“EELV soutient le jeûne militant pour l’abolition des armes nucléaires” Communiqué de presse d’Europe-Ecologie Les Verts

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) “Depuis le lundi 6 août et jusqu’à aujourd’hui jeudi 9 août 2012, un jeûne international se déroule à Paris, au Mur pour la paix, pour réclamer l’abolition des armes nucléaires, en présence d’environ 70 militants venus du monde entier. Organisé chaque année à la date anniversaire des bombardements américains sur les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki, qui avaient tués 340 000 personnes les 6 et 9 août 1945, ce jeûne d’interpellation a été lancé en 1984 par Solange Fernex, militante écologiste et pacifiste, et Théodore Monod. Europe-Ecologie Les Verts tient à rappeler à cette occasion qu’environ 20 000 armes nucléaires sont toujours en activité à travers le monde et que 2 000 sont en état d’alerte, pouvant déclencher une apocalypse totale en quelques minutes. La France quant à elle possède 300 armes nucléaires dont 96 en état d’alerte permanente. Le budget de la Défense pour le nucléaire était encore de 3,4 milliards d’euros en 2011. EELV rappelle également qu’une majorité de pays dans le monde se sont déclarés en faveur du projet de Convention d’élimination des armes nucléaires des Nations Unies qui viendrait prendre la suite du Traité de Non Prolifération, mais que la France et le Royaume-Uni s’y opposent encore à ce jour. En France, de nombreuses personnalités, comme Stéphane Hessel, Albert Jacquard, Paul Quilès, Michel Rocard, ou encore le général Bernard Norlain, ancien commandant de la force aérienne de combat, appellent aujourd’hui à l’élimination des armes nucléaires. Il est donc urgent d’organiser enfin un grand débat public sur le sujet, particulièrement en ces temps de disette budgétaire. EELV soutient donc pleinement le jeûne des militants internationaux en faveur de l’abolition des armes nucléaires et demande que leur message soit entendu au plus haut sommet de l’Etat. EELV demande que soit amorcé un désarmement nucléaire multilatéral sous contrôle international dans le cadre d’une Convention d’élimination des armes nucléaires.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *