et qui revient enfin sur le devant de la scène politique avec un projet de loi qui doit enfin passer et donner un nouveau cadre légal pour encadrer les excès des opérateurs téléphoniques ! Notons que là, comme souvent dans ces domaines, la France a accumulé un grand retard.

 » Organiser une exposition modérée aux ondes électromagnétiques est l’un des grand défis sanitaires d’aujourd’hui que le principe de précaution nous impose de relever. C’est pourquoi le groupe écologiste du Sénat a inscrit dans son espace réservé du 17 juin la proposition de loi de Laurence Abeille, députée écologiste du Val de Marne, relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques.

Adopté en janvier dernier à l’Assemblée nationale, à la suite d’un compromis entre écologistes, socialistes, radicaux et communistes, ce texte a fait l’objet hier d’un détricotage minutieux en commission.

Les présidents des commissions des affaires économiques et du développement durable, après s’être fait désigner respectivement « rapporteur » et « rapporteur pour avis », ont vidé le texte de son contenu.

Dans ce nouveau texte, il n’est donc plus question de « modérer » l’exposition aux ondes électromagnétiques, ce qui avait pourtant fait consensus, ni même de « protéger » la population de l’exposition aux ondes. Autres avancées supprimées :

– l’information et la concertation systématique des riverains lors de l’implantation d’une antenne-relais, alors même que le Grenelle des ondes avait préconisé des mesures de transparence et de communication ;

– les mesures particulières pour protéger les établissements et personnes les plus vulnérables ;

– l’interdiction de la publicité pour les téléphones portables sans oreillettes ;

– les campagnes périodiques de sensibilisation sur la question des ondes et recommandations d’usage sur les appareils qui exposent aux ondes ;

– la coupure du wifi dans les écoles en dehors des utilisations pédagogiques ;

– une mesure de l’exposition fréquence par fréquence, pour savoir ce qui nous expose vraiment.

Enfin, plus question de « simulation » de l’exposition lors de l’installation d’antennes, mais une simple « estimation ».

Cette majorité de circonstance allant des présidents de commission jusqu’à la droite, en passant par les radicaux, va même jusqu’à redéfinir, pour l’affaiblir, la notion de « points atypiques », pourtant définie par la droite dans la loi Grenelle 2 !

Pour Laurence Abeille : « Le lobbying mené par les opérateurs a, provisoirement je l’espère, porté ses fruits, et il est très regrettable que les sénateurs aient fait passer les intérêts privés et le chantage des opérateurs avant l’intérêt général et la protection sanitaire de la population… Je compte sur l’engagement de Ségolène Royal – qui a affirmé son soutien – pour rétablir le texte issu de l’Assemblée nationale. »

Pour Joël Labbé, vice-président de la commission des Affaires économiques : « La proposition de loi au sortir de la commission à été vidée de sa substance, nous allons présenter des amendements en séance afin de rétablir les dispositions essentielles du texte. Nous comptons sur l’appui de la majorité sénatoriale afin de répondre à l’attente forte des citoyens en terme de prévention des risques.»

Les parlementaires écologistes, sénateurs et députés, appellent le gouvernement à respecter les équilibres issus des travaux de l’Assemblée nationale et à soutenir les amendements de rétablissement du texte initial qu’ils porteront lors des débats au Sénat le 17 juin prochain. C’est à cette aune, et à la capacité du gouvernement à inscrire le texte en seconde lecture au calendrier de travail de l’Assemblée nationale, que l’on pourra mesurer la volonté de répondre à une problématique importante pour les citoyens et de tenir un engagement commun de la majorité.  »

 » Ondes électromagnétiques : Aux socialistes d’assumer  » Communiqué de presse de François-Michel LAMBERT Député ( EELV )

 » L’Assemblée nationale devait examiner cet après-midi une proposition de loi portée par la députée écologiste Laurence Abeille et dont le chef de fil des écologistes était François-Michel Lambert, visant à appliquer le principe de précaution aux ondes électromagnétiques qui se multiplient à mesure de l’usage des réseaux de communication. « Le travail en commission avait déjà abouti au rabotage du texte initial, mais il permettait au moins de jeter les bases d’une nouvelle politique en matière d’ondes électromagnétiques » défend le député des Bouches du Rhône.%%% Notamment par la préservation des espaces pour les plus petits en bannissant les ondes internet des crèches et lieux d’accueil des moins de 6 ans. Ou encore l’information des habitants lorsqu’il y a une installation d’antennes relais dans leur résidence, et l’information préalable par l’installateur du maire, qui pourra demander des informations complémentaires. Le député EELV dénonce : « Le groupe socialiste s’est vu contraint de voter seul et à la dernière minute une motion de renvoi en commission qui bloque la discussion parlementaire sur le texte, et organise son enterrement » « A l’évidence, entre les puissants lobbies des opérateurs et le ministère de Madame Pellerin, la ligne directe fonctionne parfaitement » « Aujourd’hui le message envoyé par les députés socialistes, c’est le mépris des associations, des maires, des gens qui souffrent et certainement pas la prévention et la protection des plus fragiles. En tant que député écologiste je reste détérminé à ne rien lâcher sur cette question et je vais prendre avec mon groupe de nouvelles initiatives pour faire voter cette loi »  » François-Michel LAMBERT%%% Député des Bouches du Rhône

 » ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES : l’Assemblée doit entendre l’exigence de précaution  » Communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) Notre site national __[eelv.fr|http://eelv.fr/ |fr]__  » L’Assemblée nationale examine cet après-midi, sur proposition du groupe écologiste, une proposition de loi relative aux ondes électromagnétiques. Le texte a subi lors de son examen en commission de lourdes modifications, qui ont affaibli sa portée. Les députés écologistes défendront donc en séance le rétablissement des dispositions supprimées, et attendent de la majorité qu’elle sache entendre les exigences de prévention et de protection portées par le texte. Europe Ecologie Les Verts exprime par ailleurs son étonnement après les déclarations de Mme la Ministre de l’économie numérique renvoyant à des « peurs irrationnelles » le débat sur les risques sanitaires de l’exposition aux ondes électromagnétiques. Une telle déclaration témoigne d’une méprise profonde sur le sens de la proposition de loi portée par les députés écologistes : il ne s’agit ni d’interdire ni de punir, mais de protéger et de prévenir, sur la base d’indications scientifiques concordantes. Les mots de Mme Pellerin rappellent par ailleurs ceux qu’on pouvait entendre, il y a encore peu, sur les dangers de l’amiante ou, plus récemment encore, du Mediator. La répétition des scandales de santé publique ces dernières années, ce qu’ils ont révélé du poids des lobbies, ce que les dérèglements et les aveuglements ont gâché de la vie des victimes : tout cela devrait inciter les responsables politiques à davantage de modestie et de prudence.  » Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN,%%% Porte-Parole

Gratuité de l’autoroute de contournement de Nice, votée en 1996 et jamais appliquée par nos élus successifs débordés, amnésiques ou cumulards !

Un article intéressant de Gilles RAINERO, Conseiller Municipal de La Trinité. Et une interpellation sur la gratuité de l’autoroute de contournement de Nice, bien méritée par tous nos concitoyens après avoir tant payé de façon indue. Gratuité promise, votée en 1996 et jamais appliquée par nos élus majoritaires ! __Il est grand temps de le faire et de redonner un peu de pouvoir d’achat !__ Voici son article:  » MERCI A NOTRE DEPUTE RUDY SALLES ; Merci à notre Député Rudy SALLES de s’intéresser à nous. Son éditorial sur deux colonnes en première page de la publication communale, 3V n° 183, à la place du maire est un symbole qui n’échappe à personne. Cela nous rassure car nous pensions, à la lecture de son blog, qu’à cause de son emploi du temps « surbooké » et de ses déplacements multiples, il nous oublie un peu… comme il a oublié sa fonction de Conseiller Régional lorsqu’il a signé son article, tout autant que celle de futur Président du Parlement de la Méditerranée (voir Nice Matin du 14.11.08). Ouf !!! Bon pour le surmenage toutes ces fonctions compilées ? Bon pour la Démocratie le cumul des mandats ?
Continue reading