Roch Hachana, fin du Ramadan : Barack Hussein OBAMA présente ses voeux aux juifs et aux musulmans

((/images/phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg))%%% __Le président américain Barack Obama a souhaité samedi la bonne année aux juifs.__%%% Dans le communiqué publié par la Maison Blanche, Barack Hussein Obama a appelé les Juifs à œuvrer pour atteindre une paix durable tout en préservant la sécurité d’Israël « pour que l’Etat juif soit entièrement accepté par ses voisins et que ses enfants puissent réaliser leurs rêves. » Dans son communiqué, Barack Hussein Obama évoque également Yom Kippour : « Cette période sainte n’est pas seulement une occasion de renouvellement et de réconciliation entre l’homme et lui-même, mais aussi pour les familles, communautés et même nations de mettre un terme aux anciens conflits. » __Le Président des USA a aussi présenté ses meilleurs voeux aux musulmans à l’occasion de la fin du jeûne sacré du ramadan, son administration soulignant les liens entre la culture américaine et les valeurs de l’islam.__ “Au moment où les musulmans aux Etats-Unis et dans le monde mettent fin au mois du ramadan et fêtent l’Aïd el-Fitr, Michelle et moi aimerions (leur) présenter nos meilleurs voeux”, a dit Barack Hussein Obama dans un communiqué. “Même pendant cet événement festif, les musulmans se souviennent de ceux qui sont moins chanceux (qu’eux), ceux qui sont touchés par la pauvreté, la faim, les conflits et les maladies”, a-t-il ajouté.

Il a souligné l’engagement des musulmans à faire preuve de charité et dit que son administration “travaillait pour faire en sorte que les musulmans soient en mesure de remplir leurs obligations en matière de charité, pas seulement pendant le ramadan, mais tout au long de l’année”. Dans un message distinct, sa secrétaire d’Etat Hillary Clinton a souligné que les festivités de l’Aïd el-Fitr à la Maison Blanche, mises en place par son mari Bill en 1996 lorsqu’il était président, “garantissent que toutes les croyances ont une place ici aux Etats-Unis”. “Ce moment de réflexion sur soi-même nous rappelle que les valeurs de l’islam, la charité, le civisme, la coopération, la compassion, sont des valeurs qui nous sont chères en tant qu’Américains et qui ont beaucoup apporté à la culture américaine”, a-t-elle ajouté. Dans un grand discours en juin au Caire, le président Obama avait plaidé avec force pour une nouvelle ère dans les relations entre les Etats-Unis et le monde musulman, en rupture avec celle de son prédécesseur George W. Bush.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *