Archives du mot-clé abattage d’arbre

Communiqué de presse du Comité de quartier St Roch  » Sur le chantier de St Jean d’Angely, il ne fait vraiment pas bon être un arbre et ce malgré les recommandations du commissaire enquêteur « 

NICE-Comité de quartier St Roch:
« Sur le chantier de St Jean d’Angely, il ne fait vraiment pas bon être un arbre et ce malgré les recommandations du commissaire enquêteur.

En début de semaine , quatre grands arbres sains ont ainsi été abattus sans autre forme de procès. Le cauchemar continue.
Une zone bétonnée à mort. Des arbres abattus alors qu’ils appartiennent au domaine public et non au périmètre du chantier. Cela avait déjà été le cas en dessous.
Sur cette nouvelle opération aucun permis n’est en cours puisque c’est la zone du multiplexe.
Cette volonté d’éradication du patrimoine végétal de notre quartier est sidérante alors que ces grands arbres sont les seuls à pouvoir contrebalancer le réchauffement induit par toutes ces constructions en cours. Les décideurs de ce projet sont visiblement hors sol.

Voilà comment on remercie nos amis qui ont fourni ombre et oxygène gratuitement. Voilà comment on anticipe le réchauffement climatique. Sur une zone où tout est là pour faire un éco quartier.
L’irresponsabilité prévaut. C’est aberrant. »

Jeanine Costamagna, Présidente
André Minetto, Vice Président

Communiqué de presse

 

Encore des abattages scandaleux de grands arbres centenaires à Nice : quartier Saint Roch-Vauban

Photos avant les massacres d’arbres anciens

 

 

 

 

 

 

 

Photos après les massacres d’arbres anciens

« C’est à se demander si le commissaire enquêteur a recommandé lors de l’enquête publique relative au chantier de St Jean d’Angely d’abattre ou de garder tous les grands arbres.

A la vérité il ne reste plus grand chose sur place de ces magnifiques eucalyptus et autres essences. Il y a quelques jours on a pu déplorer le massacre particulièrement gratuit de trois arbres à l’angle nord est du chantier. Trois arbres à la périphérie du chantier qui pouvaient parfaitement être conservés.

La planète et le Comité de Quartier St Roch Vauban ne remercient pas Vinci pour l’inconscience écologique dont il fait preuve sur ce chantier. A l’heure oú il est minuit moins cinq par rapport au réchauffement climatique, détruire des grands arbres avec autant de légèreté est hallucinant.

En effet, ils sont les seuls à fixer efficacement le CO2 et à contrebalancer l’effet de réchauffement. On sait maintenant que la mortalité lors des canicules, qui risquent de se produire de plus en plus, est beaucoup plus importante en l’absence de végétations, et donc d’arbres très anciens, et générant de l’ombre et de la fraicheur; ceci d’autant plus que la terre a été goudronnée ou cimentée. Le béton à outrance, le goudronnage systématique et l’artificialisation systématique en ville est dramatique et très pathogène.

De plus les eucalyptus ont des racines droites parfaitement compatibles avec des constructions même proches. Nous n’héritons pas la terre. Nous l’empruntons aux générations futures. Du pin massacré à la pelleteuse à l’eucalyptus tronçonné sans état d’âme voilà comment on remercie ces amis de l’homme sans lesquels il ne pourrait pas y avoir de vie sur terre. Un exemple parmi tant d’autres. On se demande comment l’être humain peut scier la branche sur laquelle il est assis…. »

Jeanine Costamagna

André Minetto

Comité de quartier St Roch-Vauban (Nice)

Halte au massacre de notre patrimoine végétal niçois ! Abattage suite : massacre imprévu de platanes bd V Hugo

image001

L’an dernier à la même époque je me mobilisais avec Jeanine Costamagna ( Présidente de Comité de quartier nissart ) afin de dire non aux abattages d’arbre de façon incohérente et massive en cours ou en prévision.

Et nous alertions aussi une énième fois sur les risques d’un « tram » souterrain.

Belle manifestation en août bien couverte par les médias mais au regard des thèmes nous aurions aimé voir des dizaines de milliers de Niçois se mobiliser pour leur ville.

Maintenant le massacre de notre patrimoine végétal continue et cela était prévisible malgré les assurances et belles paroles lénifiantes que nous avions reçu à l’époque ! Et aussi malgré les écrits soporifiques et dithyrambiques reçus en réponse à nos courriers avec un peu de retard …

Rappel de l’article sur notre action en août 2014 :