Hillary CLINTON annonce des partenariats avec la “société civile” musulmane : voilà une excellente idée ! ” Un nouveau départ fondé sur l’intérêt mutuel et le respect mutuel ” : Yes we can !

La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, vient d’annoncer, aujourd’hui, un ensemble d’initiatives en direction des “sociétés civiles” du “monde” musulman, concrétisant les engagements du président Barack Hussein Obama dans son discours novateur pour un Président des USA, au Caire en juin. %%% __”Notre objectif est d’écouter plus et de découvrir de nouvelles façons de travailler en partenaires”__, a promis la chef de la diplomatie américaine dans un discours devant la 6e édition du Forum pour l’Avenir à Marrakech. Hillary Clinton a annoncé de multiples initiatives économiques et éducatives du gouvernement américain en faveur : – des créateurs d’entreprise et de la création d’emplois, %%% – soutien à l’investissement dans la technologie, %%% – du développement des échanges éducatifs, et de l’aide à l’éducation des femmes.%%% __Elle a annoncé la tenue d’un sommet de l’entreprise (Entrepreneurship Summit) qui mettra en relation, début 2010 à Washington, des “porteurs d’innovation venant de communautés musulmanes dans le monde entier avec des chefs d’entreprise américains”.__ __Elle a aussi lancé le projet “Civil Society 2.0” destiné à “renforcer la société civile sur le terrain, en l’aidant à avoir accès aux technologies numériques”.__%%%

Plusieurs programmes pilotes sont prévus dans ce cadre pour soutenir les nouveaux médias et l’éducation à distance en Afrique ainsi qu’aux Proche et Moyen-Orient. %%% Enfin, la secrétaire d’Etat a dévoilé une__ initiative de dialogue interconfessionnel__, qui devrait se traduire par des réunions semestrielles à l’échelle des gouvernements, mais aussi d’associations et du secteur privé. Le 4 juin dernier au Caire, Barack Obama s’était engagé à un “nouveau départ” dans la relation entre les Etats-Unis et le monde musulman. Il avait appelé à la fin du “cycle de méfiance et de discorde” entre les Etats-Unis et l’islam, espérant “un nouveau départ fondé sur l’intérêt mutuel et le respect mutuel”. Le Forum pour l’Avenir est une initiative commune des Etats membres du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie) et d’une vingtaine de pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ainsi que de la Commission européenne et de la Ligue arabe. Il se veut un cadre propice à un dialogue informel, ouvert et global.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *