Tout sur les manifestations d’aujourd’hui en France, et à Nice, à l’appel lancé par la LDH – “Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont franchi la ligne jaune en s’en prenant systématiquement aux pauvres” pour la présidente de la FNARS*

((/images/Manif 4 sept André Républ .JPG))%%% ((/images/Manif 4 sept André pl Gar .JPG))%%% ((/images/Manif 4 sept Gaby Motivés .JPG))%%% Et les photos de S. H. :%%% ((/images/Manif 4 sept résistons DSC_2365.JPG))%%% ((/images/Manif 4 sept Amnesty DSC_2380.JPG)) %%% ((/images/Manif 4 sept RES DSC_2374.JPG)) %%% ((/images/Manif 4 sept justice DSC_2367.JPG))%%% Les photos de la manifestation de Nice, un franc succès dans une atmosphère conviviale et bon enfant, avec pas mal de jeunes d’ailleurs, ça rassure et cela conforte notre démocratie. Même le temps était de la partie avec un franc soleil estival, même un peu trop chaud pour les arrêts !%%% __” Déchéance de nationalité, expulsions de Roms, stigmatisation des gens du voyages : c’est tout le tournant sécuritaire du discours de Grenoble que dénonce l'”appel citoyen” lancé par la LDH : “En quelques jours, les plus hautes autorités de l’Etat sont passées de l’exploitation des préjugés contre les gens du voyage au lien, désormais proclamé, entre immigration et délinquance, puis à la remise en cause de la nationalité française dans des termes inédits depuis 1945.” Le texte demande aux citoyens de manifester pour “dire ensemble notre attachement à la liberté, à l’égalité et à la fraternité qui sont et qui resteront notre bien commun”. Il appelle enfin à rejeter “la politique du pilori” en fêtant “le 140e anniversaire d’une République”.”__%%% Et le début d’un article à lire en entier dans Le Monde :%%% __” Nous ne nous sommes pas mobilisés de cette manière depuis 2002 “__%%% “Ils veulent dénoncer la “politique du pilori”. %%% __Une centaine d’associations, de syndicats et de partis appellent à manifester, samedi 4 septembre, dans de nombreuses villes de France et d’Europe, contre la politique sécuritaire du gouvernement de François Fillon.__%%% __Qui appelle à manifester ?__%%% __*__ FNARS : Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale

L’appel a été lancé par la Ligue des droits de l’homme, avec comme slogan : “Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité !” De nombreuses associations iront défiler, d’Amnesty international au MRAP en passant par Attac et Emmaüs. Tout comme la quasi-totalité des associations de soutien aux personnes sans papiers, de gens du voyage et de solidarité avec les Roms. Seront également présents les syndicats et l’ensemble des partis de gauche, du PS au NPA en passant par Europe Ecologie. Le MoDem ne s’est pas joint officiellement à la manifestation, mais l’eurodéputé centriste Jean-Luc Bennahmias a appelé à défiler. Le parti de Dominique de Villepin, République solidaire, n’a pas signé le texte, mais plusieurs militants villepinistes affirment sur les blogs et forums du parti qu’ils iront manifester.%%% A gauche, une des rares voix discordantes est celle du sénateur socialiste François Rebsamen, qui affirme, vendredi, qu’il n’ira pas manifester. “Le PS est un parti de gouvernement : les positions, si humaines soient-elles, de la Ligue des droits de l’homme ne sont pas celles du PS ! Personnellement, je ne défilerai pas”, explique-t-il au Parisien. “A partir du moment où on a montré qu’on était ferme sur la sécurité, il n’y a aucune raison de s’interdire de défendre les libertés publiques”, plaide à l’inverse dans Le Monde (payant) François Lamy, le conseiller de la première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry. %%% __Quels sont les mots d’ordre ?__%%% Déchéance de nationalité, expulsions de Roms, stigmatisation des gens du voyages : c’est tout le tournant sécuritaire du discours de Grenoble que dénonce l'”appel citoyen” lancé par la LDH : “En quelques jours, les plus hautes autorités de l’Etat sont passées de l’exploitation des préjugés contre les gens du voyage au lien, désormais proclamé, entre immigration et délinquance, puis à la remise en cause de la nationalité française dans des termes inédits depuis 1945.” Le texte demande aux citoyens de manifester pour “dire ensemble notre attachement à la liberté, à l’égalité et à la fraternité qui sont et qui resteront notre bien commun”. Il appelle enfin à rejeter “la politique du pilori” en fêtant “le 140e anniversaire d’une République”.%%% “Lorsque les termes du débat politique font des étrangers et de ceux que l’on y assimile les responsables de nos craintes, lorsque le prétexte de l’ordre public n’est plus que l’alibi d’un ordre injuste, c’est l’esprit et la lettre des principes qui fondent la République et la démocratie qui sont en péril”, explique ainsi Jean-Pierre Dubois, président de la LDH, dans une tribune sur Mediapart, cosignée par Henri Leclerc et Michel Tubiana, présidents d’honneur de la Ligue des droits de l’homme.%%% __Comment expliquer l’ampleur de la mobilisation ?__%%% De fait, la formulation générale de l’appel a permis à de nombreuses organisations qui ne sont pas habituées à défiler de prendre part à la mobilisation. “Les plus réactifs ont été ceux qui sont le plus éloignés du politique”, remarque Jean-Pierre Dubois. “La mise à l’index de groupes ethniques ou sociaux est toujours dangereuse, surtout lorsqu’une société est en crise”, renchérit Danièle Baron, vice-présidente de l’association des Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation, dans La Croix, précisant que “la dernière fois que nous nous sommes mobilisés de cette manière, c’était pendant l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle de 2002”. La présidente de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale, Nicole Maestracci, explique aussi à Mediapart que “d’habitude, nous évitons de signer à côté de partis politiques. Mais, là, il nous semble qu’il y a un socle de revendications communes avec les autres signataires, quels qu’ils soient. Ça ne veut pas dire qu’on est d’accord sur tout, mais on est d’accord pour dire que Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont franchi la ligne jaune en s’en prenant systématiquement aux pauvres”. Le CCFD-Terre solidaire participera également à la manifestation, sans pour autant avoir signé l’appel. L’ONG de solidarité internationale d’inspiration chrétienne n’a pas pour habitude d’intervenir dans le débat national, mais a relayé le texte à ses 15 000 bénévoles, explique Bernard Pinaud, son délégué général, dans La Croix.%%% Où les manifestations sont-elles organisées ? Des défilés ont lieu dans une centaine de villes en France – la LDH en donne une liste sur son site. A Paris, la manifestation débute à 14 heures place de la République. Mais la mobilisation débutera à 11 heures à proximité du ministère de l’immigration avec Régine, Jane Birkin ou encore Agnès Jaoui, qui chanteront la chanson Les P’tits Papiers. … ” %%% [http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/04/nous-ne-nous-sommes-pas-mobilises-de-cette-maniere-depuis-2002_1406227_823448.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20100904-%5Bzonea%5D&ens_id=1390910|http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/04/nous-ne-nous-sommes-pas-mobilises-de-cette-maniere-depuis-2002_1406227_823448.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20100904-%5Bzonea%5D&ens_id=1390910|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *