“L’UE DOIT RESTER UN LEVIER DE TRANSFORMATION DÉMOCRATIQUE DE LA TURQUIE” par Hélène FLAUTRE Eurodéputée EELV


Intervention d'Hélène Flautre en plénière par EurodeputesEE

Le Parlement européen a adopté un rapport sur le processus d’adhésion de la Turquie à l’UE qui traîne en longueur de façon injustifié.

Réagissant à ce vote ( qui a eu lieu il y a plus d’un mois, je le rappelle ), Hélène FLAUTRE, Présidente de la commission parlementaire mixte UE-Turquie a estimé que :

“Le rapport sur le processus d’adhésion de la Turquie à l’UE, adopté aujourd’hui à une large majorité par le Parlement européen, constitue un appel et un soutien aux réformes démocratiques et à la protection des libertés fondamentales en Turquie. Il constitue un message clair et précis envoyé aux autorités turques, aux acteurs politiques et à la société civile pour s’engager vers un approfondissement de l’état de droit en Turquie. Avec cette résolution, le Parlement européen exprime ses vives inquiétudes concernant la loi anti-terroriste, laquelle menace en l’état actuel la liberté de la presse, la liberté syndicale, la liberté de s’assembler et de manifester. Le Parlement européen appelle à une réforme profonde de cette loi, surtout les articles 6 et 7, il soutient également les réformes judiciaires et appelle au dialogue politique pour l’élaboration d’une nouvelle Constitution. Ce rapport rappelle également la nécessité voire l’urgence pour la Turquie d’une solution politique à la question kurde. La signification politique de ce document est d’autant plus forte et cohérente qu’il encourage à ouvrir les chapitres 23 et 24 et à établir une feuille de route en faveur d’une libéralisation des visas afin de mettre fin aux blocages et aux pratiques discriminatoires. Il converge ainsi avec l”’agenda positif” proposé l’année dernière par la Commission européenne afin de redynamiser les relations atones turco-européennes et vise ainsi à s’assurer que l’Union européenne reste une référence pour la Turquie en matière de démocratisation mais aussi un levier de démocratisation dans les mains des citoyens en Turquie.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *