Mobilisation de l’APF ( Association des Paralysés de France ) mardi 27 septembre à 11h place du Palais de Justice à Nice

((/images/APF manif sept 11 2005 2011.jpg)) Vous pouvez (re)lire mon article du 25 mai 2008 qui est hélas toujours d’actualité, qui dénonçait déjà les retards pris par rapport à la loi de 2005 ( très bien l’affiche de l’APF mise au début de l’article ! ), et qui rappelle certains de mes articles précédents : __La France refuse de ratifier la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées ?__ : ” J’avais abordé les problèmes rencontrés par les personnes handicapées dans les articles: ” La compétence du Conseiller général en matière de traitement sanitaire et social du handicap ” du 18 février 2008 et celui au sujet d’un appel à un ” Grenelle du Handicap ” du 28 mars 2008 où j’annonçais aussi la marche vers l’Elysée, « Ni pauvre, ni soumis » du Samedi 29 mars 2008, organisée par l’APF. Dans le premier article j’avais constaté que, malgré la loi française, les difficultés quotidiennes n’ont pas diminué. J’avais évoqué entre autre:%%% – la détresse, la solitude et le manque de moyens de bon nombre de personnes subissant leur handicap, %%% – la pugnacité, la motivation des bénévoles qui travaillent dans l’ombre,%%% – des décrets d’application de cette loi de 2005 qui ne sont toujours pas passés, plus de 3 ans après !%%% Concernant cette Convention internationale la France l’a signée en 2007, mais elle ne l’a jamais ratifiée ! ” Et voici le communiqué de l’APF pour septembre 2011 : ” Dans le cadre de la sa campagne « Des bâtons dans les roues », l’APF se mobilise partout en France mardi 27 septembre 2011 pour dire « Oui à la conception universelle ! Non aux dérogations ! ».

La loi Paul BLANC et la proposition de loi Eric DOLIGÉ vident la loi handicap et le délai de 2015 de leur sens en autorisant les possibilités de dérogations à l’accessibilité sur les bâtiments neufs et existants. Plus de 28 000 personnes ont signé la pétition pour dire « Oui à la conception universelle ! » sur le site __[www.desbatonsdanslesroues.org|http://www.desbatonsdanslesroues.org/|fr] __ et des dizaines de députés et sénateurs se sont engagés à défendre le principe d’accessibilité universelle. Mais l’Etat et les pouvoirs publics n’ont que faire de l’opinion des Français ! En élargissant les possibilités de dérogations sur les bâtiments neufs et existants, ils ont cédé aux pressions des lobbies et des promoteurs immobiliers. Les pouvoirs publics ne prêtent aucune attention aux préoccupations des Français alors que près de la moitié d’entre eux estime que l’accessibilité concerne tout le monde. La France, qui a déjà un retard considérable dans le chantier de l’accessibilité, vit désormais un retour en arrière de près de 40 ans, imposé par les décideurs publics. Cette entrave à la liberté de circuler ne peut plus durer et l’APF appelle tous les citoyens révoltés par cette situation à se mobiliser lors de la journée nationale d’actions mardi 27 septembre. Face à ces attaques répétées et discriminantes envers les personnes en situation de handicap et leur famille, des manifestations sont organisées dans près de 40 villes partout en France. Paris, Lyon, Marseille, Lille, Strasbourg, Montpellier, Nantes, Orléans, Tours, Bordeaux, Poitiers, Caen, Nice, etc. : tous se mobilisent pour dire « Oui à la conception universelle ! Non aux dérogations » Ø __Focus sur Nice__ : « LIBERTE EGALITE FRATERNITE» écrit au fronton du Palais de Justice de Nice mais l’entrée principale est inaccessible aux personnes à mobilité réduite ! Rendez-vous Place du Palais de Justice à Nice, Mardi 27 Septembre à partir de 11 h 00 100 militants APF et d’associations amies sont attendus de 11 h 00 à 13 h 00 en bas des marches du Palais de Justice. Les Parlementaires des Alpes-Maritimes sont invités à venir dialoguer avec les personnes en situation de handicap qui ne peuvent accéder « comme tout le monde avec tout le monde » à l’intérieur du Tribunal de Grande Instance. Des pétitions seront signées. Des personnes seront portées dans leur fauteuil roulant en haut des marches. Les passants seront invités à nous aider. Nous rajouterons au fronton du Tribunal un 4ème terme : « ACCESSIBILITE ». “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *