Festival du Livre de Mouans Sartoux les 7,8 et 9 octobre 2011

Le visuel de l’affiche a été créé par Cyril Terrier. Le graphiste niçois a remporté le concours organisé en partenariat avec La Caisse d’Epargne Côte d’Azur. Parmi les invités et les ouvrages très militants : André ASCHIERI ” Mon combat contre les empoisonneurs ” dont j’ai déjà parlé sur NICE ECOLO DEMOCRATE%%% Henri Manuel AUGIER ” Pratique pour sauver la Terre ” ((/images/bedos.jpg)) Guy BEDOS ” Plans rapprochés : portraits “%%% Lina BEN MHENNI ” Tunisian girl “%%% Yuri BANDAJEVSKI ” Tchernobyl, 25 ans après “%%% Gilles CLÉMENT ” Thomas et le voyageur “%%% ((/images/hessel.jpg)) Stéphane HESSEL ” Indignez-vous ” dont j’ai parlé, bien sûr, sur NICE ECOLO DEMOCRATE%%% ((/images/kempf.jpg)) Hervé KEMPF ” L’oligarchie ça suffit “%%% ((/images/serge-latouche.jpg)) Serge LATOUCHE ” Vers une société d’abondance frugale ” %%% Roger LENGLET ” Menaces pour nos neurones ” %%% Farouk MARDAM-BEY ” Notre France ” Gus MASSIAH ” Une stratégie altermondialiste “%%% Philippe MERIEUX ” Faut-il en finir avec la pédagogie ? “%%% ((/images/Rivasi M.jpg)) Michèle RIVASI ” H1N1, une enquête européenne “%%% ((/images/Poison quotidien DVD-jaquette-191×300.jpg)) Marie-Monique ROBIN ” Notre poison quotidien ” dont j’ai parlé, à plusieurs reprises sur NICE ECOLO DEMOCRATE %%% Youssef SEDDIK ” Unissons-nous ” (autre ouvrage : “L’arrivant du soir. Cet islam de lumière(…) “) ((/images/Veillerette Gaz-de-schiste-acheter-livre.jpg)) François VEILLERETTE ” Le vrai scandale des gaz de schiste ” que j’ai déjà évoqué sur NICE ECOLO DEMOCRATE%%% Jean VIARD ” Lettres aux paysans sur un monde durable “%%% Description : Issu d’une conférence adressée aux agriculteurs céréaliers, dont certains producteurs d’OGM, cet essai invite les agriculteurs à considérer la manne économique représentée par les besoins écologiques actuels. Bilan de trente ans de relations difficiles entre la société et les agriculteurs, qui insiste sur les opportunités économiques actuellement proposées à ces derniers. Il y a en complément un très bon programme de cinéma ! Thème 2011 : __Où allons-nous si vite ?__%%% ” Il n’y a pas si longtemps, on pensait que l’évolution technique permettrait d’alléger le travail et de libérer du temps libre. C’est bien le cas et, paradoxalement, aujourd’hui, nous avons le sentiment de manquer de temps tout en étant équipés d’appareils qui nous en font gagner.%%% Les nouvelles technologies exigent en réalité du temps supplémentaire. Elles accroissent aussi le rythme de la vie. Avec les réseaux sociaux de la toile, internet, les déplacements toujours plus rapides, l’individu est emporté, jouissant des accélérations de la vitesse. Il est débordé, en pression permanente dans l’instant, dans la fuite en avant. Les évènements de ce printemps dans le monde arabe, les mouvements des « indignados » en Espagne, en Grèce ou en Israël ont montré que l’utilisation des nouvelles technologies comme outils de communication a peut-être favorisé les rassemblements rapides, la mobilisation, la diffusion des informations et des images en instantané. L’accélération semble aujourd’hui définir la modernité. L’accélération du changement social et culturel, le rythme des innovations, la diffusion des modes, tout va plus vite. La vie doit être bien remplie pour être jugée bonne.%%% Et pourtant l’accès à la vitesse est très inégal sur la planète. Ceux qui n’y ont pas accès courent pour l’avoir. Cette inégalité de plus en plus marquée entraînera-t-elle des crises futures ou une dynamique sociale alternative ? Ainsi à aller trop vite, nous risquons de subir les crises, au lieu de les gérer et d’en tirer profit. Einstein ne disait-il pas que c’est la crise qui amène le progrès, à condition de la dépasser avec intelligence ?%%% D’un autre côté, des réflexions sont en cours sur la recherche de lenteur dans les villes, « les city-slow », sur une décroissance de la consommation, sur plus de relations humaines « réelles ».%%% Deux formes de philosophie de l’existence que nous partageons et qui souvent nous partagent. Face à la frénésie on ne peut que s’interroger. Où allons-nous si vite ?%%% Peut-on encore ralentir ? Le faut-il ? Comment ? Pourquoi ?%%% Si la démocratie, comme l’éducation, a besoin de lenteur, le temps est sans doute venu de prendre le temps de réfléchir, d’anticiper, de prévoir, de préparer.%%% De prendre le temps de l’avenir. ” Marie-Louise Gourdon%%% Commissaire du Festival du Livre%%% Maire adjointe à la culture%%% Conseillère générale des Alpes-Maritimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *