A lire sur ECOLO NICE EST : ” Communiqué de presse d’Europe Ecologie Les Verts : ” Viol, violence, domination : Brisons le silence ! ” “

” ((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) Communiqué de presse du 3 novembre 2011 ” Nous, féministes, écologistes, réaffirmons que les violences sous toutes leurs formes faites aux femmes sont inacceptables. Les femmes victimes de violences et de viols ne sont toujours ni entendues, ni respectées ni reconnues. Le viol est un crime, et pourtant selon SOS femmes, http://www.sosfemmes.com/violences/violences_chiffres.htm, sur les 25000 viols commis chaque année dans notre pays, seuls 3000 agresseurs présumés sont arrêtés, soit 12%. Par ailleurs, 2 millions de femmes sont victimes de violences conjugales chaque année en France, et 400 meurent sous les coups de leur conjoint. La médiatisation récente d’affaires de violences à caractère sexuel aurait pu permettre une reconnaissance de la parole des femmes victimes de viols et aider à leur crédibilisation. Malheureusement cette période a surtout été l’occasion d’une flambée de discours sexistes, avec une complaisance médiatique dangereuse quant aux messages véhiculés. C’est cette parole-là, sexiste, humiliante et dominatrice qu’il faut décrédibiliser, pas celle des femmes. Cette cause n’est pourtant toujours pas jugée comme prioritaire par nos gouvernants. 2012 sera l’année d’une alternative politique, elle devra être l’année où enfin, après une véritable concertation avec tous les acteurs et actrices concernés, un grand plan de lutte contre ces violences sera instauré et réellement appliqué. Dans le projet de société égalitaire que défend Europe Écologie Les Verts, la justice disposera de véritables moyens pour permettre que les crimes perpétués contre la moitié de sa population ne restent plus impunis. Il n’est pas de véritable démocratie sans justice, ni de véritable justice sans une égalité de traitement. Tant qu’il y aura des femmes, victimes de viols et de violences, nous serons mobilisé-es. Nous appelons donc à manifester le 5 novembre à Paris, afin de réaffirmer notre engagement dans la lutte contre les violences faites aux femmes, et que celles-ci cessent, enfin. “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *