Pétition: thon rouge, plus de temps à perdre ! CAP21 – Greenpeace, même combat

((/images/ou-est-passe-le-thon-rouge.jpg))%%% %%% Mais où est passé le thon rouge de Méditerranée ?%%% %%% La campagne de Greenpeace rejoint nos préoccupations lucides et soucieuses des générations futures à CAP21 énoncées par Corinne Lepage dans le communiqué de presse du 12/09/2008 intitulé:%%% __Cap21 demande un moratoire de 3 ans sur la pêche au thon rouge__ %%% Voici le lien pour signer la pétition de Greenpeace que j’ai signée: [http://blog.greenpeace.fr/oceans/petition-thon-rouge-plus-de-temps-a perdre#rhubarb|http://blog.greenpeace.fr/oceans/petition-thon-rouge-plus-de-temps-a-perdre#rhubarb|fr] %%% %%% __C’est donc tout naturellement que je soutiens cette campagne de Greenpeace:__%%% ” Pêche destructrice, surpêche, pollutions en tout genre: les océans sont aujourd’hui dans une crise abyssale. Pour en sortir, Greenpeace s’oppose aux pratiques de pêche destructrices et promeut à l’échelle mondiale la création de réserves marines couvrant 40% des océans.

Chers internautes, La Commission Internationale pour la préservation du Thon d’Atlantique (ICCAT) est responsable de la gestion d’une des pêches les plus importantes en Méditerranée : celle du Thon Rouge. Or la population de thon rouge est sur le point de s’effondrer du fait d’années de surpêche. La situation actuelle est complètement hors de contrôle et la pêche au thon rouge doit être immédiatement fermée. . A moins que des mesures ambitieuses ne soient prises immédiatement, nous assisterons à la faillite d’une des pêches à la fois les plus importantes et les plus rentables. L’effondrement du stock de thon rouge entraînera également la fin d’un mode de vie des pêcheurs de la région qui dépendent de cet écosystème pour survivre. Les scientifiques estiment que la quantité de thon rouge péchée dans l’Atlantique Est et en Méditerranée équivaut au double des quotas légaux et à quatre fois le niveau maximal permettant aux thons de se renouveler ! Pour sauver ce trésor irremplaçable de la Méditerranée, nous devons nous assurer que l’ICCAT soutiendra la fermeture immédiate de la pêche au thon rouge lors de sa prochaine réunion au Maroc (du 17 au 24 novembre). Les principaux responsables de cette chute du stock de thon rouge sont la France, l’Italie et l’Espagne. Or ils continuent à autoriser leurs flottilles de pêche à mettre à sac les zones de reproduction du thon rouge en Méditerranée. Ensemble, demandons à M. Michel Barnier et ses homologues italiens et espagnols de mettre en place une fermeture immediate de la pêche au thon rouge. N’hésitez pas à faire suivre cette pétition auprès de vos proches. Je vous tiendrai au courant des prochaines décisions prises à l’ICCAT dans quelques jours. A très bientôt. ” __François Chartier – Responsable de la campagne Océans à Greenpeace France__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *