RETRAITES: MANIFESTONS le 24 juin contre un projet bâclé, injuste et fait sans concertation et sans réflexion ! Et pour la défense de l’emploi et des salaires – En plus, il y a 15 millions de malades chroniques “oubliés”, pour les associa

((/images/Retraites 921057-1090851.jpg))%%% Dessin: Louison et Géron illustrant l’article de Marianne cité à la fin; un clin d’oeil à la date récente du 18 juin et à la triste déchéance de la France !%%% Un projet sur un thème capital pour notre avenir, bâclé, fait sans concertation et au final injuste et mal réfléchi. A quoi servent nos ministres ?? Et un seul homme, fût-il le Président, ne peut pas tout faire, tout penser, tout diriger, tout commander et tout réussir. La démocratie a AUSSI été inventé pour ça, par rapport à la monarchie absolue !%%% __Et ce projet a été présenté ( mais pas pensé !! ) par un certain Eric Woerth !! On croit rêver ! Sa démission remettrait un ( tout petit ) peu de dignité dans tout ça !__%%% __La France est tombée bien bas, si vite. Certains parlent même de ” République bananière “. Et l’épisode footesque de footage de gueule illustre aussi le triste état de notre pauvre pays par rapport à son triomphe de la fin des années 90.__%%% Sans parler du scandale de la casse programmée des services sociaux qu’on nous promet dans le 06 avec la fonte des personnels employés dans ces secteurs pourtant indispensables.%%% Voici un article publié par l’AFP le 21 juin 2010 ” Quinze millions de personnes atteintes de maladies chroniques ont été “complètement oubliées” dans l’avant-projet gouvernemental de réforme des retraites, a estimé lundi le collectif “Chroniques associés” qui regroupe plusieurs associations. “Comment est-il possible d’avoir oublié que, du fait de l’allongement de l’espérance de vie et des progrès de la médecine, il y a et il y aura de plus en plus de personnes vivant de nombreuses années avec une maladie chronique ?” s’interroge-t-il dans un communiqué.

Le collectif regroupe notamment les Associations françaises des sclérosés en plaques, des hémophiles, des diabétiques, Aides et la Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux. “Malgré leurs combats pour rester dans la vie active, pour décrocher ou conserver leur emploi, les personnes atteintes de maladies chroniques ont des parcours professionnels très variables, soumis à leurs nécessités de soins et à l’aggravation de leur état de santé”, rappelle-t-il. “Entre les temps partiels imposés par la maladie et les passages en arrêt maladie voire en invalidité, les carrières professionnelles des personnes atteintes de maladies chroniques sont bien désavantagées”, estime “Chroniques associés”. “Pour une réforme qui tienne compte de l’ensemble des concitoyens”, le collectif demande donc notamment “que le niveau de pension de retraite soit au moins identique à celui de la pension d’invalidité pour compenser les carrières professionnelles fractionnées par la maladie”. Elle souhaite également “que la substitution de la retraite à la pension d’invalidité n’intervienne que sur demande de l’intéressé comme cela est déjà le cas pour ceux qui peuvent continuer à exercer une activité professionnelle partielle”. Elle voudrait également voir reconnue “la prise en compte pour leur droit à la retraite de la situation d’+aidant+ pour les conjoints et les parents des personnes atteintes de maladies chroniques”. ” L’association des handicapés de la vie (Fnath) et l’Association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva) ont appelé lundi à participer aux manifestations du jeudi 24 juin contre l’avant-projet de réforme des retraites, pour protester contre les mesures sur la pénibilité.%%% Le projet de loi du gouvernement prévoit de maintenir l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans pour les salariés du secteur privé avec une incapacité d’au moins 20% ayant donné droit à une rente pour maladie professionnelle ou accident du travail.%%% Sur ce volet pénibilité, le ministre du Travail Eric Woerth a toutefois affirmé être prêt à « aller plus loin dans la réflexion » sur la pénibilité pour voir « si cela peut déboucher sur une amélioration du texte ».%%% Et la réaction des Associations qui défendent les personnes malades ( comme celles que j’évoque souvent victimes de cancérisation à cause du mode de travail ( ou de notre environnement toxique avec la résistance à y remédier du gouvernement ou de certaines grandes entreprises ) ou des personnes handicapées.%%% La Fnath explique en effet, dans un communiqué publié lundi, que ces mesures sont ” injustes ” et que l’ “existence même d’un taux pour entrer dans un tel dispositif constitue en soi une aberration “. Elle déplore également que ceux ” dont la maladie professionnelle n’est pas reconnue mais qui sont pourtant usés par leur travail ” soient exclus.%%% L’Andeva estime de son côté que ce dispositif ne concernera pas ” les salariés qui ont été exposés à des produits cancérogènes et qui ont une espérance de vie réduite, mais pas de traces physiques de cette atteinte “.%%% La Fnath, qui revendique quelque 200.000 adhérents, défend aussi bien les personnes handicapées de naissance que les victimes d’accidents de la vie (malades) ou du travail.%%% De son côté, l’Andeva regroupe 22.000 adhérents.%%% L’intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires, CFTC) a appelé à une journée de grève et de manifestations le 24 juin pour protester contre le projet gouvernemental de réforme des retraites, qu’elle juge « injuste ». Quelques réactions : CAP21 : ” Pour Cap21, une réforme des retraites est nécessaire, elle nécessite des efforts équilibrés et justement répartis ce qui n’est absolument pas le cas de la réforme imposée par le gouvernement. Pour Cap21, la réforme des régimes de retraites va bien au delà des seules questions économiques et financières, elle décrit la vision de la société que l’on veut construire. CAP21 considère que cette réforme a été conduite sans concertation, Eric Woerth ayant lui-même annoncé que les points importants comme le report de l’âge légal à 62 ans en 2018 sont non négociables. On a donc assisté à une négociation de dupe avec les partenaires sociaux et les partis politiques puisque le gouvernement applique des décisions prévues de longues dates qui consistent en une casse sociale sans précédent. Pour Cap21, la réforme présentée ce jour par le gouvernement constitue trois fautes majeurs : une faute politique où Nicolas Sarkozy avait dit qu’il n’avait pas reçu de mandat lors de son élection pour remettre en cause la retraite à 60 ans, une faute sociale car ce sont ceux qui ont travaillé jeunes qui seront les plus impactés et une faute économique car les signaux donnés aux citoyens et aux marchés sont désastreux. Cette réforme est injuste car ce sont principalement les salariés qui paieront les déficits par le report de l’âge de départ alors que l’augmentation de 1% de la dernière tranche de l’impôt sur le revenu est symbolique. De même, l’imposition des retraites chapeaux et des stock-options permettent de faire croire que tout le monde participe à l’effort, ce qui est faux. C’est purement de la communication. Enfin, deux point sont particulièrement choquants. Le premier est celui qui consiste à utiliser le fonds de réserve des retraites pour amortir les déficits d’ici 2020 qui hypothèque l’avenir de nos enfants puisque ce fonds était destiné à amortir le déséquilibre démographique des années à venir. Le second concerne la modification du seuil de 65 ans qui permettaient de liquider sa retraite avec les droits acquis même si ceux-ci étaient incomplets. De même, la manière de prendre en compte la pénibilité est inadmissible. Elle consiste effectivement à prendre en compte la pénibilité individuelle en imposant un seuil d’invalidité de 20% pour que celle-ci soit prise en considération. Cette disposition montre la dimension asociale de ce projet de réforme . Alors que seulement 35% des “seniors” travaillent, on voit bien que cette réforme n’aura qu’une portée très limitée sur l’équilibre financier des régimes de retraites. Le premier objectif du gouvernement doit être de développer les conditions d’un retour à l’emploi, notamment celui des seniors car cette réforme va transformer des jeunes retraités en vieux chômeurs.%%% Cap21 demande au gouvernement de renoncer à ce projet de réforme injuste et d’ouvrir de vraies négociations afin de trouver des solutions socialement, éthiquement et économiquement acceptables. “%%% Le Mouvement Démocrate :%%% Dans ” Marianne ” :%%% __Retraites: Modem et Nouveau Centre d’accord !__%%% [http://www.marianne2.fr/Retraites-Modem-et-Nouveau-Centre-d-accord-!_a192805.html|http://www.marianne2.fr/Retraites-Modem-et-Nouveau-Centre-d-accord-!_a192805.html|fr] %%% __Dossier : Retraites, la réforme__%%% [http://www.marianne2.fr/Dossier-Retraites,-la-reforme_a194149.html|http://www.marianne2.fr/Dossier-Retraites,-la-reforme_a194149.html|fr] %%% Et pour la triste affaire que j’effleurais au début :%%% __La France de Bettencourt ne vaut pas mieux que celle d’Anelka__ %%% [http://www.marianne2.fr/La-France-de-Bettencourt-ne-vaut-pas-mieux-que-celle-d-Anelka_a194360.html|http://www.marianne2.fr/La-France-de-Bettencourt-ne-vaut-pas-mieux-que-celle-d-Anelka_a194360.html|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *