Antennes-relais dangereuses : appel à la coordination nationale par le Collectif ICF, pétition à signer par les élus et manifestation à Paris le 14 décembre 2011

((/images/Antennes relais Danger.jpg)) Le site du __[COLLECTIF ICF|http://collectif-icf-st-germain.blogspot.com/|fr]__ ” Nous ne voulons pas d’antennes sur notre toit et nous ferrons tout pour qu’elles ni soient pas. Le collectif de locataires ICF lutte contre un projet d’installation d’antennes relais sur le toit de leur immeuble. Mais surtout pour une règlementation nationale et européenne cohérente autour de la puissance d’émission des antennes relais, au maximum 0.6 Volts par mètre pour descendre à 0.2V/M!!! collectif.icf.st.germain@gmail.com MARDI 8 NOVEMBRE 2011 Les ondes de la discorde montent à Paris%%% Cafouillage au sein de l’appareil politique, L’association des maires des grandes villes de France , l’AMGVF vient de publier un communiqué demandant à l’état de tirer toutes les conséquences concernant la décision du conseil d’état. Petite parenthèse : décision entachée de fort soupçon de conflit d’intérêt: article de Marc Filterman et article d’ antennes31 Plus que jamais il est temps de pousser les décisionnaires de notre pays à légiférer en matière d’implantation des antennes relais de la téléphonie mobile. Nous organisons le 14 décembre 2011 une manifestation à Paris.%%% Nous finalisons quelques points et nous vous communiquerons l’organisation précise de cette manifestation. Nous invitons tous les collectifs de France en lutte contre l’implantation des antennes relais, les personnes EHS, les élu(e)s à venir faire entendre leur voix avec nous à PARIS. ” __La pétition à signer par les élus :__ Pétition à destination des élus pour une révision de la législation en matière d’antennes relais de téléphonie mobile Pour:Le Premier Ministre; Ministre auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique;Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement; Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé; Mesdames et Messieurs les sénateurs et députés ” Mesdames et Messieurs les élu-e-s, Depuis 2002, la réglementation concernant l’installation et l’exploitation des antennes relais pour la téléphonie mobile, n’est plus adaptée à la généralisation des outils technologiques et à la multiplication des opérateurs. Le rapport Bio initiative, l’appel de Fribourg, le rapport de l’AFFSET, la recommandation du parlement européen de part sa résolution 1815 ou encore la classification de l’OMS comme potentiellement cancérigène sont autant de signaux d’alarme qu’aujourd’hui il n’est plus permis d’ignorer. L’arrivée sur le marché d’un quatrième opérateur, et le déploiement de la 4G, se traduisent par un développement tout azimut des antennes relais à l’encontre du principe constitutionnel de précaution. La santé publique et plus particulièrement des personnes électro-sensibles (EHS) et celle de nos enfants et ne doit plus être une priorité secondaire au profit des opérateurs privés. Aujourd’hui, les citoyens ont adopté massivement les nouveaux outils de télécommunication, dont la téléphonie mobile. Sans remettre en cause ce choix, il est dorénavant irresponsable de laisser s’installer une technologie entachée de dégâts sanitaires en l’absence de tout cadre règlementaire. Nous, le collectif St Germain de Bordeaux, souhaitons voir évoluer la législation en matière d’ondes électromagnétiques. Nous demandons : %%% Le gel des implantations des antennes relais %%% Le respect des préconisations européennes 1815 %%% Le transfert de compétence aux collectivités territoriales concernant la réalisation des réseaux de téléphonie mobile %%% Le classement des antennes relais en ICPE %%% Reconnaissance des EHS en maladie de longue durée avec la création de zones blanches ” Les premiers signataires sont : Sandrine BELIER Députée Européenne %%% Leïla AICHI Sénatrice %%% Noel MAMERE Député-maire %%% Marie BOVE Conseillère régionale Aquitaine %%% Jacques RESPAUD Conseiller général Gironde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *