” PAS DE GASPILLAGE FINANCIER POUR UNE CENTRALE NUCLEAIRE VOUEE A LA FERMETURE ” pour le Le sénateur écologiste Ronan DANTEC

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) ” Le sénateur écologiste Ronan Dantec se déclare déçu de la réponse apportée par la ministre de l’Ecologie à sa question d’actualité sur le calendrier de fermeture de la centrale de Fessenheim.

Alors que les dernières déclarations de Delphine Batho sur la fermeture de la centrale, « le plus tôt possible», semblaient totalement cohérentes avec les propos du président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), André-Claude Lacoste[i], la réponse de la ministre ce jour au Sénat, envisageant de nouveaux travaux sur la centrale pour permettre la poursuite de son activité, suscite bien des interrogations. Réaliser des dizaines de millions d’euros de travaux, voire davantage, sur une centrale qui doit fermer « le plus tôt possible », serait incompréhensible. L’aberration économique semble évidente, sans compter une faisabilité technique qui est loin d’être acquise et un calendrier de décision incompatible avec le débat sur la transition énergétique. Pour Ronan Dantec, « ce gaspillage financier sur une centrale en fin de vie n’aurait aucun sens et donnerait un signal très négatif aux acteurs industriels et financiers auxquels nous demandons aujourd’hui de s’engager résolument dans la transition écologique.» “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *