Archives mensuelles : janvier 2015

« Juifs, chrétiens, musulmans : 15 siècles de cohabitation en Europe. Enseigner la diversité religieuse dans nos écoles » conférence jeudi 19 mars à 9h Maison des sciences de l’homme et de la société du Sud-Est (MSHS) à Nice

conférence de John Tolan, historien à l’université de Nantes :

« Juifs, chrétiens, musulmans : 15 siècles de cohabitation en Europe.

Enseigner la diversité religieuse dans nos écoles »

Cette conférence aura lieu le jeudi 19 mars à 9h, à la Maison des sciences de l’homme et de la société du Sud-Est (MSHS), Pôle universitaire Saint-Jean-d’Angély à Nice.

Elle est organisée dans le cadre du Centre d’analyse des processus en éducation et formation, structure fédérative de recherche de l’Ecole supérieure de l’enseignement et du professorat de l’Académie de Nice, de l’Unité de recherches « Migrations et société », du projet Inégalités, mobilités et discriminations dans le cadre scolaire (Axe interdisciplinaire de l’université Nice Sophia Antipolis « Altérités et mondialisations ») et de l’axe 3 de la MSHS (l’Europe et ses Autres).

Présentation de la conférence :

La diversité religieuse en Europe s’enracine dans les pratiques des sociétés médiévales. Les dirigeants du moyen âge, chrétiens et musulmans, accordèrent des statuts protégés et inférieurs à certaines minorités religieuses.  L’étude des sources juridiques montre que les sociétés médiévales, comme la nôtre, ont subi des changements constants en matière religieuse et que la cohabitation, certes pas toujours pacifique, a été la règle plutôt que l’exception dans l’histoire européenne. 

Depuis 2010, une équipe d’historiens se penche sur ce sujet à Nantes dans le cadre d’un programme de recherche financé par le Conseil européen de la recherche et hébergé à l’université de Nantes.  Ce programme, RELMIN, étudie le statut légal des minorités religieuses dans l’Europe médiévale, en particulier les lois qui réglèrent (ou tentèrent de le faire) les relations entre membres de différentes confessions. (voir www.relmin.eu).  Ces textes de lois, en latin, grec, arabe, hébreu, ou dans des langues vernaculaires médiévales (français, espagnol, etc.) ont été éditées et mis en ligne par notre équipe, avec des traductions, commentaires et bibliographies (voir http://www.cn-telma.fr/relmin). Cette base de données est à la fois un outil de recherche mis à la disposition d’historiens, juristes, sociologues et d’autres travaillant sur ces questions et une ressource pédagogique à la disposition d’enseignants du secondaire et de l’université, en France et à l’étranger (le site peut être consulté en français et en anglais).  Il contient désormais plus de 600 textes légaux et à terme en comportera plus de 1000.

Il s’agira dans cette conférence de présenter, dans les grandes lignes, l’apport de cette base de données et d’explorer quelques pistes de sa possible utilisation dans l’enseignement secondaire.

 Maison des sciences de l’homme et de la société du Sud-Est

Pôle universitaire Saint-Jean-d’Angély – Entrée libre

3, boulevard François Mitterrand à Nice

Tramway : Saint-Jean-d’Angély Université

http://urmis.unice.fr/?Conference-de-John-Tolan-Juifs

La GREMME (Grande Rencontre Euro-Méditerranéenne de Marseille sur l’Eau) les 6 et 7 février 2015 à Marseille au Conseil Régional

Capture d’écran 2015-01-28 à 12.50.40

La GREMME (Grande Rencontre Euro-Méditerranéenne de Marseille sur l’Eau) les 6 et 7 février en présence de nombreux élus et acteurs de l’Eau de toute la France et la Méditerranée.

L’Eau, pourtant un enjeu majeur dans le changement climatique, reste trop absente des travaux préparatoires de la COP21.
La Gremme se fixe comme ambition de tracer des pistes pour Décembre 2015.

Les Ateliers sur ces 2 jours (dont vous trouverez également un pré-programme en pj) couvriront tous les thèmes que nous, écologistes, portons :

Eau et Démocratie, Eau et Changement Climatique, Eau et Ville, Eau et Santé, Eau et Nucléaire …

Nous comptons sur votre mobilisation !

http://gremme.fr

Le programme :

Capture d’écran 2015-01-28 à 12.50.48

NON à la LOI MACRON: pour éviter que les grands groupes financiers s’emparent de l’outil de travail des professionnels libéraux, de leurs métiers de la vie !

Examen de la loi Macron à l’Assemblée Nationale: L’UNAPL demande aux députés de supprimer les mesures nocives concernant les professions libérales

“L’UNAPL a organisé une journée nationale d’action le 22 janvier pour sauver les professions libérales et dénoncer la démarche du gouvernement visant à détruire l’exercice libéral dans le cadre d’une stratégie de dispersion de ses mesures dans différents textes : le projet de loi Macron, dit « croissance et activité », qui vise à déréglementer les professions du Droit, le projet de loi de Santé qui veut étatiser l’organisation des soins et engager les libéraux de santé vers le salariat, celui sur la transition énergétique qui va bouleverser les professions du cadre de vie, et enfin plusieurs mesures disséminées dans d’autres textes, comme les ordonnances sur la simplification. Cette journée s’est traduite par une forte mobilisation sur le terrain et de nombreuses actions de sensibilisation auprès des élus locaux et nationaux.
Ce lundi 26 janvier, le projet de loi Macron arrive en discussion en débat public à l’Assemblée Nationale. Quelques timides avancées ont eu lieu lors de l’examen du texte en Commission spéciale avec l’adoption de plusieurs amendements. C’est en particulier l’abandon de la création par ordonnance de la profession d’avocat en entreprise. Mais de nombreux problèmes subsistent qui justifient pleinement la mobilisation de l’UNAPL. Il s’agit notamment des mesures relatives à l’ouverture du capital.
Le Gouvernement entend, notamment à l’article 21, favoriser la création de sociétés au sein desquelles, quoi qu’en dise le ministre, les groupes financiers pourront prendre le contrôle des cabinets libéraux. En effet, le projet incite au regroupement entre professionnels du Droit et experts comptables, or un fonds d’investissement peut aujourd’hui être l’actionnaire majoritaire du capital d’une société d’expertise comptable. Demain, il pourra donc contrôler le capital d’un cabinet réunissant d’autres professionnels et experts-comptables.
Les mesures concernant les SEL (Sociétés d’exercice libéral) et les SPF-PL (Sociétés à participation financière des professions libérales) figurant à l’article 22 sont si floues et opaques que le Gouvernement aura toute latitude pour agir et organiser la financiarisation des professions libérales à laquelle l’UNAPL s’oppose très fermement.
L’UNAPL demande le retrait des dispositions concernant les professions libérales de ce projet de loi fourre-tout et souhaite que les députés se mobilisent lors de ce débat, pour sauver les entreprises libérales, les emplois qu’elles offrent.
D’autre part, la plainte que l’UNAPL a déposée le 31 décembre dernier auprès de la Commission européenne contre le volet « professions réglementées » de ce projet de Loi, considérant qu’il contrevient au Droit communautaire, avance. La Commission Européenne a créé deux commissions qu’elle a chargées d’examiner la requête de l’UNAPL.
Le gouvernement français va donc être amené à se justifier, ce qui lui sera d’autant plus malaisé qu’à aucun moment les instances européennes ne lui ont demandé de sacrifier les professions libérales, par ailleurs génératrices de croissance et d’emplois, mais de réduire ses dépenses publiques, notamment le nombre de ses emplois publics et le train de vie de l’Etat.”

http://www.unapl.org/…/debut-dexamen-de-la-loi-macron-a-las…

OUI A UNE PRISON NEUVE ! NON A LA PRISON DE NICE DANS LES QUARTIERS EST : NI CONSTRUCTION A ST ROCH, NI RECONSTRUCTION A PASTEUR ! OUI A UNE REFONTE TOTALE DE NOS QUARTIERS EST !

1782078_857557584296378_1848622228930481804_n

Sur ce dossier de la prison de Nice que j’étudie et suis depuis longtemps, le ridicule ne tue pas … heureusement, sinon nous aurions perdu Christian Estrosi ! Après son annonce de la prison dans la Vallée du Paillon ( Blausasc ) en 2009, voici le Maire de Nice qui court après le Garde des sceaux, Christiane Taubira, qui comme chacun sait est la ministre la plus appréciée du Maire de Nice 🙂

Et de nous annoncer une prison construite à Saint Roch, ou reconstruite à Pasteur !

Et C. Estrosi de défiler avec le Maire de Saint Laurent, à l’initiative d’une manif contre la prison sur sa commune, et de s’afficher devant une banderole “NON A LA PRISON” … à St Laurent bien sûr qui serait très mauvais pour cette ville. Mais qui magnifierait, embellirait, dynamiserait les pauvres quartiers Est de Nice plutôt abandonnés et oubliés par Christian Estrosi !! Deux poids, deux mesures : ce qui est mauvais pour St Laurent, serait excellent pour Nice Est !

Et de nous dire qu’il n’a pas peur d’être impopulaire !! CHICHE !

Petit rappel du candidat aux cantonales de 2008 dans le canton qui accueille la prison actuelle ( votre serviteur ) : lors de mes nombreux contacts avec les riverain-e-s, les habitant-e-s étaient plutôt contre la présence de cette prison, source de nuisances sans fin, et les (rares ) commerçants plutôt pour;  et eux n’habitaient pas sur place en général.

Mais contrairement à ce qu’annonce le maire de Nice, il n’y a pas eu une vague d’installation de commerces , ou autres entreprises, parce qu’il y avait une prison, donc pas d’effet miraculeux et dynamisant pour l’économie locale ! Par contre une extension pourrait gêner les grandes entreprises existantes à Pasteur ( Ciffreo et Bona par exemple ).

Donc reconstruire sur place est inutile voire stupide dans un quartier qui présente pas mal de besoins d’infrastructures publiques … d’un autre style.

Et la construire à St Roch est tout aussi stupide et décalé par rapport, là aussi , aux demandes justifiées et propositions pertinentes des citoyens et de certain-e-s femmes ou hommes politiques ( ou associatifs ) soucieux du bien être de ses concitoyen-es, dont j’essaie de faire partie, de même que la présidente du Comité de quartier St Roch – Vauban, Jeanine Costamagna, ou du Président de l’association la “Clé des champs – Non à la reconstruction de la prison de Nice sur place”, Philippe Hiller, pour Pasteur par exemple .

Nous parlerons bientôt d’une autre solution possible … et d’une Cour d’Appel à Nice; il faut une vision globale pour Nissa ! Et bien sûr, je ne suis pas contre un ” établissement pénitentiaire moderne ” comme le définit très bien le préfet des  Alpes Maritimes, Adolphe Colrat.

En conclusion :

“OUI A UNE PRISON NEUVE A NICE

NON A LA PRISON DANS LES QUARTIERS EST DE NICE :

– NI CONSTRUCTION A ST ROCH,

– NI RECONSTRUCTION A PASTEUR,

NI AILLEURS SUR DES TERRES AGRICOLES,

OUI A UNE REFONTE TOTALE DE NOS QUARTIERS EST !”  Dr A. Minetto

“Donner le choix de leur fin de vie aux patients” motion EELV signée par le Dr André Minetto qui appuie la proposition de loi déposée par Véronique Massonneau députée écologiste

 Richard Ying et Tangui Morlier

 “Voici la 2ème Motion que j’ai soutenue au Conseil Fédéral d’EELV. Cette motion appuie la proposition de loi déposée  par Véronique Massonneau députée écologiste et qui passe à partir de ce mercredi à l’Assemblée Nationale. Elle reprend la motion que nous avions rédigée il y a quelques années. “

MOTION :

“Le conseil fédéral d’EELV, réuni à Paris les 17 et 18 janvier, décide : 

– de soutenir les avancées proposées par le rapport comme la sédation terminale tout en regrettant que ce rapport ne réponde pas à toutes les questions et ne propose pas l’aide active à mourir.

– de soutenir le caractère opposable des directives anticipées et de déposer sur la carte vitale ces directives

– de lancer une grande campagne d’information pour les personnes puissent déposer leurs directives anticipées avant de connaître la maladie 

– de soutenir un développement massif des soins palliatifs dans l’ensemble des hôpitaux

– se prononcer pour donner le choix de leur fin de vie aux patients et donc pour la dépénalisation de l’aide active à mourir “

Et voici les Attendus :

“On meurt mal en France.

Ce constat est partagé par de très nombreuses familles et les témoignages de fin de vie non choisies, contre les volontés des personnes sont de plus en plus nombreux. Loin de cas isolés il s’agit d’un véritable sujet de société. Le moment de la mort est le dernier acte de la vie, si cette formulation peut paraître redondante il est utile de dire et redire qu’il s’agit d’un moment de la vie et qu’à ce titre le libre arbitre des personnes concernées doit être respecté. Les personnes qui meurent ne sont pas uniquement des malades, elles restent avant tout des individus, des citoyens, des pères, des mères, des oncles, des tantes… Et plus encore, dès lors que la médecine ne peut plus les soigner, la fin de leur vie n’est plus du ressort des médecins. C’est avant tout une dernière étape très personnelle, très intime qu’il convient d’envisager comme telle.

Les enquêtes, sondages, les conférences de citoyens et les débats se succèdent et tous conduisent au même constat : les citoyens se prononcent dans leur très très grande majorité pour une évolution des droits en fin de vie et notamment pour le droit de pouvoir bénéficier -à la demande des patients et uniquement à leur demande- d’une assistance active à mourir sous la forme d’un suicide assisté ou d’un droit à l’euthanasie pour les personnes qui ne pourraient pas agir par elles-mêmes.

Comme les mots ont de l’importance et qu’ils sont sujets à controverses, nous proposons les définitions suivantes pour la suite de cette être motion :

  • euthanasie : acte médical visant à interrompre la vie d’un patient à sa demande, typiquement une injection intraveineuse ;
  • suicide assisté : acte pratiqué sous supervision médicale par un patient visant à interrompre sa vie à sa demande, typiquement la consommation d’une potion létale.

De très nombreux pays ont dans leur législation le droit à l’assistance à mourir soit sous forme d’euthanasie (Belgique, Pays-Bas…) soit sous forme de suicide assisté (Suisse, certains états des Etats-Unis, Luxembourg, Pays-Bas…). En France une loi définit actuellement les conditions de la fin de vie. Il s’agit de la loi Léonetti qui est très souvent pointée comme largement insuffisante, trop floue, inadaptée aux situations concrètes et laissant bien trop de libre-arbitre et de marges d’interprétation aux médecins sans reconnaître les droits des personnes. Par ailleurs cette loi, en ne proposant aux malades que la possibilité d’être débranchés, ne propose en fait comme seule assistance la mort par faim et soif.

A la demande du Président de la république, un rapport a été récemment publié co-écrit par Léonetti et Claeys. Ce rapport a pour vocation de préparer le débat parlementaire et le vote d’une loi sur la fin de vie. Force est de constater que s’ il comprend de timides avancées sur la sédation terminale et la reconnaissance des volontés des patients, il ne contient pas, contrairement à ce que proposait la conférence de citoyens organisée sur ce sujet, la légalisation du suicide assisté ou l’exception d’euthanasie. ”

 

En hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo et dans un but de rassemblement unitaire et pacifique : rassemblement à Nice dimanche 11 Janvier 2015 à 15h place Garibaldi

13732_je_suis_charlie_1_460x230

Rassemblement à Nice dimanche 11 Janvier 2015 à 15h place Garibaldi

Dans leur appel commun du 8 janvier , “les organisations syndicales françaises s’unissent et se joignent au mouvement citoyen et républicain pour exprimer leur émotion et leur indignation après l’attentat terroriste perpétré contre le journal Charlie Hebdo et face à tous les actes de violences et d’intolérance.
La Démocratie, la République, la Paix, les Libertés de pensée et d’expression sont des biens communs que nous sommes décidés à défendre face à tous les totalitarismes, aux discours haineux et aux tentatives de division et de stigmatisation.”
l’appel a été initié par la LDH, le MRAP, la CIMADE, l’ADN, SOS Racisme, ATD-QM… d’autres associations et des syndicats, dont la FSU 06, l’UNSA 06, Ensemble, la CGT Educ’action et l’UD CGT06 … etc”

Donc, je vous donne rendez-vous Place Garibaldi, dimanche 11 janvier 2015 à 15h
en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo.

 

“« La France frappée au cœur de sa nature laïque et de sa liberté »” Edgar Morin dans Le Monde

Par  Edgar Morin (Sociologue et philosophe)

” La formule de François Hollande est juste : « La France a été frappée au cœur. » Elle a été frappée au cœur de sa nature laïque et de son idée de liberté, justement dans l’attentat contre l’hebdomadaire typique de l’irrespect, de la dérision atteignant le sacré sous toutes ses formes, notamment religieuses. Or l’irrespect de Charlie Hebdo se situe au niveau du rire et de l’humour, ce qui donne un caractère monstrueusement imbécile à l’attentat.

Notre émotion ne doit pas paralyser notre raison, comme notre raison ne doit pas atténuer notre émotion.

Contradiction non surmontable

Il y eut problème au moment de la publication des caricatures. Faut-il laisser la liberté offenser la foi des croyants en l’Islam en dégradant l’image de son Prophète ou bien la liberté d’expression prime-t-elle sur toute autre considération ? Je manifestai alors mon sentiment d’une contradiction non surmontable, d’autant plus que je suis de ceux qui s’opposent à la profanation des lieux et d’objets sacrés.

Mais bien entendu, cela ne modère en rien mon horreur et mon écœurement de l’attentat contre Charlie Hebdo.

Cela dit, mon horreur et mon écœurement ne peuvent m’empêcher de contextualiser l’immonde attentat. Il signifie l’irruption, au cœur de la France, de la guerre du Moyen-Orient, guerre civile et guerre internationale où la France est intervenue à la suite des Etats-Unis.

La montée du Daech est certes une conséquence des radicalisations et pourrissements de guerre en Irak et en Syrie, mais les interventions militaires américaines en Irak et en Afghanistan ont contribué à la décomposition de nations composites ethniquement et religieusement comme la Syrie et l’Irak.

…”

En savoir plus sur :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/01/08/la-france-frappee-au-c-ur-de-sa-nature-laique-et-de-sa-liberte_4551971_3232.html#ut9Y8VCC14POK9L4.99

“La «communauté musulmane» n’existe pas” Pascal Canfin Ancien ministre écologiste du Développement … BRAVO Pascal ! PAS DE DIVISION, UNISSONS-NOUS face à l’extrémisme d’où qu’il vienne !

“La France est en deuil. Nous avons tous perdu des représentants de l’idée que nous nous faisons de notre pays. Et certains d’entre nous ont aussi perdu des amis. Mais être en deuil, c’est aussi être debout et continuer de ne pas laisser passer cet abus de langage qui semble être devenu une évidence : « La communauté musulmane ».

Disons-le haut, fort et clair : la communauté musulmane n’existe pas. Pas plus d’ailleurs que la communauté catholique ou la communauté athée. Quel rapport entre un islamiste fondamentaliste et un musulman non pratiquant ? Quel rapport entre un catholique fondamentaliste de Saint-Nicolas-du-Chardonnet et un catholique de gauche non pratiquant ? Dans leur système de pensée, les deux fondamentalistes sont plus proches l’un de l’autre que les deux croyants non pratiquants. Mais parler de « la communauté des fondamentalistes » serait tout aussi erroné que de parler de la communauté musulmane. Alors, si nous ne le faisons pas dans un cas, ne le faisons pas non plus dans l’autre.

Il existe évidemment des musulmans en France, tout aussi divers que les catholiques ou les athées. Laisser passer, et encore plus utiliser, ce terme de « communauté musulmane », c’est accepter l’idée que ce qui unit les musulmans de France est plus fort que ce qui les sépare (certains sont pratiquants, d’autres non, certains sont de gauche, d’autres de droite, certains sont riches, d’autres pauvres…). Et c’est insinuer que ce qui les unit les sépare de fait des autres membres – non musulmans – de la communauté française. C’est une vision de la société française profondément réactionnaire et fausse.

Or, en politique, la façon de poser les problèmes est aussi importante que les réponses qui sont apportées. Car il est par nature impossible d’apporter de bonnes réponses si l’on pose la question en des termes erronés. Le moment que nous traversons est dramatique. Il est, et sera, historique, comme le 11-Septembre l’a été pour les Etats-Unis. Mais, chacun le sait, le 11-Septembre a entraîné une réponse ultra-conservatrice outre-Atlantique. Nous ferons tout pour qu’il n’en soit pas de même en France. Et cela commence par le fait de ne pas utiliser les termes de l’adversaire pour décrire la réalité.

Bernard Maris, Cabu et les autres étaient totalement étrangers à cette vision communautaire et communautariste. Le plus bel hommage que l’on puisse leur rendre est de ne pas y succomber, même de manière inconsciente.”

13732_je_suis_charlie_1_460x230

“Attentat contre Charlie Hebdo : EELV fait part de sa profonde émotion” Communiqué d’EELV

 

Lettre d'information EELV

COMMUNIQUÉ

“EELV fait part de sa profonde émotion suite à l’attaque du siège du journal Charlie Hebdo et apporte tout son soutien aux journalistes, aux salariés du journal, aux policiers ainsi qu’à leur famille.Cet acte immonde, qui a fait de nombreuses victimes, porte atteinte aux valeurs fondamentales de la démocratie et de la République française, et notamment à la liberté d’expression et liberté de la presse qu’incarne le journal satirique Charlie Hebdo.

Le premier temps de recueillement doit se faire dans l’unité, la dignité et la réaffirmation des valeurs de solidarité et de tolérance, qui sont la meilleure réponse à apporter à l’obscurantisme et à la barbarie.”

Europe Ecologie-Les Verts

Pétition à signer: “Cliquez pour que la France reste unie pour ses libertés-Les extrémistes de tous bords vont tenter d’utiliser ce drame pour nous diviser, en jouant sur les peurs et les préjugés. Mais cette tragédie peut aussi nous rassembler

13732_je_suis_charlie_1_460x230

“Nous, citoyennes et citoyens en France, exhortons nos responsables politiques à protéger la liberté d’expression et à mettre un terme à la flambée de violences et de peur. L’attaque atroce qui a eu lieu aujourd’hui ne doit pas nous diviser, rassemblons-nous contre les peurs et les préjugés. C’est notre meilleure arme contre les extrémismes et la meilleure voie pour le vivre ensemble auquel nous aspirons toutes et tous.”

https://secure.avaaz.org/fr/avec_charlie_4/?aGXQxbb

» Belle et heureuse année 2014 ! Avec tous mes voeux de Paix, de santé, de justice, d’écologie, de solidarité, de fraternité, de liberté, et avec une déclinaison dans ce sens à Nice … on peut rêver ! NON ? » Dr André MINETTO

Happy-New-Year-2015-With-Flowers-hd-wallpaper-950x534

 » Belle et heureuse année 2014 ! Avec tous mes voeux de Paix, de santé, de justice, d’écologie, de solidarité, de fraternité, de liberté, et avec une déclinaison dans ce sens à Nice … on peut rêver ! NON ? » Dr André MINETTO