Lancement national de ” MOSAÏC, fédération laïque des citoyens de sensibilité musulmane ” en France, afin, notamment, de ” se sentir les héritiers d’AVERROÈS “

Une fédération laïque, apolitique, soucieuse de dialogue et de pédagogie, qui vient en complément des structures existantes de l’Islam Français Cette fédération, lancée le 12 juin 2009 sur le plan national, a été créée à Nice en 2007 par un chirurgien niçois, Marouane Bouloudhnine et six autres personnes, dont cinq des Alpes Maritimes, Anne Danguillaume (professeur), Zied Essid (directeur général de l’office municipal de Drap), Ilène Choukri (avocate), Sami Cheniti (cadre au conseil général), vice-présidents et Fouzi Bettache (directeur de société), secrétaire général, et une personne de la région parisienne, Karim Razzouk, médecin, et trésorier de l’association Mosaïc.%%% C’est une excellente initiative qui met tous les atouts de son côté pour réussir à relever un sérieux défi : combler “un manque” pour les “5 à 6 millions” de ces Français, qui constituent une “majorité silencieuse et éprouvent le besoin de se faire entendre”. “Ils refusent l’alternative qui les contraint à choisir entre la perte d’identité et le tout religieux”, assure la fédération Mosaïc qui veut entretenir des relations “courtoises” avec le CFCM ( Conseil français du culte musulman), représentation religieuse institutionnelle de l’islam. “Mosaïc s’interdira de s’intéresser au culte”, assure le Dr Marouane Bouloudhnine.

Voici le but principal de Mosaïc, résumé par son Président fondateur:%%% “Mettre en place un cadre institutionnel laïc et républicain qui constitue un espace d’expression pour cette majorité silencieuse qui veut affirmer son identité, confisquée par une minorité agitée plutôt qu’agissante. La très grande majorité des Français de sensibilité musulmane refuse l’alternative qui les contraint à choisir entre la perte d’identité et le tout-religieux”. Il fait une analyse lucide et synthétique de ce qui peut se passer :%%% “Nous sommes persuadés que si ce cadre laïc ne se met pas en place, dans cinq ans, il n’y a plus que les extrémistes qui parleront”. Et il définit aussi l’optique de cette entreprise indispensable :%%% « Nous n’avons aucun intérêt personnel dans l’affaire. Et nous sommes prêts à travailler avec tous ceux qui peuvent nous apporter quelque chose. Nous avons déjà des contacts dans toutes les régions de France. A terme, le conseil national comptera 150 personnes et nous aurons également un comité d’éthique. Nous nous donnons deux ans pour mettre en place le réseau, en vue d’organiser un congrès national en 2010. Nous voulons fédérer les actions de terrain en matière d’éducation, de formation, d’accès au logement, à l’emploi, de réappropriation de l’identité nationale. C’est le défi de la France des dix prochaines années que de réussir à passer d’une culture de l’opposition à une démocratie apaisée, pour mieux vivre ensemble dans la République ». Cette Fédération, qui souhaite être un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des institutions regroupera, en 3 collèges différents dans les 23 régions françaises : associations, personnes morales et personnes physiques. Et, tout aussi essentiel à mes yeux, les dimensions pédagogiques, sociales, d’éducation et de dialogue sont aussi mises en avant : “Il s’agit d’un travail d’équité – donner plus à ceux qui ont moins – et d’offrir aux jeunes une forme d’exemplarité en montrant des talents. Comme Obama, nous souhaitons que les musulmans modérés se mettent en avant, car ils représentent l’espoir d’un mieux-vivre ensemble. En France, les gens ne savent pas ce qu’est un musulman. A nous de leur expliquer que l’islam, ce ne sont pas juste des excités.” Ce travail de meilleure connaissance de l’Autre rejoint aussi ce que nous essayons de réaliser depuis 17 ans à CIVILIZATION INTERNATIONAL en direction de tous les publics, mais en faisant un effort particulier envers les jeunes, qui feront le monde de demain : monde de respect mutuel et où il fera bon vivre ensemble, ou un monde de préjugés, de haine et de conflits innombrables et sanglants. %%% Nous devons aussi avoir à l’esprit la situation géopolitique et géostratégique qui se compléxifie de plus en plus et rend les Etats de plus en plus démunis. Notre région Europe-Méditerranée notamment devrait devenir, et même redevenir au vue de notre passé riche d’échanges, une zone intense de dialogue. Le désir de cette Fédération de soutenir des efforts de co-développement est aussi un atout de plus pour son succès. Le cadre de l’Union pour la Méditerranée est, de même, un outil à utiliser. %%% “Se sentir les héritiers d’Averroès” est un noble but, et qui a un sens très fort au regard du foyer de civilisation et de dialogue qui a rayonné sur l’Europe et l’Afrique au départ de l’Espagne arabo-andalouse. Et de la symbolique de ce grand médecin philosophe, ami des autres personnalités juives et chrétiennes de son époque. __Souhaitons une pleine et entière réussite à la Fédération MOSAÏC qui sera profitable à tous les Français, croyants ou non, laïques ou religieux !__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *