Détricotage du Grenelle de l’Environnement (suite): “si le fait de casser une vitre fait marcher l’économie, destruction n’est pas profit” idem pour la casse de la Planète ! Et Philippe ESCANDE dans LES ECHOS

((/images/Borloo-fillon-grenelle.jpg|))%%% Merci à PLACIDE : [www.leplacide.com|www.leplacide.com|fr]%%% Quand je dis que les acquis possibles du Grenelle deviennent une peau de chagrin au fil des mois ce n’est pas une vue de l’esprit ! Au pied du mur quand il va falloir concrétiser les belles paroles, et après le Budget 2011 qui l’a plumé, voici les économistes qui révèlent l’illusion : comment nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Les paramètres économiques restant les mêmes, on continuera à faire comme avant, surtout si ensuite les lois incitatives ne suivent pas dans l’industrie, l’agriculture … etc ! Fi de l’environnement, du développement durable et des autres broutilles socio-économiques.%%% __Certains disent aussi qu’il ” s’essouffle ” ou que ” son image s’est brouillée ” ! Et on est très, mais alors très très loin du “new deal écologique” sarkozyen promis au départ !!__%%% __Là comme ailleurs, au niveau économique, il faut changer d’indicateurs !__%%% Ce qui me révolte le plus, c’est de laisser engranger les profits par les sociétés productrices de risques ( ça, c’est normal ) MAIS DE FAIRE PAYER LES CONSÉQUENCES A L’ÉTAT de leur irresponsabilité et de leurs mensonges. Ceci, à travers les conséquences sanitaires et les dépenses hospitalières, notamment, générées par les épidémies de cancers, les allergies, les conséquences sur la reproduction .. etc qu’elles provoquent en disant qu’elles n’y sont pour rien, bien sûr. Dans le domaine des conséquences sur la santé de chacun d’entre nous, c’est inique et inadmissible.%%% __D’ailleurs, et pour la première fois, la durée de vie moyenne a commencé à baisser aux USA ( et bientôt en France ). Et l’âge de vie de qualité s’arrête entre 62 et 63 ans, en France, selon que l’on est une femme ou un homme__.%%% A lire en entier dans __LES ECHOS__ :%%% __Le Grenelle passe du vert au rouge__%%% ” …%%% Premièrement, la surpromesse finit toujours par revenir en boomerang dans la figure de celui qui la lance. On ne vend pas une politique comme un bateleur de foire mais avec un langage de vérité et de responsabilité, surtout pour une réforme qui engage les générations futures. A fortiori quand les discours ronflants sont suivis par un détricotage de toutes les mesures trop impopulaires.%%% __La deuxième remarque est que, en matière d’économie de l’environnement, tant qu’on ne changera pas d’indicateur, on obtiendra toujours le même résultat. Si la pollution et la disparition des ressources sont enregistrées comme une activité économique favorable à la croissance, il est évident que la lutte pour les réduire ne sera jamais qu’un coût de plus. Or, comme l’écrivait déjà l’économiste Frédéric Bastiat en 1850, si le fait de casser une vitre fait marcher l’économie, « destruction n’est pas profit ». Comptabiliser cette destruction en lui donnant un prix changera à coup sûr le calcul des hommes de Bercy. __” Philippe Escande%%% [http://www.lesechos.fr/opinions/edito/020990514147.htm|http://www.lesechos.fr/opinions/edito/020990514147.htm|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *