Bisphénol A : après l’interdiction européenne dans les biberons, enfin l’interdiction totale DANS TOUS LES PRODUITS, dans un mois ?

((/images/LOGO_RES-120.JPG.jpeg))%%% Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, vient en effet annoncer sur l’antenne d’Europe 1 : ” Dans un peu plus d’un mois, nous disposerons d’un rapport complet pour savoir si au-delà des biberons, nous devons aller plus loin. Si le rapport nous dit qu’il faut étendre la mesure actuelle, je n’hésiterai pas une seconde à faire cette proposition “. Enfin la suite logique de notre action au RES ( Réseau Environnement Santé ) ! Appuyée par d’autres associations ensuite. %%% Un beau résultat commun après l’interdiction dans les biberons il y a 6 mois, qui n’était qu’une demie mesure incompréhensible. La maman pouvait s’intoxiquer et ainsi intoxiquer son enfant lors de la grossesse et lors de l’allaitement.%%% Une interdiction totale DANS TOUS LES PRODUITS ( alimentaires, objets, biomatériaux médico-chirurgicaux… ) sera donc logique pour défendre la santé de tous.

Il ne reste plus qu’à faire la même chose avec les autres xénobiotiques, ondes électro-magnétiques et autres produits CMR ( Cancérogènes, Mutagènes, Reprotoxiques ) que l’on nous obligent à cotoyer, toucher, respirer ou absorber chaque jour contre notre gré !%%% A suivre de très très près. Nous sommes mobilisés, actifs et vigilants après cette belle victoire, alors qu’en début d’année encore, certains industriels traitaient les dangers du Bisphénol de légendes urbaines. __Et cela montre aussi qu’il ne faut pas baisser les bras, comme semblent le faire certains citoyens à Nice et ailleurs, désespérés et dégoûtés, quand on fait signer des pétitions dans la rue, comme nous le faisions hier contre le bétonnage possible du site du stade du Ray, si la folie des grandeurs réussit à faire partir le stade niçois de son site historique. L’action citoyenne réussit parfois, et le pot de terre prend ainsi sa revanche !__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *