Le succès écologique de la yourte en France freiné par la loi liberticide LOPPSI 2 qui en chasse les heureux propriétaires et les menace d’amendes !!

((/images/Yourte habitat ecologique.jpg)) Une yourte à Notre-Dame-des-Landes, en France. De plus en plus de Français font le choix de cet habitat écologique. A lire en entier dans __[ZAMAN FRANCE|http://www.zamanfrance.fr/fr/newsDetail_getNewsById.action?newsId=5220|fr]__, Actualités franco-turque ” Une yourte à Notre-Dame-des-Landes, en France. De plus en plus de Français font le choix de cet habitat écologique. Dans certaines régions dépeuplées de France, le recours à la yourte, tente d’origine turco-mongole, comme habitat écologique est de plus en plus en vogue. Mais la législation n’est pas encore assez adaptée. Si la plupart des Français vivent « normalement » dans des appartements ou des maisons, ce n’est pas le choix de tous. Certains ont opté pour un mode de vie plus simple, plus écologique et bien moins dépensier : la yourte. Habitat traditionnel (tente en peau ou en feutre) des nomades turcs et mongols qui vivent en Asie centrale (notamment au Kirghizstan et au Kazakhstan), la yourte est apparue il y a environ 2000 ans et a évolué substantiellement à travers les siècles. Faute d’avoir trouvé un logement ou simple envie de renouveau, les raisons expliquant le choix de cet habitat sont diverses. Beaucoup montrent du doigt les modes de vie émergents depuis quelques décennies qui menacent l’équilibre environnemental et nous poussent toujours plus à la consommation. Pour y faire face, les « yourteurs » regorgent d’idées afin de trouver les compromis qui leur permettront d’allier leurs aspirations et leur mode de vie. Structure en bambou, isolation thermique en chanvre, chauffage au poêle et toilettes sèches, tout paraît simple pour installer sa petite famille dans cette grande tente où il fait bon vivre. __200 euros d’amende pour une yourte !__ Mais les yourteurs sont confrontés depuis peu à la loi Loppsi 2 (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure), votée par le Conseil constitutionnel le 10 mars dernier et qui lutte, entre autres, contre les campements illicites. … “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *