Après l’OMS, le Conseil de l’Europe vient enfin au secours des citoyens victimes des ondes électromagnétiques cancérogènes : antennes-relais, téléphones portables, wifi … etc

((/images/Conseil de l Europe.jpg)) On avance, comme souvent en France grâce aux aides extérieures dans ce domaine crucial du thème ” Environnement – Santé “. Mais le boycott des émissions ou le lobbying des industriels du secteurs a de plus en plus de mal à passer. Reste aux citoyens à se mobiliser plus massivement pour faire pencher la balance du bon côté et à relayer et amplifier le travail que nous réalisons dans ces domaines au niveau associatif. A lite en entier sur __[EITB|http://www.eitb.com/infos/societe/detail/669937/le-conseil-leurope-preconise-labandon-du-wifi-ecoles/|fr]__, média d’Euzkadi : __Le Conseil de l’Europe préconise l’abandon du WiFi dans les écoles__ Le danger viendrait des champs électromagnétiques liés aux appareils électriques comme les téléphones portables, les réseaux informatiques sans fil et les lignes électriques. WiFi dans les écoles. Sur la base d’un rapport évaluant les risques sanitaires liés aux champs électromagnétiques, le Conseil de l’Europe propose d’interdire les téléphones mobiles et les systèmes wifi dans les établissements scolaires. Le danger viendrait des champs électromagnétiques liés aux appareils électriques comme les téléphones portables, les réseaux informatiques sans fil et les lignes électriques. Pour le Conseil de l’Europe, il existe aujourd’hui suffisamment d’études qui apportent “des preuves suffisantes d’effets potentiellement nocifs des champs électromagnétiques sur la faune, la flore et la santé humaine pour réagir et se prémunir contre des risques potentiellement graves pour l’environnement et la santé”. Mais le Conseil n’oublie pas la prévention. Il propose de lancer des campagnes de sensibilisation aux dangers des ondes électromagnétiques et leurs risques nocifs, à long terme, pour la santé. Les adolescents et les jeunes adultes en âge d’avoir des enfants seraient particulièrement visés. La recherche sur de nouveaux types d’antennes, téléphones mobiles et autres dispositifs de communication sans fil, basés sur d’autres technologies, serait également encouragée. ” __[Le Conseil de l’Europe|http://www.coe.int/lportal/web/coe-portal|fr]__ 47 pays d’Europe y siègent parmi lesquels la Turquie, un des plus anciens ou l’Azerbaïdjan, un des plus récent. Très peu de pays n’y sont pas, comme la Biélorussie, pour raison de manque de démocratie ( et de taille … la Russie y est, elle ! ) ou de trop grande jeunesse, comme le Kosovo ( et qui est de plus en plus reconnu au niveau mondial ).%%% Rappelons que le drapeau et l’hymne de l’UE étaient à l’origine ( et sont toujours ) ceux du Conseil de l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *