Le changement avec le Gabon, c’est maintenant ? Communiqué d’EELV ( Europe Ecologie Les Verts )

Une autre géostratégie, en Afrique noire comme ailleurs est possible. Mais cela demande du courage, de l’ambition … et une part d’utopie pour oser chambouler un système qui tourne en dépit de l’intérêt général et profite à quelques dirigeants et à une toute petite minorité ( active ) dans les pays qui en sont victime mais aussi en France. Le Communiqué : ((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) EELV, en cohérence avec des représentants de l’opposition gabonaise, demande à François Hollande de faire de l’entretien qu’il aura ce jour avec Ali Bongo une étape de son engagement fort durant la campagne présidentielle, renouvelé dans le discours de politique générale du Premier ministre, de rupture avec la Françafrique. François Hollande peut aujourd’hui confirmer l’espoir que l’alternance a suscité au sein de l’opposition gabonaise en affirmant notamment que la France ne cautionnera plus les coups d’Etat électoraux. Le message que peut et doit adresser la France ce jour aux oppositions démocratiques en lutte contre les pouvoirs autocratiques en Afrique et ailleurs doit être clair et ferme dans tous les domaines : électoraux, biens mal acquis, lutte contre la corruption, arrêt du pillage des ressources naturelles du Sud par le Nord, lutte contre l’évasion fiscale organisée par les multinationales, matraquages des oppositions… Fidèle à ses engagements de toujours pour la démocratie en Afrique, Europe Écologie Les Vert restera très mobilisée au côté de ceux qui luttent, souvent au péril de leur vie, tout au long de ce quinquennat comme lors des précédents. Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN,%%% Porte-parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *