La politique pronucléaire de la droite fait gagner les Ecologistes … en Allemagne ! Un Land sera dirigé par les Verts

Un pays qui réussit et qui est tourné vers l’avenir avec ses énergies renouvelables et qui dit non à l’archaïsme et aux terribles dangers du nucléaire ! Un pays où 80% des électeurs se disent opposés au prolongement de la durée de vie des centrales existantes comme l’avait décidé stupidement la Chancelière A. MERCKEL il y a quelques mois. Un pays qui vient de mettre un écologiste à la tête du 3ème land le plus peuplé du pays !
Une coalition menée par les écologistes alliés aux socialistes a en effet remporté l’élection du 27 mars 2011 dans le Bade-Wurtenberg. C’est désormais Winfried Kretschmann qui va présider cette riche région de 11 millions d’habitants voisine de l’Alsace, où les conservateurs (CDU) étaient au pouvoir depuis 58 ans.
Franziska Brandtner est eurodéputée, elle aussi élue dans le Bade-Wurtenberg
Et en France, on se réveille quand ??

Et à lire en entier sur EURACTIV.FR

Victoire historique des Verts en Allemagne

Un ministre-président issu du parti des Verts devrait pour la toute première fois diriger un Land allemand, après l’éclatante percée du parti écologiste, dimanche 27 mars, aux élections régionales du Bade-Wurtemberg, que la CDU gouvernait depuis 1953.

Les chrétiens-démocrates (CDU) restent le premier parti du Land, avec 39% selon les résultats définitifs, soit une baisse de cinq points par rapport aux 44,2% des précédentes élections régionales en 2006.

Mais avec leurs alliés du FDP, ils ne totalisent que 44,3% face à une gauche SPD-Verts qui les devancent avec 47,3%.
Les Libéraux du FDP ont vu leur score réduit de moitié par rapport à 2006, passant de 10,7% à seulement 5,3%, ce qui leur permet de justesse de siéger au parlement de Stuttgart.
Ce sont les Verts qui sont les grands vainqueurs de cette journée électorale, car avec 24,2%, ils font plus que doubler leur score de 2006 (11,7%) et ils passent devant le SPD, qui, avec 23,1%, recule de deux points par rapport aux 25,2% de 2006.
Le candidat tête de liste des Verts, Winfried Kretschmann, devrait ainsi devenir le tout premier ministre-président écologiste d’un Land allemand, une révolution dans l’histoire de l’Allemagne.
“Nous allons initier un changement politique dans ce Land”, a déclaré Kretschmann, âgé de 62 ans.

Position délicate

Cela n’en constitue pas moins une cinglante défaite pour la chancelière Angela Merkel.
Ce nouveau revers électoral dans le Land le plus prospère du pays place la chancelière dans une position délicate. Le 20 février, les conservateurs allemands avaient déjà perdu la cité-Etat de Hambourg.
“C’est une défaite douloureuse”, a concédé la ministre fédérale de l’Education Annette Schavan.
Outre-Rhin, des revers aux élections régionales peuvent avoir des conséquences nationales. En 2005, après avoir perdu le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder avait annoncé des élections législatives anticipées, et avait alors été battu.

Errements

La CDU semble payer ses errements sur le dossier du nucléaire. Samedi 26 mars, plus de 200 000 personnes ont défilé dans les grandes villes du pays en réclamant la fermeture définitive de l’ensemble des centrales nucléaires allemandes.
… ” [http://www.euractiv.fr/victoire-historique-verts-allemagne-article|http://www.euractiv.fr/victoire-historique-verts-allemagne-article|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *