Archives du mot-clé fête de l’espoir

Le Dr André MINETTO, Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL : » Bonne fête de l’Aïd el-Fitr 2017/1438 … 5777 ! Bonne fête de l’espoir ! «

 » AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS !  »

La fin du mois sacré du jeûne est traditionnellement déterminée par l’observation – à l’œil nu ou au télescope – de la nouvelle lune du mois de Chawal. L’Aïd el Fitr est fixé au dimanchedi 25 juin 2017

Rappel de la devise de CIVILIZATION INTERNATIONAL

« Unir nos espérances et respecter nos différences pour servir un idéal commun de paix et de respect mutuel »

association de géostratégie solidaire et de dialogue inter-culturel

Préambule

Le monde Euro-Méditerranéen est un creuset qui peut donner le meilleur ou le pire. Son histoire est marquée par ces deux extrêmes de façon indélébile mais en tendant vers l’infini des deux côtés ( avec la Shoah notamment vers l’infini néant ). Et vers la lumière avec toutes les découvertes, les scientifiques, les philosophes,les artistes et tous les « savants » et les lumière qu’elle a donnés au monde.

Et selon l’utilisation que nous ferons de ce formidable potentiel et les décisions que nous prendrons ( ou ne prendrons pas ! ) notre avenir, proche et plus lointain, sera très différent. Le judaïsme, l’Islam, mais aussi le christianisme y ont joué, et joue encore un rôle majeur, mais ils sont trop souvent souvent détournés de leur éthique originelle et utilisés à des fins bassment matérielles d’instrument décisifs de pouvoir, de domination et d’écrasement. L’inquisition espagnole, quintescence du crime contre l’humanité poussé au délire, en est une abominable illustration dur de très longs siècles. La demande de béatification de celle qui l’a instauré et imposé démontre que le mensonge, l’indifférence et la persuasion qui il avait AUSSI de très bonnes choses qui en sont sorties, sont de redoutables alliés de ces abominations qui n’osent pas s’assumer comme telles.

Et là, les politiques en auront la plus grande responsabilité. Car ni la démagogie, ni la fuite en avant, ou en arrière, avec l’ultra-nationalisme archaïque qui renaît et se banalise de plus en plus chez les peuples européens (au sens large, incluant russes, états-uniens …etc ) ou l’intégrisme sectaire qui se diffuse lentement et sûrement en miroir dans les sphères encore fortes et victimes des premiers, ne créeront les conditions d’une vie future harmonieuse. Car les deux sont mortifères pour nos sociétés et nos citoyens de ces deux sphères qui se regardent de travers avant le fantasme de l’attaque finale portée par une infime minorité de chaque côté. Mais minorités très agressives, parfois meurtrières et toujours très activistes en paroles ou en actes, malheureusement.
Alors que cette vie matérielle doit être bâtie dans le respect mutuel et la coopération sans arrière pensées. Le triste blocage ( prévisible ) de l’UPM ( Union Pour la Méditerranée ) doit nous pousser à rebondir et à agir très vite. Le Printemps arabe doit être aidé. Mais il doit l’être sans AUCUNE arrière pensée mercantile ou géostratégique de bas étage et court thermiste ! Aucune nouvelle manoeuvre politicienne venant de pays d’Europe ( ou d’ailleurs ) n’est tolérable, car l’issue dans les trois pays où les dictateurs ont été chassés est très incertaine ( Tunsie, Egypte, Libye ).

La courageuse et laborieuse volonté de Barack Hussen Obama, pour le Moyen Orient notamment, au début de son premier mandat ( difficilement concrétisée hélas et qui s’est trop étiolée depuis ) était un des éléments fondateur de ce processus ( et qui prenait la suite du travail accompli par Bill Clinton ). Ce processus pouvait aboutir à une zone stable, prospère économiquement et pionnière dans les énergies renouvelables et novatrice dans l’utilisation soutenable des ressources : eau, pêche, agriculture raisonnable, extraction des matières énergétiques dans le respect des populations locales et de l’environnement ( Niger, Mali par exemple de ce qui est très mal fait aujourd’hui ), et plus active dans la protection de la nature. Les forces économiques locales disponibles peuvent aussi encore se rejoindre ( Pays arabes, du Golfe notamment, Turquie, Israël, Sud de l’Europe, U.E. ). C’est à des années lumières des terribles désastres créés par la politique de G. W. Bush et de Poutine notamment, et dont les séquelles actuelles qui n’en finissent pas d’endeuiller familles, communautés et pays, et de s’étendre vont durer de trop nombreuses décennies dans le Sud Ouest de l’Asie, débordant en Afrique, mais aussi dans le monde entier. Et dommage collatéral, la naissance de Daesh qui, devenu incontrôlable s’étend de façon monstrueuse et contre nature par rapport à l’Islam. Mais est instrumentalisé et aidé par des puissances irresponsables qui joue avec un feu qu’elle ne contrôlent que très peu ! Et Trump semble vouloir ajouter sa mauvaise marque, ce qui va aggraver une situation terrible. Nous le voyons au Yemen ou dans la toute nouvelle « guerre » diplomatique, pour l’instant, entre l’Arabie Saoudite et le Qatar, trop indépendant aux yeux des dirigeants saoudiens encouragés après la visite de Trump.

D’autre part,  cette affirmation d’une suprématie états-unienne irréaliste, cette volonté de croisade et de dressage des peuples qui ne l’acceptent pas ( ou plus ) et la suite de l’action mondiale du rouleau compresseur des complexes industriels, ou issu de certaines multinationales hors industries, allié au complexe militaire ( et du poids de services comme la CIA et d’autres services sous-terrains par exemple ) ont fini par retrécir et  rendre infime le bilan de Barack Hussein Obama. Et de faire le deuil de l’espoir qu’il avait fait naître. Malgré un énieme reprise de « discussions » après 5+ ans de vide et de malheurs, notamment pour la population de la Palestine et pour tous les opprimés et exploités des dictatures arabes encore debout.
On a hélas à faire face à l’alliance, devant des intérêts communs à court terme, de ces complexes et d’extrémistes en tout genre.

Ce qui se passe depuis près de près de 70 ans en Palestine est catastrophique pour l’équilibre géopolitique, humain et sécuritaire mondial. Ainsi, à Gaza, non reconstruction de tous les bâtiments détruits par les multiples agressions israéliennes, misère, chômage dû à un blocus criminel, manque de médicaments … etc, etc, et en Cisjordanie dépecée et au peuple brimé, insulté, humilié, torturé sans fin, et de façon plus large en Palestine et en Israël mais aussi au Moyen Orient avec les suites chaotique de l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak par Bush ( et par les Russes avant en Afghanistan ), le soutien de Poutine à la terrible dictature syrienne notamment qui va faire imploser la Syrie demain, comme l’Irak aujourd’hui,  l’évolution politico-militaire au Liban, l’installation, l’aide fournie en douce et l’extension rapide d’un « émirat » du Moyen Orient, la persécution des Chrétiens d’Orient, le massacre de la population yéménite bombardée de plus en  plus, le terrorisme qui tue de plus en plus d’êtres humains dans des pays divers, musulmans ou pas, la dictature de retour en Egypte, la persistance du groupe extrémiste Al-Shabaab en Somalie, l’extension du conflit avec Boko Haram dans tous les pays riverains du Lac Tchad … etc, est redoutable pour l’avenir de la vaste région qui est la banlieue de l’Europe, mais aura de plus en plus de répercutions dans le monde entier en commençant par notre grande région Euro-Méditerranée.

Sans parler de la Méditerranée qui de lien est devenu cimetière pour ceux qui fuient la terreur, la misère et le pillage par des multinationales irresponsables et criminelles !

Nous devons nous réveiller bien vite et travailler TOUS ENSEMBLES, avant qu’il ne soit trop tard, car les défis sont de plus en plus énormes et toutes les bonnes volontés de quelque origine ou croyance qu’elles soient sont les bienvenues.

Bonne fête de l’Aïd el-Fitr !

Dr André MINETTO
Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL
Vice Président PACA de la Fédération MOSAÏC, Pôle Civilisation – Dialogue interculturel
Créateur et animateur pendant 18 ans du « Magazine d’information Géostratégique » sur RADIO CHALOM NITSAN

L’Aid Al Fitr

C’est le jour qui suit l’ultime jour du mois sacré du Ramadan et du Jeûne.
La coutume de l’Aid Al Fitr, veut que les croyants musulmans, qui ont fait le jeûne du Ramadan, visitent leurs proches et leurs amis, pour présenter leurs vœux de l’Aïd, les fidèles doivent aussi apporter leur aumône pour la rupture du jeûne, (Zakat el-Fitr). Le jour de l’Aid Al Fitr, le croyant musulman, doit aussi se rendre à la Mosquée, afin de prier, la prière s’appelle salatou el aïd.

 » Le jeûne est terminé, l’heure est à la fête. L’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal, est donc fixé cette année en France au mardi 30 août, date à laquelle les musulmans, qui ont pratiqué le quatrième pilier de l’islam, pourront célébrer la fin du mois de Ramadan.
Nous voilà à la veille de la nuit de Destin, Laylat al-Qadr, où les mosquées se remplissent et les dévotions se multiplient.
Cette nuit qui annonce la fin du Ramadan, ce mois qui chamboule notre quotidien : les heures de repas changent, le rythme des journées ralentit et celui des nuits s’accélère entre jeûne, prières, récitations du Coran… et les mauvaises habitudes sont momentanément abandonnées, les familles s’invitent plus que d’habitude…

Il y a comme une magie de Ramadan, qui touche tout un chacun, même ceux qui ne pratiquent pas le jeûne.
Cette magie s’intensifie la nuit du Destin, même ceux qui ne prient pas d’habitude lèvent leurs mains vers Dieu cette nuit-là, car c’est la nuit de l’espoir, l’espoir de voir sa vie changer pour le meilleur.  »

Le Dr André MINETTO, Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL : » Bonne fête de l’Aïd el-Fitr 2016/1437 … 5776 ! Bonne fête de l’espoir ! «

 » AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS !  »

La fin du mois sacré du jeûne est traditionnellement déterminée par l’observation – à l’œil nu ou au télescope – de la nouvelle lune du mois de Chawal. C’est donc ce mardi 5 juillet. et l’Aïd el Fitr est fixé au Mercredi 6 Juillet 2016

Rappel de la devise de CIVILIZATION INTERNATIONAL

« Unir nos espérances et respecter nos différences pour servir un idéal commun de paix et de respect mutuel »

association de géostratégie solidaire et de dialogue inter-culturel

Préambule

Le monde Euro-Méditerranéen est un creuset qui peut donner le meilleur ou le pire. Son histoire est marquée par ces deux extrêmes de façon indélébile mais en tendant vers l’infini des deux côtés ( avec la Shoah notamment vers l’infini néant ). Et vers la lumière avec toutes les découvertes, les scientifiques, les philosophes,les artistes et tous les « savants » et les lumière qu’elle a donnés au monde.

Et selon l’utilisation que nous ferons de ce formidable potentiel et les décisions que nous prendrons ( ou ne prendrons pas ! ) notre avenir, proche et plus lointain, sera très différent. Le judaïsme, l’Islam, mais aussi le christianisme y ont joué, et joue encore un rôle majeur, mais ils sont trop souvent souvent détournés de leur éthique originelle et utilisés à des fins bassment matérielles d’instrument décisifs de pouvoir, de domination et d’écrasement. L’inquisition espagnole, quintescence du crime contre l’humanité poussé au délire, en est une abominable illustration dur de très longs siècles. La demande de béatification de celle qui l’a instauré et imposé démontre que le mensonge, l’indifférence et la persuasion qui il avait AUSSI de très bonnes choses qui en sont sorties, sont de redoutables alliés de ces abominations qui n’osent pas s’assumer comme telles.

Et là, les politiques en auront la plus grande responsabilité. Car ni la démagogie, ni la fuite en avant, ou en arrière, avec l’ultra-nationalisme archaïque qui renaît et se banalise de plus en plus chez les peuples européens (au sens large, incluant russes, états-uniens …etc ) ou l’intégrisme sectaire qui se diffuse lentement et sûrement en miroir dans les sphères encore fortes et victimes des premiers, ne créeront les conditions d’une vie future harmonieuse. Car les deux sont mortifères pour nos sociétés et nos citoyens de ces deux sphères qui se regardent de travers avant le fantasme de l’attaque finale portée par une infime minorité de chaque côté. Mais minorités très agressives, parfois meurtrières et toujours très activistes en paroles ou en actes, malheureusement.
Alors que cette vie matérielle doit être bâtie dans le respect mutuel et la coopération sans arrière pensées. Le triste blocage ( prévisible ) de l’UPM ( Union Pour la Méditerranée ) doit nous pousser à rebondir et à agir très vite. Le Printemps arabe doit être aidé. Mais il doit l’être sans AUCUNE arrière pensée mercantile ou géostratégique de bas étage et court thermiste ! Aucune nouvelle manoeuvre politicienne venant de pays d’Europe ( ou d’ailleurs ) n’est tolérable, car l’issue dans les trois pays où les dictateurs ont été chassés est très incertaine ( Tunsie, Egypte, Libye ).

La courageuse et laborieuse volonté de Barack Hussen Obama, pour le Moyen Orient notamment, au début de son premier mandat ( difficilement concrétisée hélas et qui s’est trop étiolée depuis ) était un des éléments fondateur de ce processus ( et qui prenait la suite du travail accompli par Bill Clinton ). Ce processus pouvait aboutir à une zone stable, prospère économiquement et pionnière dans les énergies renouvelables et novatrice dans l’utilisation soutenable des ressources : eau, pêche, agriculture raisonnable, extraction des matières énergétiques dans le respect des populations locales et de l’environnement ( Niger, Mali par exemple de ce qui est très mal fait aujourd’hui ), et plus active dans la protection de la nature. Les forces économiques locales disponibles peuvent aussi encore se rejoindre ( Pays arabes, du Golfe notamment, Turquie, Israël, Sud de l’Europe, U.E. ). C’est à des années lumières des terribles désastres créés par la politique de G. W. Bush et de Poutine notamment, et dont les séquelles actuelles qui n’en finissent pas d’endeuiller familles, communautés et pays, et de s’étendre vont durer de trop nombreuses décennies dans le Sud Ouest de l’Asie, débordant en Afrique, mais aussi dans le monde entier. Et dommage collatéral, la naissance de Daesh qui, devenu incontrôlable s’étend de façon monstrueuse et contre nature par rapport à l’Islam. Mais est instrumentalisé et aidé par des puissances irresponsables qui joue avec un feu qu’elle ne contrôlent que très peu !

D’autre part,  cette affirmation d’une suprématie états-unienne irréaliste, cette volonté de croisade et de dressage des peuples qui ne l’acceptent pas ( ou plus ) et la suite de l’action mondiale du rouleau compresseur des complexes industriels, ou issu de certaines multinationales hors industries, allié au complexe militaire ( et du poids de services comme la CIA et d’autres services sous-terrains par exemple ) ont fini par retrécir et  rendre infime le bilan de Barack Hussein Obama. Et de faire le deuil de l’espoir qu’il avait fait naître. Malgré un énieme reprise de « discussions » après 5+ ans de vide et de malheurs, notamment pour la population de la Palestine et pour tous les opprimés et exploités des dictatures arabes encore debout.
On a hélas à faire face à l’alliance, devant des intérêts communs à court terme, de ces complexes et d’extrémistes en tout genre.

Ce qui se passe actuellement à Gaza ( non reconstruction de tous les bâtiments détruits par les multiples agressions israéliennes, misère, chômage dû à un blocus criminel, manque de médicaments … etc, etc ) et en Cisjordanie dépecée et au peuple brimé, insulté, humilié, torturé sans fin, et de façon plus large en Palestine et en Israël mais aussi au Moyen Orient avec les suites chaotique de l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak par Bush ( et par les Russes avant en Afghanistan ), le soutien de Poutine à la terrible dictature syrienne notamment qui va faire imploser la Syrie demain, comme l’Irak aujourd’hui,  l’évolution politico-militaire au Liban, l’installation, l’aide fournie en douce et l’extension rapide d’un « émirat » du Moyen Orient, la persécution des Chrétiens d’Orient, le terrorisme qui tue de plus en plus de dans des pays divers, musulmans ou pas, une terrible guerre au Yemen, la dictature de retour en Egypte, la persistance du groupe extrémiste Al-Shabaab en Somalie, l’extension du conflit avec Boko Haram dans tous les pays riverains du Lac Tchad … etc, est redoutable pour l’avenir de la vaste région qui est la banlieue de l’Europe, mais aura de plus en plus de répercutions dans le monde entier en commençant par notre grande région Euro-Méditerranée.

Daesh avait promis des attentats pendant toute la durée du ramadan. A la veille de sa rupture,  bilan sanglant : terribles attaques ces derniers jours à Bagdad, à Istanbul, à Dacca, et l’Arabie saoudite qui est frappée. Trois attentats lundi 4 juillet, dont un à Médine, deuxième ville sainte de l’Islam. L’attentat-suicide a eu lieu près de la Mosquée du Prophète.

 Sans parler de la Méditerranée qui de lien est devenu cimetière pour ceux qui fuient la terreur ou la misère !

Nous devons nous réveiller bien vite et travailler TOUS ENSEMBLES, avant qu’il ne soit trop tard, car les défis sont de plus en plus énormes et toutes les bonnes volontés de quelque origine ou croyance qu’elles soient sont les bienvenues.

Bonne fête de l’Aïd el-Fitr !

Dr André MINETTO
Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL
Vice Président PACA de la Fédération MOSAÏC, Pôle Civilisation – Dialogue interculturel
Créateur et animateur pendant 18 ans du « Magazine d’information Géostratégique » sur RADIO CHALOM NITSAN

L’Aid Al Fitr

C’est le jour qui suit l’ultime jour du mois sacré du Ramadan et du Jeûne.
La coutume de l’Aid Al Fitr, veut que les croyants musulmans, qui ont fait le jeûne du Ramadan, visitent leurs proches et leurs amis, pour présenter leurs vœux de l’Aïd, les fidèles doivent aussi apporter leur aumône pour la rupture du jeûne, (Zakat el-Fitr). Le jour de l’Aid Al Fitr, le croyant musulman, doit aussi se rendre à la Mosquée, afin de prier, la prière s’appelle salatou el aïd.

 » Le jeûne est terminé, l’heure est à la fête. L’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal, est donc fixé cette année en France au mardi 30 août, date à laquelle les musulmans, qui ont pratiqué le quatrième pilier de l’islam, pourront célébrer la fin du mois de Ramadan.
Nous voilà à la veille de la nuit de Destin, Laylat al-Qadr, où les mosquées se remplissent et les dévotions se multiplient.
Cette nuit qui annonce la fin du Ramadan, ce mois qui chamboule notre quotidien : les heures de repas changent, le rythme des journées ralentit et celui des nuits s’accélère entre jeûne, prières, récitations du Coran… et les mauvaises habitudes sont momentanément abandonnées, les familles s’invitent plus que d’habitude…

Il y a comme une magie de Ramadan, qui touche tout un chacun, même ceux qui ne pratiquent pas le jeûne.
Cette magie s’intensifie la nuit du Destin, même ceux qui ne prient pas d’habitude lèvent leurs mains vers Dieu cette nuit-là, car c’est la nuit de l’espoir, l’espoir de voir sa vie changer pour le meilleur.  »

Le Dr André MINETTO, Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL : » Bonne fête de l’Aïd el-Fitr 2015/1436 … 5775 ! Bonne fête de l’espoir ! «

 » AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS !  »

La fin du mois sacré du jeûne est traditionnellement déterminée par l’observation – à l’œil nu ou au télescope – de la nouvelle lune du mois de Chawwal.

Rappel de la devise de CIVILIZATION INTERNATIONAL

« Unir nos espérances et respecter nos différences pour servir un idéal commun de paix et de respect mutuel »

association de géostratégie solidaire et de dialogue inter-culturel

Préambule

Le monde Euro-Méditerranéen est un creuset qui peut donner le meilleur ou le pire. Son histoire est marquée par ces deux extrêmes de façon indélébile mais en tendant vers l’infini des deux côtés ( avec la Shoah notamment vers l’infini néant ). Et selon l’utilisation que nous ferons de ce formidable potentiel et les décisions que nous prendrons ( ou ne prendrons pas ! ) notre avenir, proche et plus lointain, sera très différent. Le judaïsme, l’Islam, mais aussi le christianisme y ont joué, et joue encore un rôle majeur, mais ils sont trop souvent souvent détournés de leur éthique originelle et utilisés à des fins bassment matérielles d’instrument décisifs de pouvoir, de domination et d’écrasement. L’inquisition espagnole, quintescence du crime contre l’humanité poussé au délire, en est une abominable illustration dur de très longs siècles. La demande de béatification de celle qui l’a instauré et imposé démontre que le mensonge, l’indifférence et la persuasion qui il avait AUSSI de très bonnes choses qui en sont sorties, sont de redoutables alliés de ces abominations qui n’osent pas s’assumer comme telles.

Et là, les politiques en auront la plus grande responsabilité. Car ni la démagogie, ni la fuite en avant, ou en arrière, avec l’ultra-nationalisme archaïque qui renaît et se banalise de plus en plus chez les peuples européens (au sens large, incluant russes, états-uniens …etc ) ou l’intégrisme sectaire qui se diffuse lentement et sûrement en miroir dans les sphères encore fortes et victimes des premiers, ne créeront les conditions d’une vie future harmonieuse. Car les deux sont mortifères pour nos sociétés et nos citoyens de ces deux sphères qui se regardent de travers avant le fantasme de l’attaque finale portée par une infime minorité de chaque côté. Mais minorités très agressives, parfois meurtrières et toujours très activistes en paroles ou en actes, malheureusement.
Alors que cette vie matérielle doit être bâtie dans le respect mutuel et la coopération sans arrière pensées. Le triste blocage ( prévisible ) de l’UPM ( Union Pour la Méditerranée ) doit nous pousser à rebondir et à agir très vite. Le Printemps arabe doit être aidé. Mais il doit l’être sans AUCUNE arrière pensée mercantile ou géostratégique de bas étage et court thermiste ! Aucune nouvelle manoeuvre politicienne venant de pays d’Europe ( ou d’ailleurs ) n’est tolérable, car l’issue dans les trois pays où les dictateurs ont été chassés est très incertaine ( Tunsie, Egypte, Libye ).

La courageuse et laborieuse volonté de Barack Hussen Obama, pour le Moyen Orient notamment, au début de son premier mandat ( difficilement concrétisée hélas et qui s’est étiolée depuis ) était un des éléments fondateur de ce processus ( et qui prenait la suite du travail accompli par Bill Clinton ). Ce processus pouvait aboutir à une zone stable, prospère économiquement et pionnière dans les énergies renouvelables et novatrice dans l’utilisation soutenable des ressources : eau, pêche, agriculture raisonnable, extraction des matières énergétiques dans le respect des populations locales et de l’environnement ( Niger, Mali par exemple ), et plus active dans la protection de la nature. Les forces économiques locales disponibles peuvent aussi encore se rejoindre ( Pays arabes, du Golfe notamment, Turquie, Israël, Sud de l’Europe, U.E. ). C’est à des années lumières des terribles désastres créés par la politique de G. W. Bush et de Poutine notamment, et dont les séquelles actuelles qui n’en finissent pas d’endeuiller familles, communautés et pays, vont durer de trop nombreuses décennies dans le Sud Ouest de l’Asie, débordant en Afrique, mais aussi dans le monde entier.

Mais cette affirmation d’une suprématie états-unienne irréaliste, cette volonté de croisade et de dressage des peuples qui ne l’acceptent pas ( ou plus ) et la suite de l’action mondiale du rouleau compresseur des complexes industriels, ou issu de certaines multinationales hors industries, allié au complexe militaire ( et du poids de services comme la CIA par exemple ) ont fini par retrécir et de rendre infime l’action de Barack Hussein Obama. Et de faire le deuil de l’espoir qu’il avait fait naître. Malgré un énieme reprise de « discussions » après 4 ans de vide et de malheurs, notamment pour la population de la Palestine.
On a hélas à faire face à l’alliance, devant des intérêts communs à court terme, de ces complexes et d’extrémistes en tout genre.

Ce qui se passe actuellement à Gaza ( non reconstruction de tous les bâtiments détruits par les multiples agressions israéliennes, misère, chômage dû à un blocus criminel, manque de médicaments … etc, etc ) et en Cisjordanie dépecée et au peuple brimé, insulté, humilié, torturé sans fin, et de façon plus large en Palestine et en Israël mais aussi au Moyen Orient avec les suites chaotique de l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak par Bush ( et par le sRusses avant en Afghanistan ), le soutien de Poutine à la terrible dictature syrienne notamment qui va faire imploser la Syrie demain, comme l’Irak aujourd’hui,  l’évolution politique au Liban, l’installation, l’aide fourni en douce et l’extension rapide d’un « émirat » du Moyen Orient, la persécution des Chrétiens d’Orient, une terrible guerre au Yemen, la dictature d retour en Egypte, la persistance du groupe extrémiste Al-Shabaab en Somalie, l’extension du conflit avec Boko Haram dans tous les pays riverains du Lac Tchad … etc, est redoutable pour l’avenir de la région, mais aura de plus en plus de répercutions dans le monde entier en commençant par notre grande région Euro-Méditerranée. 

Nous devons nous réveiller bien vite et travailler TOUS ENSEMBLES, avant qu’il ne soit trop tard, car les défis sont énormes et toutes les bonnes volontés de quelque origine qu’elles soient sont les bienvenues.

Bonne fête de l’Aïd el-Fitr !

Dr André MINETTO
Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL
Vice Président PACA de la Fédération MOSAÏC, Pôle Civilisation – Dialogue interculturel
Créateur et animateur pendant 18 ans du « Magazine d’information Géostratégique » sur RADIO CHALOM NITSAN

L’Aid Al Fitr

C’est le jour qui suit l’ultime jour du mois sacré du Ramadan et du Jeûne.
La coutume de l’Aid Al Fitr, veut que les croyants musulmans, qui ont fait le jeûne du Ramadan, visitent leurs proches et leurs amis, pour présenter leurs vœux de l’Aïd, les fidèles doivent aussi apporter leur aumône pour la rupture du jeûne, (Zakat el-Fitr). Le jour de l’Aid Al Fitr, le croyant musulman, doit aussi se rendre à la Mosquée, afin de prier, la prière s’appelle salatou el aïd.

 » Le jeûne est terminé, l’heure est à la fête. L’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal, est donc fixé cette année en France au mardi 30 août, date à laquelle les musulmans, qui ont pratiqué le quatrième pilier de l’islam, pourront célébrer la fin du mois de Ramadan.
Nous voilà à la veille de la nuit de Destin, Laylat al-Qadr, où les mosquées se remplissent et les dévotions se multiplient.
Cette nuit qui annonce la fin du Ramadan, ce mois qui chamboule notre quotidien : les heures de repas changent, le rythme des journées ralentit et celui des nuits s’accélère entre jeûne, prières, récitations du Coran… et les mauvaises habitudes sont momentanément abandonnées, les familles s’invitent plus que d’habitude…

Il y a comme une magie de Ramadan, qui touche tout un chacun, même ceux qui ne pratiquent pas le jeûne.
Cette magie s’intensifie la nuit du Destin, même ceux qui ne prient pas d’habitude lèvent leurs mains vers Dieu cette nuit-là, car c’est la nuit de l’espoir, l’espoir de voir sa vie changer pour le meilleur.  »

Le Dr André MINETTO, Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL : » Bonne fête de l’Aïd el-Fitr 2014/1435 … 5774 ! Bonne fête de l’espoir ! «

ESPOIR DONT NOUS AVONS TANT BESOIN EN CETTE PERIODE DE BOMBARDEMENTS ET D’ATTAQUES MASSIVES CONTRE LA POPULATION DE GAZA !

LE PREMIER JOUR DU MOIS DE CHAWAL

La sortie du mois de jeune se fait dans l’unité ce lundi pour les musulmans de France. «Conformément aux données que les pays musulmans nous ont transmises aujourd’hui, nous avons décidé unanimement que le jour de l’Aïd el-Fitr serait demain lundi», a annoncé la veille le président du CFCM, Dalil Boubakeur, lors d’un point de presse à la Grande mosquée de Paris, dont il est le recteur.

Après recueil des informations provenant de pays musulmans proches de la France constatant que la naissance du nouveau croissant de lune confirment les données astronomiques, après concertation, les membres ont décidé que :

« Nous implorons Allah Tout Puissant d’accepter notre jeûne et de nous combler de Sa Clémence et de Sa Miséricorde.  »

AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS !  »

La fin du mois sacré du jeûne est traditionnellement déterminée par l’observation – à l’œil nu ou au télescope – de la nouvelle lune du mois de Chawwal.

Rappel de la devise de CIVILIZATION INTERNATIONAL

« Unir nos espérances et respecter nos différences pour servir un idéal commun de paix et de respect mutuel »

association de géostratégie solidaire et de dialogue inter-culturel

Préambule

Le monde Euro-Méditerranéen est un creuset qui peut donner le meilleur ou le pire. Son histoire est marquée par ces deux extrêmes de façon indélébile mais en tendant vers l’infini des deux côtés ( avec la Shoah notamment vers l’infini néant ). Et selon l’utilisation que nous ferons de ce formidable potentiel et les décisions que nous prendrons ( ou ne prendrons pas ! ) notre avenir, proche et plus lointain, sera très différent. Le judaïsme, l’Islam, mais aussi le christianisme y ont joué, et joue encore un rôle majeur, mais ils sont trop souvent souvent détournés de leur éthique originelle et utilisés à des fins bassment matérielles d’instrument décisifs de pouvoir, de domination et d’écrasement. L’inquisition espagnole, quintescence du crime contre l’humanité poussé au délire, en est une abominable illustration dur de très longs siècles. La demande de béatification de celle qui l’a instauré et imposé démontre que le mensonge, l’indifférence et la persuasion qui il avait AUSSI de très bonnes choses qui en sont sorties, sont de redoutables alliés de ces abominations qui n’osent pas s’assumer comme telles.

Et là, les politiques en auront la plus grande responsabilité. Car ni la démagogie, ni la fuite en avant, ou en arrière, avec l’ultra-nationalisme archaïque qui renaît et se banalise de plus en plus chez les peuples européens (au sens large, incluant russes, états-uniens …etc ) ou l’intégrisme sectaire qui se diffuse lentement et sûrement en miroir dans les sphères encore fortes et victimes des premiers, ne créeront les conditions d’une vie future harmonieuse. Car les deux sont mortifères pour nos sociétés et nos citoyens de ces deux sphères qui se regardent de travers avant le fantasme de l’attaque finale portée par une infime minorité de chaque côté. Mais minorités très agressives, parfois meurtrières et toujours très activistes en paroles ou en actes, malheureusement.
Alors que cette vie matérielle doit être bâtie dans le respect mutuel et la coopération sans arrière pensées. Le triste blocage ( prévisible ) de l’UPM ( Union Pour la Méditerranée ) doit nous pousser à rebondir et à agir très vite. Le Printemps arabe doit être aidé. Mais il doit l’être sans AUCUNE arrière pensée mercantile ou géostratégique de bas étage et court thermiste ! Aucune nouvelle manoeuvre politicienne venant de pays d’Europe ( ou d’ailleurs ) n’est tolérable, car l’issue dans les trois pays où les dictateurs ont été chassés est très incertaine ( Tunsie, Egypte, Libye ).

La courageuse et laborieuse volonté de Barack Hussen Obama, pour le Moyen Orient notamment, au début de son premier mandat ( difficilement concrétisée hélas ) était un des éléments fondateur de ce processus ( et qui prenait la suite du travail accompli par Bill Clinton ). Ce processus pouvait aboutir à une zone stable, prospère économiquement et pionnière dans les énergies renouvelables et novatrice dans l’utilisation soutenable des ressources : eau, pêche, agriculture raisonnable, extraction des matières énergétiques dans le respect des populations locales et de l’environnement ( Niger, Mali par exemple ), et plus active dans la protection de la nature. Les forces économiques locales disponibles peuvent aussi encore se rejoindre ( Pays arabes, du Golfe notamment, Turquie, Israël, Sud de l’Europe, U.E. ). C’est à des années lumières des terribles désastres créés par la politique de G. W. Bush et de Poutine notamment, et dont les séquelles actuelles qui n’en finissent pas d’endeuiller familles, communautés et pays, vont durer de trop nombreuses décennies dans le Sud Ouest de l’Asie, mais aussi dans le monde entier.

Mais cette affirmation d’une suprématie états-unienne irréaliste, cette volonté de croisade et de dressage des peuples qui ne l’acceptent pas ( ou plus ) et la suite de l’action mondiale du rouleau compresseur des complexes industriels, ou issu de certaines multinationales hors industries, allié au complexe militaire ( et du poids de services comme la CIA par exemple ) ont fini par retrécir et de rendre infime l’action de Barack Hussein Obama. Et de faire le deuil de l’espoir qu’il avait fait naître. Malgré un énieme reprise de « discussions » après 4 ans de vide et de malheurs, notamment pour la population de la Palestine.
On a hélas à faire face à l’alliance, devant des intérêts communs à court terme, de ces complexes et d’extrémistes en tout genre.

Ce qui se passe actuellement à Gaza, et de façon plus large en Palestine et en Israël mais aussi au Moyen Orient avec les suites sans fin de l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak par Busch, le soutien de Poutine à la terrible dictature syrienne notamment qui va faire imploser la Syrie demain, comme l’Irak aujourd’hui, l’évolution politique au Liban, l’installation d’un « émirat » du Moyen Orient, la persécution des Chrétiens d’Orient, … etc, est redoutable pour l’avenir de la région mais aura de plus en plus de répercutions dans le monde entier en commençant par notre grande région Euro-Méditerranée.

Nous devons nous réveiller bien vite et travailler TOUS ENSEMBLES, avant qu’il ne soit trop tard, car les défis sont énormes et toutes les bonnes volontés de quelque origine qu’elles soient sont les bienvenues.

Bonne fête de l’Aïd el-Fitr !

Dr André MINETTO
Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL
Vice Président PACA de la Fédération MOSAÏC, Pôle Civilisation – Dialogue interculturel
Créateur et animateur pendant 18 ans du « Magazine d’information Géostratégique » sur RADIO CHALOM NITSAN

Contact : civilisation@federationmosaic.com

L’Aid Al Fitr

C’est le jour qui suit l’ultime jour du mois sacré du Ramadan et du Jeûne.
La coutume de l’Aid Al Fitr, veut que les croyants musulmans, qui ont fait le jeûne du Ramadan, visitent leurs proches et leurs amis, pour présenter leurs vœux de l’Aïd, les fidèles doivent aussi apporter leur aumône pour la rupture du jeûne, (Zakat el-Fitr). Le jour de l’Aid Al Fitr, le croyant musulman, doit aussi se rendre à la Mosquée, afin de prier, la prière s’appelle salatou el aïd.

 » Le jeûne est terminé, l’heure est à la fête. L’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal, est donc fixé cette année en France au mardi 30 août, date à laquelle les musulmans, qui ont pratiqué le quatrième pilier de l’islam, pourront célébrer la fin du mois de Ramadan.
Nous voilà à la veille de la nuit de Destin, Laylat al-Qadr, où les mosquées se remplissent et les dévotions se multiplient.
Cette nuit qui annonce la fin du Ramadan, ce mois qui chamboule notre quotidien : les heures de repas changent, le rythme des journées ralentit et celui des nuits s’accélère entre jeûne, prières, récitations du Coran… et les mauvaises habitudes sont momentanément abandonnées, les familles s’invitent plus que d’habitude…

Il y a comme une magie de Ramadan, qui touche tout un chacun, même ceux qui ne pratiquent pas le jeûne.
Cette magie s’intensifie la nuit du Destin, même ceux qui ne prient pas d’habitude lèvent leurs mains vers Dieu cette nuit-là, car c’est la nuit de l’espoir, l’espoir de voir sa vie changer pour le meilleur.  »

Tout comprendre sur le Ramadan, mois de fête, de jeûne et de recueillement … et fête de l’Espoir qui débute aujourd’hui pour 6 millions de musulmans en France

A lire en enr-tier dans 20 minutes.fr

http://www.20minutes.fr/societe/1412119-tout-connaitre-du-ramadan

Environ 6 millions de musulmans en France dont 10 % d’origine française ( convertis … ) et une grande majorité de Français et environ 80% qui pratiquent ce mois de jeune de recueillement

« RELIGION – Ce week-end va commencer le ramadan, qui marque le début d’un mois de jeûne pour les musulmans…

Les musulmans de France seront plusieurs millions à pratiquer le jeûne au cours des trente prochains jours. 20 Minutes vous dit tout de ce qu’il faut savoir sur le ramadan.

Qu’est-ce que le ramadan?

C’est l’un des cinq piliers de l’Islam. Il s’agit d’une période de recueillement au cours de laquelle les musulmans n’ont pas le droit de manger, de boire, de fumer, ou encore d’avoir des relations sexuelles, et ce, de l’aube au coucher du soleil.

C’est aussi une période très spirituelle. Les musulmans doivent prier, réfléchir à leur foi et travailler à être une meilleure personne. Ils doivent aussi pratiquer l’aumône, en versant une taxe à la mosquée où à un quelqu’un dans le besoin, juste avant la fin du Ramadan.

La nuit tombée, c’est le grand rassemblement en famille et entre amis pour partager un repas de fête. A la fin du ramadan, on célèbre l’Aïd al-Fitr, la fête de la rupture du jeûne.

Quelle est l’origine du ramadan?

Il marque le début de la révélation du Coran au prophète Mahomet, et se pratique durant le neuvième mois du calendrier musulman. En arabe, le mot ramadan signifie chaleur intense, parce qu’il est considéré comme une bonne action brûlant les péchés. Il permet aux musulmans d’être plus proche d’Allah, mais aussi des plus pauvres, en ressentant les sensations de faim et de soif.

Ça commence quand?

Le calendrier musulman est un calendrier lunaire, et compte à peu près 354 jours. Ce qui explique que la date de début du ramadan recule chaque année d’une dizaine de jours. Chaque mois est déterminé par l’apparition d’une nouvelle lune. A la fin du mois précédant le ramadan a lieu la nuit du doute: si le croissant de lune est visible, le jeûne commencera au matin. Le cas échéant, le ramadan ne débutera que le lendemain.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a fixé vendredi le début du ramadan à dimanche, après observation du ciel et de la lune. Une méthode qui n’est pas du goût de l’Union des organisations islamiques de France, qui préfère calculer les dates à l’avance. Ainsi, pour un millier de mosquées françaises, le ramadan commencera ce samedi.

Qui est dispensé de jeûne?

Dès la puberté, tous les musulmans doivent (en théorie) observer le jeûne. Mais les personnes fragiles, âgées ou atteintes d’une pathologie cardiaque, d’hypertension ou encore d’asthme en sont dispensées. En contrepartie, elles doivent nourrir un pauvre pour chaque jour non jeûné (ce coût est de l’ordre de 5 euros par jour).

Les femmes enceintes ou qui allaitent sont également dispensées de jeûne. Mais elles devront récupérer tous les jours non jeûnés avant le prochain ramadan. Cette dispense s’applique dans les mêmes conditions à ceux qui doivent voyager ou qui sont temporairement malades.

La question se pose également pour les footballeurs, alors que les Bleus et l’équipe d’Algérie sont qualifiés pour les huitièmes de finale du Mondial.

…. »

 Anissa Boumediene

Le Dr André MINETTO, Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL :  » Bonne fête de l’Aïd el-Fitr 2013/1434 … 5773 ! Bonne fête de l’espoir ! « 

« Les imams de la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris présidée par le Recteur Dalil BOUBAKEUR, en présence de nombreux dignitaires musulmans et responsables associatifs de mosquées, se sont réunis à la Grande Mosquée de Paris ce 29ème jour du mois de Ramadhan de l’année hégirienne 1434/H – correspondant au mercredi 7 août 2013 – pour fixer la date de Aïd Al-Fitr.

Après recueil des informations provenant de pays musulmans proches de la France constatant que la naissance du nouveau croissant de lune confirment les données astronomiques, après concertation, les membres ont décidé que :

LE PREMIER JOUR DU MOIS DE CHAWAL
Date de Aïd Al-Fitr 1434/H sera le :

JEUDI 08 AOÛT 2013

La prière solennelle aura lieu à la Grande Mosquée de Paris à 09H00
Nous implorons Allah Tout Puissant d’accepter notre jeûne et de nous combler de Sa Clémence et de Sa Miséricorde. AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS !  »

Recteur Dalil BOUBAKEUR

La fin du mois sacré du jeûne est traditionnellement déterminée par l’observation – à l’œil nu ou au télescope – de la nouvelle lune du mois de Chawwal. Cependant, il sera impossible de la voir lundi depuis de nombreuses régions du monde, dont l’Europe, l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient, l’Asie ou encore l’Amérique du Nord.

Rappel de la devise de CIVILIZATION INTERNATIONAL, :

« Unir nos espérances et respecter nos différences pour servir un idéal commun de paix et de respect mutuel »

association de géostratégie solidaire et de dialogue inter-culturel

Préambule

Le monde Euro-Méditerranéen est un creuset qui peut donner le meilleur ou le pire. Son histoire est marquée par ces deux extrêmes de façon indélébile mais en tendant vers l’infini des deux côtés ( avec la Shoah notamment vers l’infini néant ). Et selon l’utilisation que nous ferons de ce formidable potentiel et les décisions que nous prendrons ( ou ne prendrons pas ! ) notre avenir, proche et plus lointain, sera très différent. Le judaïsme, l’Islam, mais aussi le christianisme y ont joué, et joue encore un rôle majeur, mais ils sont trop souvent souvent détournés de leur éthique originelle et utilisés à des fins bassment matérielles d’instrument décisifs de pouvoir, de domination et d’écrasement. L’inquisition espagnole, quintescence du crime contre l’humanité poussé au délire, en est une abominable illustration dur de très longs siècles. La demande de béatification de celle qui l’a instauré et imposé démontre que le mensonge, l’indifférence et la persuasion qui il avait AUSSI de très bonnes choses qui en sont sorties, sont de redoutables alliés de ces abominations qui n’osent pas s’assumer comme telles.

Et là, les politiques en auront la plus grande responsabilité. Car ni la démagogie, ni la fuite en avant, ou en arrière, avec l’ultra-nationalisme archaïque qui renaît et se banalise de plus en plus chez les peuples européens (au sens large, incluant russes, états-uniens …etc ) ou l’intégrisme sectaire qui se diffuse lentement et sûrement en miroir dans les sphères encore fortes et victimes des premiers, ne créeront les conditions d’une vie future harmonieuse. Car les deux sont mortifères pour nos sociétés et nos citoyens de ces deux sphères qui se regardent de travers avant le fantasme de l’attaque finale portée par une infime minorité de chaque côté. Mais minorités très agressives, parfois meurtrières et toujours très activistes en paroles ou en actes, malheureusement.
Alors que cette vie matérielle doit être bâtie dans le respect mutuel et la coopération sans arrière pensées. Le triste blocage ( prévisible ) de l’UPM ( Union Pour la Méditerranée ) doit nous pousser à rebondir et à agir très vite. Le Printemps arabe doit être aidé. Mais il doit l’être sans AUCUNE arrière pensée mercantile ou géostratégique de bas étage et court thermiste ! Aucune nouvelle manoeuvre politicienne venant de pays d’Europe ( ou d’ailleurs ) n’est tolérable, car l’issue dans les trois pays où les dictateurs ont été chassés est très incertaine ( Tunsie, Egypte, Libye ).

La courageuse et laborieuse volonté de Barack Hussen Obama, pour le Moyen Orient notamment, était un des éléments fondateur de ce processus ( et qui prenait la suite du travail accompli par Bill Clinton ). Ce processus pouvait aboutir à une zone stable, prospère économiquement et pionnière dans les énergies renouvelables et novatrice dans l’utilisation soutenable des ressources : eau, pêche, agriculture raisonnable, extraction des matières énergétiques dans le respect des populations locales et de l’environnement ( Niger, Mali par exemple ), et plus active dans la protection de la nature. Les forces économiques locales disponibles peuvent aussi encore se rejoindre ( Pays arabes, du Golfe notamment, Turquie, Israël, Sud de l’Europe, U.E. ). C’est à des années lumières des terribles désastres créés par la politique de G. W. Bush et dont les séquelles actuelles vont durer de trop nombreuses décennies dans le Sud Ouest de l’Asie, mais aussi dans le monde entier.

Mais cette affirmation d’une suprématie états-unienne irréaliste, cette volonté de croisade et de dressage des peuples qui ne l’acceptent pas ( ou plus ) et la suite de l’action mondiale du rouleau compresseur des complexes industriels, ou issu de certaines multinationales hors industries, allié au complexe militaire ( et du poids de services comme la CIA par exemple ) ont fini par retrécir et de rendre infime l’action de Barack Hussen Obama. Et de faire le deuil de l’espoir qu’il avait fait naître. Malgré un énieme reprise de « discussions » après 3 ans de vide et de malheurs, notamment pour la population de la Palestine.
On a hélas à faire face à l’alliance, devant des intérêts communs, de ces complexes et d’extrémistes en tout genre.

Nous devons nous réveiller bien vite et travailler TOUS ENSEMBLES, avant qu’il ne soit trop tard, car les défis sont énormes et toutes les bonnes volontés de quelque origine qu’elles soient sont les bienvenues

Bonne fête de l’Aïd el-Fitr !

Dr André MINETTO
Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL
Vice Président PACA de la Fédération MOSAÏC, Pôle Civilisation – Dialogue interculturel
Créateur et animateur du « Magazine d’information Géostratégique » sur RADIO CHALOM NITSAN

Contact : civilisation@federationmosaic.com

L’Aid Al Fitr

C’est le jour qui suit l’ultime jour du mois sacré du Ramadan et du Jeûne.
La coutume de l’Aid Al Fitr, veut que les croyants musulmans, qui ont fait le jeûne du Ramadan, visitent leurs proches et leurs amis, pour présenter leurs vœux de l’Aïd, les fidèles doivent aussi apporter leur aumône pour la rupture du jeûne, (Zakat el-Fitr). Le jour de l’Aid Al Fitr, le croyant musulman, doit aussi se rendre à la Mosquée, afin de prier, la prière s’appelle salatou el aïd.

 » Le jeûne est terminé, l’heure est à la fête. L’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal, est donc fixé cette année en France au mardi 30 août, date à laquelle les musulmans, qui ont pratiqué le quatrième pilier de l’islam, pourront célébrer la fin du mois de Ramadan.
Nous voilà à la veille de la nuit de Destin, Laylat al-Qadr, où les mosquées se remplissent et les dévotions se multiplient.
Cette nuit qui annonce la fin du Ramadan, ce mois qui chamboule notre quotidien : les heures de repas changent, le rythme des journées ralentit et celui des nuits s’accélère entre jeûne, prières, récitations du Coran… et les mauvaises habitudes sont momentanément abandonnées, les familles s’invitent plus que d’habitude…

Il y a comme une magie de Ramadan, qui touche tout un chacun, même ceux qui ne pratiquent pas le jeûne.
Cette magie s’intensifie la nuit du Destin, même ceux qui ne prient pas d’habitude lèvent leurs mains vers Dieu cette nuit-là, car c’est la nuit de l’espoir, l’espoir de voir sa vie changer pour le meilleur.  »