“L’ex adjoint d’Estrosi, Benoit Kandel, avec Bettati, ou l’interminable teasing de la liste des dissidents” dans Metronews – Un suspens qui va bientôt prendre fin …

http://www.metronews.fr/nice-cannes/benoit-kandel-l-ex-premier-adjoint-d-estrosi-avec-olivier-bettati-ou-l-interminable-teasing-de-la-liste-des-dissidents/mmlm!9aBxT266AofyQ/

A lire en entier dans Metronews :

” Benoit Kandel, ce vendredi matin dans un café du quartier Saint-Roch.Photo : M.B./metronews

“Le candidat le mieux placé pour retrouver une gouvernance normale, un maire dédié à 100 % à sa ville, qui a une vraie proximité avec les Niçois, c’est Olivier Bettati”. Ce vendredi dans un bar de son canton, quartier Saint-Roch, Benoit Kandel a mis un terme au secret de polichinelle qui entourait son ralliement au candidat – ex-UMP – Olivier Bettati.

L’ancien premier adjoint au maire affirme qu'”à partir de 2010 et son départ du gouvernement fin 2010, Christian Estrosi s’est recroquevillé autour d’un cabinet restreint et a cessé de travailler normalement avec ses adjoints, les reléguant à un travail de simple représentation”. L’ancien colonel de gendarmerie en est convaincu : “Christian Estrosi a des ambitions parisiennes, il voudra rester parlementaire et avec la loi sur le non-cumul des mandats prévoit de confier la ville à un proche, et ça ne pouvait pas être moi”.

Avec Concas et Picard ?

Le ralliement de Kandel est le dernier épisode d’un teasing orchestré autour de la composition liste Bettati, qui a officialisé sa candidature le 1er décembre. Quatre jours plus tard, le socialiste Marc Concas a annoncé qu’il ne sera pas sur la liste de Patrick Allemand, et a profité de l’occasion pour dire tout le bien qu’il pense d’Olivier Bettati… sans jamais dire clairement qu’ils feront liste commune.

Si tel devait être le cas, Jean-Christophe Picard sera probablement de la partie. Le président du PRG 06 vient d’annoncer que “l’appel lancé par Marc Concas a particulièrement retenu [son] attention. À défaut de primaire ouverte, dit-il j’ai décidé de participer, à ses côtés, à une liste ouverte à tous les républicains de bonne volonté.”

Brigitte Tanauji-Dahan et Andrée Alziari-Nègre ont été plus explicites : les deux élues ont démissionné de la majorité de Christian Estrosi cette semaine et ont annoncé qu’elles rejoignaient la liste Bettati.

Les centristes divisés

…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *