Nicolas HULOT veut “soutenir” l’économie sociale et solidaire (ESS), une “économie d’avenir”, et souhaite qu’au lieu de “travailler plus”, on “travaille mieux”

Et il a parfaitement raison ! %%% L’économie sociale et solidaire se développe petit à petit, alors qu’on ne fait pas grand chose en France pour qu’elle se développe. Pas grand chose au niveau politique publique, car les citoyens et les assos sont mobilisés et réussissent dans l’ombre ! %%% Au lieu de travailler plus pour gagner moins comme on nous l’a imposé en France, il faut en effet travailler mieux ! Et créer des emplois dans des mines d’emplois oubliés ou marginalisées comme l’économie sociale et solidaire … ou les énergies renouvelables, par exemple ! L’économie sociale et solidaire est un “tissu très important que l’on sous-estime et que l’on regarde parfois avec condescendance” alors que c’est une “économie d’avenir”, a-t-il dit lors d’un point presse en marge des états généraux de l’économie sociale et solidaire qui se tiennent jusqu’à dimanche au Palais Brongniart à Paris. Nicolas Hulot a proposé que soient créés des “fonds souverains régionaux pour aider à investir” dans l’l’économie sociale et solidaire et qu’on “intègre dans les codes de marchés publics les critères sociaux et environnementaux”.%%% “Quand on a créé l’Organisation mondiale du commerce, on a oublié la dimension humaine” qui prévalait en 1944 avec la déclaration de Philadelphie de l’Organisation internationale du travail, a-t-il dit, aux côtés de Stéphane Hessel, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948. Aujourd’hui, pour Nicolas Hulot, il ne faut “pas travailler plus, mais travailler mieux et ce n’est pas une formule creuse”. Pour Stéphane Hessel, qui a 93 ans, il faut aller vers “autre chose que le seul profit” car “ce n’est plus ça qui intéresse” les jeunes aujourd’hui : “nous ne pouvons pas laisser l’économie de marché continuer à occuper 80% des échanges marchands, il faut développer” l’l’économie sociale et solidaire. Nicolas Hulot : “quand je serai président, je vais le nommer secrétaire d’Etat à la jeunesse, ça vous va Stéphane?” “Je vote pour!”, a-t-il répondu. L’auteur du best-seller “Indignez-vous!” a de nouveau apporté son soutien à l’ex-animateur pour la primaire EELV, car “il est le plus convaincant” des candidats. L’ancien résistant qui dit avoir un “grand respect” pour Eva Joly, il juge pourtant que Nicolas Hulot est “le mieux placé pour ramasser le plus grand nombre de voix utiles pour porter le combat écologique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *