Archives du mot-clé OIN Plaine du Var

Consultation des candidats aux régionales sur l’OIN Plaine du Var : réponse de La liste « La Région Coopérative » ( EELV – FG – Nouveaux Socialistes – Citoyens engagés )

Pétition de Collectif Associatif Pour des Réalisations Ecologiques CAPRE 06

https://www.change.org/p/nice-un-moratoire-sur-la-destruction-des-terres-agricoles-de-la-plaine-du-var-le-maintien-et-la-restructuration-du-min-marché-d-intérêt-national-à-son-emplacement-actuel/u/14475502?tk=ZZGGHhyEewMZrrE6oHhh3SJRQXg4lPChvUT7k1n96pA&utm_source=petition_update&utm_medium=email

« Cher-e-s ami-e-s
A quelques jours d’un scrutin capital pour notre Région, où toutes nos forces vices sont déployées sur le terrain pour convaincre du bien-fondé de notre programme, véritable alternative aux sombres perspectives qui nous sont annoncées, vous comprendrez que je ne peux répondre que très brièvement à votre sollicitation.

Vous savez l’engagement qui a été celui des élus écologistes à la mairie de Nice, à la métropole de Nice-Côte d’Azur, et à la Région, mais aussi à l’ARPE et dans différents organismes, pour dénoncer ce qui apparaît comme une des plus grandes aberrations en termes d’urbanisation et de (démè)nagement du territoire, à savoir la construction en zones inondable d’équipements recevant du public (et autres installations coûteuses), au grand mépris des risques naturels mais aussi de la préservation des zones naturelles et des surfaces agricoles.
Je ne puis donc que vous confirmer que je serai à vos côtés dans l’ensemble des combats que je vous félicite de mener contre le projet d’OIN de la Plaine du Var, et ce quelles que soient demain mes responsabilités.

Vous remerciant de votre compréhension pour cette réponse rapide, et de votre soutien pour ces élections.

Bien cordialement, »

Sophie Camard

Plaine du Var : pétition contre l’OIN et pour la préservation des terres nourricières de Nice

PÉTITION POUR LA PRÉSERVATION DES TERRES AGRICOLES DE LA PLAINE DU VAR (ALPES-MARITIMES) & CONTRE LE DEPLACEMENT DU M.I.N (MARCHE D’INTERET NATIONAL) !

« un moratoire sur la destruction des terres agricoles de la plaine du Var ; le maintien et la restructuration du MIN à son emplacement actuel

La plaine du Var, liaison entre la métropole Nice Côte d’Azur et le Mercantour, parmi les plus fertiles d’Europe abrite une faune et flore d’une exceptionnelle diversité, dont plusieurs espèces en voie de disparition.
Elle est menacée par une OIN (Opération d’Intérêt National) qui impacte 15 communes.

Sous le couvert de « Développement durable », « Eco-exemplarité » et « Croissance verte », cette OIN également dénommée « Eco-Vallée » est en réalité un giga aménagement :

  • 10.000 hectares de superficie, dont des zones humides et Natura 2000,
  • 450 hectares urbanisables,
  • 3 millions de m2 constructibles,
  • 2,5 milliards d’investissements publics/privés. [source : site EPA de la Plaine du Var]

Des projets démesurés et inutiles dont les impacts sur notre cadre de vie seront destructeurs et irréversibles. Une opération irresponsable.

Le trafic généré par le projet de transfert du MIN de Nice à La Gaude (distance 9 kms) va injecter 900 poids lourds plus les véhicules nécessaires aux 1652 salariés du MIN (page 30 du Rapport d’exploitation du MIN pour 2011) sans oublier le nombre de camions nécessaires à l’évacuation des déchets, la desserte du Centre Eco-tri.

À l’horizon 2018, les Baronnais auraient :

  • 2 820 véhicules, dont 423 poids lourds, par heure aux heures de pointe;
  •  270 véhicules, dont 143 poids lourds, par heure en moyenne la nuit;
  •  25 380 véhicules, dont 3 800 poids lourds, en moyenne par jour.
    (cf. p. 237-8 Rapport de présentation du MIN à La Baronne, document soumis à l’Enquête publique.)

Cela ne va pas améliorer l’air de Nice déjà pointé parmi les plus pollués de France par les particules fines (3ème ex-aequo) .http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/particules-fines-le-classement-des-villes-les-plus-polluees/3e-ex-aequo-nice.shtml

Vous pouvez vous tenir informés sur le site de Capre06 (www.capre06.eu)

PÉTITION POUR LA PRÉSERVATION DES TERRES AGRICOLES DE LA PLAINE DU VAR (ALPES-MARITIMES) ET CONTRE LE DÉPLACEMENT DU M.I.N (MARCHE D’INTERET NATIONAL) !

Pétition lancée par l’association CAPRE 06
(Collectif Associatif Pour des Réalisations Ecologiques dans le département 06)

La plaine du Var, parmi les plus fertiles d’Europe, doit retrouver une vocation fortement agricole.

Pourquoi ? Parce que cela correspond à des besoins vitaux :

  • préserver la ressource en eau de la nappe phréatique qui alimente 600.000 habitants
  • répondre à la demande croissante en produits frais locaux de qualité de la population et à celle de mise à disposition de jardins familiaux
  • retrouver un cadre de vie authentique, nos paysages, notre artisanat et notre gastronomie
  • conserver les terres «  éponge » de la plaine pour limiter les inondations
  • protéger la biodiversité et les écosystèmes.

Préservons notre patrimoine agricole et naturel pour les générations futures !

Le projet qu’on nous impose est irréversible, démesuré et déraisonnable !

  • Pourquoi construire une nouvelle ville sur des terres fertiles et inondables ?
  • Pourquoi créer des centres commerciaux inhumains en périphérie et mettre en péril le commerce de proximité ?
  • Pourquoi construire de nouveaux bureaux alors que ceux dans le pôle Arénas (10 hectares) ne sont toujours pas tous occupés ? « 
LETTER TO
Président de la Métropole Nice Côte d’Azur M. ESTROSI
Président de la Région PACA M. Vauzelle
Ministres Mmes Pinel et Royal et M. Le Foll

Plaine du Var : Le cri du coeur pour la sauvegarde de la Plaine, de ses habitants et de l’eau samedi 5 juillet 2014 – ACTE II

cri du coeur acte 2 affiche

 » LE SAMEDI 5 JUILLET, NOUS VOUS INVITONS A VENIR VOUS RENSEIGNER SUR VOS DROITS ET SUR LES RECOURS JURIDIQUES DE LA PLAINE DU VAR :

 -LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE (DUP) et LES CESSIBILITÉS de la voie de 40m, et sa possible annulation en appel.

 -L’ IRRÉGULARITÉ DU PROJET « OIN, ECOVALLEE » DANS SA TOTALITÉ et sa possible annulation en cours européenne.

-L EXPULSION DE FAMILLES NIÇOISES, LA SPOLIATION DE TERRITOIRE AU PROFIT DE PROMOTEURS, LA POLLUTION IRRÉVERSIBLE DE NOTRE TERRITOIRE.

NON !

LE DESTIN DE LA PLAINE ET DES NIÇOIS N’EST PAS SCELLE, CONTRAIREMENT A CE QU ON VEUT FAIRE CROIRE.

Suite a la réponse de la métropole ordonnant, via le juge des expropriation, une demande d’expulsion immédiate, une deuxième journée et concerts de soutien est organisée pour récolter des fonds et informer les citoyens Niçois de la situation de cette vieille famille de 85 ans native de la plaine du Var, ainsi que pour la sauvegarde de nos terres agricoles vitales et de notre eau.

Une faille juridique sur l’étude d’impact socio-économique du projet de 400millions d’€ a été décelée.;

La saisine démontrant l’absence d’étude d’impact globale a été reçue par la commission européenne et est à l’étude.

Le Cabinet d’étude, employé par la mairie, démontre que non seulement le projet n’est absolument pas VIABLE financièrement pour les Niçois, mais qu’en plus, ni le cout des expropriations, ni le cout du Tramway publicité ne sont pas inclut dans cette étude, or, cela fait une différence de 400 MILLIONS d’ € minimum!

Il démontre également de graves problèmes de sécurité, circulation, pollution et cout d’entretien.

Notre plaine du Var, réserve de Vie pour les Niçois, est en passe d’être bétonnée sous le silence des médias locaux et les méthodes employées sont semblables à des techniques mafieuses.
Ici, ce n’est pas 2000 hectares qui sont menacés (NDDL), c’est 10 000!!!

Si l’eau de la nappe phréatique de la plaine du Var est polluée par imperméabilisation des sols et sur urbanisation, l’avenir du Comté de Nice et de ses habitants en serait irrémédiablement compromis.

PAS D EAU POTABLE = PAS DE VIE

Cette initiative est 100% citoyenne, solidaire et apolitique.

Tous les bénéfices de cette journée serviront à payer les avocats et éventuellement une étude géologique démontrant qu’il y a des risques majeurs de liquéfaction des sols en cas de faible secousse sismique.

Une 40 aine d’artistes d’aqui se sont mobilisées pour la première, et d’autres viennent désormais de Paris, St Raphaël, Toulouse, Avignon, Marseille… pour la deuxième.

Stands, Boissons, nourriture sur place.

Le prix d’entrée est de 10 € avec une boisson offerte.

Nous remercions chaleureusement tous les participants du premier festival « le Cri du Coeur ».

Une participation de 2 € (aussi reversée avec le reste des bénéfices) est comptabilisée en préinscription à l’association des jardins partagés. Si vous désirez avoir une parcelle, bénéficier de cours de jardinage ou de permaculture, venir chercher vos légumes a la Ferme de Colomars, défendre votre terrain, ou créer votre association de Jardins Partagés, nous vous invitons a vous inscrire ou renseigner à terrasegurana@gmail.com

Une bonne journée à tous et n’oubliez pas de faire passer le message sur vos réseaux. Les citoyens ont le droit d’être informés.

Pour ceux qui veulent participer a la journée en tant que bénévole ou même donner un coup de main à la préparation, leur présence sera appréciée.  »