Archives du mot-clé Rythmes scolaires

Forfait des temps d’accueil éducatif : appel à manifestation le lundi 29 septembre à 8h45 devant la Mairie de Nice et pétition adressée à Christian Estrosi

yzJOSwTXNagPtYl-556x313-noPad

APPEL A MANIFESTATION -lundi 29 septembre à 8h45 devant la Mairie

Pour la gratuité des temps d’accueil éducatif à Nice

Un autre avenir pour Nice

Sep 25, 2014 — APPEL A MANIFESTATION

Rythmes scolaires – Forfait des Temps d’accueil éducatif

Les élus socialistes et écologistes du groupe « Un Autre Avenir pour Nice » appellent à manifester le jour du Conseil Municipal –
Lundi 29 septembre à partir de 8h45 devant la marie de Nice.

Plus de 6000 personnes ont signé la pétition en ligne ou papier contre le tarif de 15 euros par mois et pour la gratuité des Temps d’accueils à Nice.
Le Maire de Nice n’en a pas tenu compte et présente au Conseil Municipal du lundi 29 septembre 2014 une délibération ayant pour objet de valider les tarifs déjà annoncés.
Ces tarifs exorbitants et uniques en France créent de nouvelles inégalités scolaires entre les enfants niçois.
Les élus socialistes et écologistes du groupe Un Autre Avenir pour Nice appellent les Niçois et Niçoises à venir manifester leur opposition à ce tarif, en se rassemblant :
Lundi 29 septembre 2014
à partir de 8h45
devant l’Hotel de Ville à Nice


Pétition à signer :  » Pour la gratuité des temps d’accueil éducatif à Nice  » adressée à Christian Estrosi

68925_508527925959992_6480966443016357971_n

https://www.change.org/fr/pétitions/christian-estrosi-maire-de-nice-pour-la-gratuité-des-temps-d-accueil-éducatif-à-nice

 » 15 € /mois et par enfant ! C’est la somme exorbitante imposée par Christian Estrosi pour que les enfants niçois participent à des temps d’accueil éducatif de 45 minutes, entre 15h45 et 16h30.

Nice est la seule ville de France à pratiquer un tarif aussi injuste ! Dans presque toutes les autres grandes villes (Bordeaux, Paris, Toulouse, Montpellier, Lille, Nantes…), ces activités qui durent 1h30 à 3h sont gratuites. Et quand, elles sont exceptionnellement payantes comme à Lyon ou Rennes, le prix commence à 0,75 € /mois, avec un tarif progressif en fonction des revenus et de la situation familiale.

15 € /mois, c’est 150 € /an pour un enfant ou 300 € /an pour 2 enfants, pour des activités trop courtes et sans contenu pédagogique clairement défini. C’est insupportable et inacceptable ! Enfants et familles sont les premières victimes de cette scandaleuse politique tarifaire de Christian Estrosi, qui conduira les enfants à la rue dès 15h45 et qui, par ricochet, fragilisera aussi le tissu associatif niçois.

Les élus du groupe « Un Autre Avenir pour Nice », demandent la suppression immédiate du tarif de 15 € /mois et la gratuité des nouvelles activités périscolaires pour tous les enfants niçois comme c’est le cas pour la quasi-totalité des enfants de France. «