Pakistan : Election dans la 5ème plus grande démocratie du monde : victoire du parti de Nawaz SHARIF, la Ligue musulmane du Pakistan ( PML-N centre droit )

En mai 2013, le Pakistan avec 192 000 000 d’habitants se situe après l’Inde ( 1 280 000 000 d’habitants ), les USA ( 320 000 000 d’habitants ), l’Indonésie ( 245 000 000 d’habitants ), le Brésil ( 200 000 000 d’habitants ) et avant le Nigeria ( 175 000 000 d’habitants ) et le Bangladesh ( 163 000 000 habitants ). Les élections générales pakistanaises Elles sont remportées par le parti de l’ancien Premier ministre Nawaz SHARIF de la Ligue musulmane du Pakistan ( PML-N centre droit ), constituent donc un triomphe de la démocratie sur les menaces des insurgés talibans, Dans ce pays la démocratie est enracinée depuis un moment. %%% Et rappelons que ce pays avait choisi une femme comme dirigeante : Benazir BHUTO. Elle a d’ailleurs a été deux fois Première ministre du Pakistan en 1988 et 1993. Et elle est aussi la première femme élue démocratiquement à la tête d’un pays à majorité musulmane. Des femmes ont aussi été élues en Indonésie ( Megawati SUKARNOPUTR présidente de 2001 à 2004 ), au Bangladesh ( Sheikha HASINA première ministre de 1996 à 2001 ) et en Turquie ( Tensu CILLER première ministre de 1993 à 1996 )), pour citer d’autres grandes démocraties musulmanes. Les résultats Les 86 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes afin de renouveler les élus de l’Assemblée nationale et des quatre assemblées provinciales du pays. A lire en entier dans __LE MONDE__ __Pakistan : Nawaz Sharif annonce sa victoire aux élections législatives__

” L’ancien premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a revendiqué, samedi 11 mai, la victoire de son parti aux élections législatives. Après le dépouillement de plus de la moitié des bulletins de vote, les chaînes pakistanaises pronostiquaient une récolte de plus de 115 sièges, sur les 272 députés élus directement, pour les troupes de Nawaz Sharif, et l’élection d’une trentaine d’autres pour le PTI (Mouvement pour la justice) de l’ancienne gloire du cricket Imran Khan et le PPP (Parti du peuple pakistanais), du clan Bhutto. “Les résultats continuent de tomber, mais nous avons déjà la confirmation que la PML-N va émerger comme le principal parti”, a déclaré M. Sharif à ses partisans réunis à Lahore, la deuxième ville du Pakistan. “J’invite tous les partis à s’asseoir autour d’une table avec moi pour résoudre les problèmes du pays”, a lancé M. Sharif, qui devrait devenir le premier homme politique de l’histoire pakistanaise à remporter trois élections démocratiques. Le Mouvement pour la justice d’Imran Khan a quant à lui reconnu sa défaite. “Je félicite la nation entière pour avoir participé à un processus démocratique si massif. Nous avançons sur le chemin de la démocratie”, a déclaré M. Khan dimanche. Il a également évoqué les accusations de fraudes proférées par des membres de son parti contre les autres formations, en annonçant que le PTI “publierait un dossier” recensant les irrégularités lors du vote. Plus de 86 millions d’électeurs pakistanais étaient appelés à choisir leurs 342 députés à l’Assemblée nationale et leurs représentants dans les quatre assemblées provinciales. Ce scrutin – considéré comme historique pour la consolidation démocratique du Pakistan, dont l’histoire a été jalonnée de coups d’Etat militaires – a été marqué par une forte participation des électeurs, malgré des attaques rebelles qui ont fait 22 morts samedi. La participation a été de “près de 60 %”, soit le taux le plus élevé depuis 1977, a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche 12 mai la commission électorale (ECP). Le taux de participation avait été de 44 % au dernier scrutin en 2008. Lire le reportage : Devant les bureaux de vote du Pendjab : ‘Nous voulons le changement au Pakistan !’ NAWAZ SHARIF ET IMRAN KHAN ÉLUS … “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *