Archives par mot-clé : Palestine

Rassemblement vendredi 1 Août à 20h30 place Masséna à NICE organisé par le Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens

“L’objectif est d’attirer l’attention de la population sur les crimes de guerre commis de l’autre côté de la Méditerranée par des prises de parole, une exposition de panneaux, l’allumage de bougies et une minute de silence en mémoire des plus de 1000 morts de GAZA.

Rassemblement de soutien au peuple palestinien 

    • demain vendredi 1er août

    En Palestine: Il y a un colonisateur et un colonisé, un oppresseur et un opprimé. Il y a l’occupation, la colonisation, des milliers de prisonniers politiques dont Marwan Barghouti et des centaines d’enfants,
    des milliers de déplacés, des milliers d’oliviers arrachés privant les Palestiniens d’une ressource essentielle
    En Palestine: il y a des massacres , un carnage quotidien qu’il nous faut arrêter.
    Seule notre unité, notre détermination pourront mettre un terme  à ce conflit et éveiller les consciences
    En Palestine : le conflit est politique  et les solutions seront politiques.

    • Ce n’est pas un conflit religieux

    de 20h à 22h place Masséna

    Ce rassemblement donnera lieu à des prises de paroles des lectures de poèmes ainsi que des saynettes préparées et présentées par des jeunes et (des moins jeunes)  ainsi qu’à une “veillée”aux bougies (venir avec des bougies)
    Merci à toutes et à tous 

” Soutien aux responsables associatifs et politiques engagés pour la paix ” Communiqué d’EELV suite à l’arrestation d’Alain Poujolat porte parole du NPA

Publié le  dans Communiqués

“Europe Ecologie Les Verts apporte son soutien à Alain Poujolat ainsi qu’à l’ensemble des responsables associatifs et politiques inculpés par la justice après avoir poursuivi leur mobilisation pour la paix à Gaza malgré l’interdiction de plusieurs demandes de manifestation par la préfecture.

Les opérations militaires engagées par le gouvernement Israélien en Palestine et particulièrement dans la bande de Gaza ont entrainé la mort de centaines de civils et ont suscité ces dernières semaines l’indignation de nombreux citoyens dans le monde. En France, plusieurs associations et organisations politiques se sont mobilisées pour alerter l’opinion et faire pression sur le gouvernement français après que ce dernier ait soutenu unilatéralement le gouvernement Israélien. Toutes les manifestations autorisées se sont déroulées partout en France sans incidents.

Pour les écologistes il est contre productif de vouloir ainsi étouffer une mobilisation citoyenne et pacifique. Pire, cela remet en cause les libertés d’expression et de manifestation qui sont au fondement des valeurs de la République.”

Sandrine Rousseau, porte parole

Bilan Gaza le 29 juillet au 24ème jour de l’agression militaire israélienne, sous un terrible blocus depuis HUIT ANS

BtUlxBxIMAAjIFe

Si la France était la Palestine, voici ce que serait Israël. C’est ASSEZ clair comme ça ??

29  juillet :

– bilan au 22ème jour de l’agression militaire israélienne :

Plus de 1 200 Palestiniens ont été tués, et plus de 7 000 blessés

et toujours :

plus de 220 000 réfugiés, civils aussi, destructions massives qui continuent dont des hôpitaux, écoles, mosquées, églises et autres bâtiments publics déjà reconstruits par l’UE, les USA, les pays arabes …etc, de nombreuses habitations …

“Condamner Israël, un devoir” Des « individus d’ascendance juive ou arabe » dénoncent la politique du gouvernement israélien «d’alliance entre la droite et l’extrême droite»

“Des « individus d’ascendance juive ou arabe » dénoncent la politique du gouvernement israélien « d’alliance entre la droite et l’extrême droite » qui « détruit consciemment toute possibilité de paix et de cohabitation avec les Palestiniens ». Ils accusent aussi le gouvernement français d’avoir pris « fait et cause pour cette barbarie en déclarant légitime l’offensive de Tsahal » dans la bande Gaza et de transformer la question en conflit« communautaire » voire « religieux ».


C’est un paradoxe que la signature de ce texte uniquement par des individus d’ascendance juive ou arabe justement pour défendre avec la dernière énergie que les bombardements de Gaza n’ont à voir ni avec la religion, ni avec les origines. Le gouvernement israélien mène une politique coloniale barbare que l’on pensait propre aux siècles passés. Un gouvernement israélien d’alliance entre la droite et l’extrême droite, où de plus cette dernière a pris le dessus ces dernières semaines. Ce qui se passe là-bas est un conflit national, politique, où Israël, minutieusement, année après année, détruit consciemment toute possibilité de paix et de cohabitation avec les Palestiniens, en particulier par l’élargissement sans fin des colonies et le blocus de Gaza, explicitement condamnés de longue date par l’ONU. Et de toute façon un simple et salutaire réflexe d’humanité devrait suffire à condamner la barbarie du recours massif aux bombardements contre les populations civiles.

Mais voilà que le gouvernement français, qui se dit de gauche, a pris fait et cause pour cette barbarie en déclarant légitime l’offensive de Tsahal. Rompant ainsi avec l’équilibre au moins de façade remontant à de Gaulle, en passant par Chirac et Mitterrand. Voilà qu’il transforme en dépit de toute réalité la question en conflit « communautaire » voire « religieux » en France même. Par ses positions, par l’interdiction inadmissible de manifestations en soutien à Gaza, il joue au pompier pyromane. Ouvrant la voie à un antisémitisme délétère devenu« antisionisme des imbéciles ». Un antisémitisme qui, comme tous les racismes, doit être combattu avec la dernière énergie.

Alors oui, il nous faut défendre une fois de plus haut et fort le droit de condamner Israël dans le conflit en cours sans se faire taxer d’antisémites pour autant. Et affirmer que, quand on est de gauche, c’est même un devoir élémentaire. Que nous, signataires de ce texte, refusons de laisser ramener nos personnalités et nos itinéraires politiques à de supposées « origines ». Mais que nous refusons tout autant l’instrumentalisation de celles-ci que d’autres n’hésitent pas à mettre en œuvre avec l’appui indécent de Valls et de Hollande.

A Gaza, c’est d’abord et avant tout l’humanité qu’on assassine. Et pour dire cela, pour le crier le plus fort possible, nul besoin d’être d’origine arabe ou juive. C’est un devoir élémentaire auquel nous appelons toutes et tous, comme nous appelons le gouvernement français à arrêter de jouer avec le feu. De toute urgence. ”

Rony Brauman, Gilbert Achcar, Samy Johsua, Ada Bekkouche, Michael Löwy, Alima Boumedienne, Farouk Mardam-Bey, Younès Ajarraï, Pierre Stambul, Mohammed Bensaada, Michel Cahen, Matéo Alaluf, Salam Kawakibi, Françoise Davisse, Nebia Geitner, Luc Richir, Mohamed Paz,Zaïber Ben Lagha, Guy Corbi, Jacqueline Mahmud-Sebbagh, Mathieu Bolléa, Mustapha Kourir, Bassma Kodmani, Jim.Cohen, Omar El Shafei, Neli Busch

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/260714/condamner-israel-un-devoir

Bilan Gaza le 25 juillet au 18ème jour de l’agression militaire israélienne, sous un terrible blocus depuis HUIT ANS

NON, CE N’EST PAS UNE GUERRE mais une invasion massive d’une prison à ciel ouvert par une des armées les plus puissantes du monde :

terrible graphique au 27 juillet de la disproportion entre victimes israéliennes et palestiniennes: ce n’est pas une guerre mais un massacre d’une population captive par une des armées les plus puissantes du monde ( avec d’énormes dépenses militaires ).

Capture d’écran 2014-07-31 à 01.05.59

25 juillet :

– bilan au 18ème jour de l’agression militaire israélienne :

1050 morts ainsi qu’environ 6000 blessés depuis le 8 juillet

et toujours :

plus de 200 000 réfugiés, civils aussi, destructions massives qui continuent dont des hôpitaux, écoles, mosquées, églises et autres bâtiments publics déjà reconstruits par l’UE, les USA, les pays arabes …etc, de nombreuses habitations …

“Israël choisit le Hamas contre l’Etat palestinien” Par Leila Seurat Docteure en science politique et membre du think tank «Noria Research»

 La politique du pire ou comment utiliser et relancer la mécanique de la haine alors que USA et UE reconnaissait le gouvernement palestinien d’union… l’inverse de ce qu’il fut faire !

Un article très important à lire.

Voici le début de l’article à lire en entier dans “Le Monde Idées” :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/07/22/israel-choisit-le-hamas-contre-l-etat-palestinien_4461299_3232.html

Israël choisit le Hamas contre l’Etat palestinien

LE MONDE |  • Mis à jour le  |Par Leila Seurat (Docteure en science politique et membre du think tank «Noria Research»)

Abonnez-vous
à partir de 1 € Réagir ClasserPartager facebook twitter google + linkedin pinterest
L'opération "Bordure protectrice" de l'armée israélienne a été lancée il y a désormais deux semaines.

« Bordure protectrice », l’opération engagée par les autorités israéliennes depuis maintenant deux semaines confirme leur stratégie adoptée après leur retrait unilatéral de la bande de Gaza en 2005 : contourner la question de la création d’un Etat palestinien en encourageant l’édification d’une entité autonome dans la bande de Gaza.

La réaction du gouvernement de Benyamin Nétanyahou face à la dernière entreprise de réconciliation entre le Fatah et le Hamas en avril en est une parfaite illustration. La formation d’un nouveau cabinet au début du mois de juin, même s’il ne comportait aucun ministre affilié au Hamas, a en effet provoqué la colère des Israéliens. Ce mécontentement a été porté à son comble après la reconnaissance, inédite, de ce gouvernement par l’Union européenne et les Etats-Unis.

Le processus de réconciliation s’est rapidement trouvé court-circuité par plusieurs mesures israéliennes : refus de permettre aux ministres résidant à Gaza de se rendre à Ramallah pour prêter serment, refus de laisser les forces de sécurité de la présidence palestinienne se déployer à la frontière entre Gaza et l’Egypte, refus d’autoriser le versement par Mahmoud Abbas du salaire des fonctionnaires de la bande de Gaza qui ne sont pas affiliés au Fatah.

Lire aussi le point de vue du président du CRIF : Refusons la mécanique de la haine

ULTIME RECOURS POUR SORTIR DE L’IMPASSE

L’opération « Bordure protectrice » doit ainsi se lire comme une réponse à la toute récente tentative de rapprochement interpa… ”

L’accès à la totalité de l’article est protégé

“EELV fait part de son incompréhension et de ses regrets suite aux dernières déclarations du Premier ministre” Communiqué de EELV ( Europe Ecologie les Verts )

Logo_EELV_fondvert-300x174

” Europe Ecologie – Les Verts fait part de son incompréhension et de ses regrets suite aux dernières déclarations du Premier ministre concernant l’engagement des écologistes pour la Paix en Israel et en Palestine.

EELV rappelle d’abord son soutien à tous ses élus qui se sont rendus en observateurs à la manifestation du samedi 19 juillet à Paris.

D’autre part, EELV regrette profondément les propos de Manuel Valls qui affirme que “les écologistes ont un problème avec Israel“. Cette déclaration remet en cause l’indéfectible engagement des écologistes pour la paix au Proche Orient.
En laissant planer un doute insupportable sur la nature des critiques que les écologistes formulent à l’encontre de la politique du gouvernement israélien, cette déclaration est une insulte pour toutes celles et ceux qui croient encore en une résolution pacifique du conflit et qui se battent pour cela quotidiennementCes déclarations interrogent quant à la volonté du gouvernement de gérer les répercussions de ce conflit en France avec la sérénité et la volonté d’apaisement qui s’imposent à toutes et tous.

EELV rappelle que les écologistes dénoncent l’opération militaire disproportionnée et destructrice menée, au mépris du droit international, par l’armée israélienne à Gaza. Ils en appellent à une action déterminée de la communauté internationale et demandent que la France s’exprime clairement en soutien à la population palestinienne et s’engage pleinement pour une résolution rapide du conflit. “

Bilan Gaza le 24 juillet au 17ème jour de l’agression militaire israélienne, sous un terrible blocus depuis HUIT ANS

10534491_1470733936508405_5917326741655829605_n

24  juillet :

– bilan au 17ème jour de l’agression militaire israélienne

800 morts, 5.000 blessés

et toujours :

plus de 190 000 réfugiés, civils aussi, destructions massives qui continuent dont des hôpitaux, écoles, mosquées, églises et autres bâtiments publics déjà reconstruits par l’UE, les USA, les pays arabes …etc, de nombreuses habitations …

Billet d’humeur du Dr André Minetto : Israël Palestine, ça suffit ! 66 ans de torrents de haine et de flots de sang versés, trop, c’est trop : ET MAINTENANT, LA PAIX !

“Un conflit au Proche Orient qui a plus de 66 ans.
C’est un dégât collatéral de la Shoah perpétrée dans un grande partie de l’Europe sous la folie extrémiste de droite de dirigeants européens haineux et  irresponsables.
Ce conflit exceptionnellement long en géopolitique contemporaine, surtout avec la médiatisation qu’il subit,  produit un bilan terrible et génère une influence mondiale délétère et qui nous emportera tous.
Un peu comme l’Europe en perpétuel rapport de haine et de guerres a entraîné le monde entier dans 2 guerres européennes abusivement appelées “mondiales” puisque les autres peuples y avaient été entraînés à leur insu ( hors Russie, Canada, USA avec leur population majoritairement européenne ).
Un conflit, qui n’en finit plus de pourrir
Il nous atteindra de plein fouet en particulier en Europe, un peu comme un boomerang.
Mais il finira par exploser aussi dans notre région Euro-Méditerranéenne, bientôt peuplées au trois quart de populations majoritairement musulmanes, d’autant plus que les révolutions arabes ont été brisés militairement ( Egypte … ) ou sont emportées par la folie des partis qui ont succédé aux dictateurs soutenus par les dirigeants européens, états-uniens ou russes ( Tunisie, Lybie … etc ), ou n’arrive pas à renverser des tortionnaires soutenus encore aujourd’hui par la Russie, la Chine, notamment ( Syrie … ), l’Arabie Saoudite et autres régimes qui devraient eux aussi être balayés chez eux ( Barhein … ).
Un conflit voulu par le régime israélien actuel de droite extrême
Ensuite, la Paix n’est pas une priorité pour le gouvernement israélien. En 2014, il n’y a pas deux camps, ni une guerre,  mais la 5ème armée la plus puissante du monde envoyée par un gouvernement de droite extrême qui attaque massivement un ghetto de 2 millions de reclus, démunis, sans recours, vivant trop souvent de l’aide internationale faute d’avoir une économie viable, avec reconstruction partielle de bâtiments publics détruits par Israël,  au frais des contribuables européens ou américains ( pour les destructions, elles sont aussi d’ailleurs payées par certains citoyens de ces régions ), sur la superficie de Nice et dans l’indifférence de dirigeants politiques qui y mettraient fin en levant le petit doigt. Clinton a failli réussir il y a une vingtaine d’années, mais il lui a manqué un mandat un peu plus long. Pour Obama, malgré sa volonté initiale, il semble que les états-uniens se soient repliés sur eux-mêmes, ce qui ne les empêchent pas de soutenir à bout de bras Israël, mais ils ne veulent plus utiliser leur énergie pour la paix, hélas. Là,aussi le buschisme a laissé des séquelles indélébiles … comme le sarkozysme en France.
Un conflit qui renforce le Hamas, parti extrémiste
Le Hamas, est un parti politique de Droite extrême, comme ses homologues israéliens en place, élu pourtant lui aussi démocratiquement par cette même population. Mais ici, c’est un peuple à qui on refuse TOUT, et surtout un avenir à sa jeunesse, nombreuse et impatiente, comme tous les jeunes du monde.
Un conflit qui achève un peu plus le Fatah du président Abbas
Et je ne parle pas du sort “enviable” des Palestiniens bloqués en Cisjordanie, enfermés derrière le mur de la honte qui continue, les destruction de la nature ( oliviers pluri-centenaires … etc ), à l’image de l’impuissance voulue par Israël du Président palestinien issu du Fatah.
Un conflit qui détruits aussi les rêves de tous
Et il y a de tout le reste. Il faut ouvrir les yeux, même si la réalité ne correspond pas à ses rêves.
Ce conflit sans fin a séché les rêves  des pionniers juifs idéalistes et généreux. Il a détruits les rêves des progressistes chrétiens et musulmans arabes.
Un conflit qui amène un “émirat” du Moyen Orient qui emportera et fera muter tout et tous sur son passage
En 2014, l’avenir de cette région c’est un “émirat” du Moyen Orient qui s’étendra à toute la région, si nous laissons faire ces nouveaux massacres à Gaza et si nous n’imposons pas la fin de cette boucherie, ces destructions, ce blocus, cette colonisation-destruction, ces destructions systématiques de maisons, bâtiments administratifs divers, hôpitaux, mosquées … etc pour obtenir rapidement DEUX Etats viables, et une Paix définitive avec de bonnes relations de voisinage. Et cela implique aussi de ramener une volonté démocratique et de l’aider enfin dans tous les pays de la région
Un conflit qui révèle le mal qui ronge notre système politique et économique actuel dans sa gestion mondiale
Car trop d’intérêts inavouables, sous-terrains et privés sont peut-être en jeu pour pouvoir espérer que la paix ne s’installe durablement un jouir ici à Jérusalem, capitale des trois religions monothéistes instrumentalisées à l’envi par des politiques égoïstes,  irresponsables et court-themistes …
Il est temps d’envisager une autre géostratégie que celle qui échoue depuis près de 70 ans,: une géostratégie solidiaire
Un conflit qui devra bien s’arrêter un jour
Et là c’est à nous tous d’intervenir et de ne plus lâcher le morceau jusqu’à une Paix juste et durable entre ces deux peuples frères et pourtant ennemis ! 

 

Samedi 26 juillet à 15h place Masséna à Nice rassemblement à l’appel du “Collectif 06 pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

10513518_10152160187706993_5178449073772712471_n

DERNIERE MINUTE :

au 15ème jour, 

583 morts et 3640 blessés du côté des Palestiniens, dont beaucoup de civils, ( femmes, enfants, vieillards, ados )

et 27 militaires Israéliens tués

“Le bombardement intensif de Gaza depuis 13 jours, avec plus de 3 000 raids aériens, a causé la mort de plus de 570 Palestiniens, blessé plus de 2 500 autres et détruit des centaines d’habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure avec le début de l’offensive terrestre qui a commencé jeudi 17 juillet. Même le domicile du Chef de l’antenne consulaire française à Gaza a été bombardé.

Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste.

Devant cette situation dramatique, les gouvernements occidentaux se cantonnent une nouvelle fois à “dénoncer l’engrenage de la violence” sans désigner le responsable de cette nouvelle tragédie, et appelant seulement le gouvernement israélien à la “retenue”. Le président François Hollande est même allé jusqu’à cautionner l’agression d’Israël contre la population de Gaza en déclarant, lors de son entretien téléphonique avec Benjamin Netanyahou le 9 juillet dernier, qu’il appartenait au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger la population face aux menaces”.

L’Union européenne disposerait d’un moyen simple : la suspension de l’accord d’association avec Israël qui accorde des avantages économiques à ce pays. Cet accord est conditionné par le respect des droits humains, ce qui n’est pas le cas avec la colonisation et l’existence du mur qui sont illégaux selon le droit international.

Pour dénoncer cette passivité coupable de nos gouvernants, et obtenir des actions concrètes de la France auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité de l’ONU, le “Collectif 06 pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens” appelle tous les militants et sympathisants à manifester ce samedi 26 juillet à partir de 15h00 depuis la Place Masséna à Nice.

● Pour l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza

● Pour l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem

● Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza

● Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international

● Pour le soutien au peuple palestinien et au gouvernement d’entente nationale

La cause palestinienne n’a rien à voir avec l’extrême droite et n’accepte aucun soutien de leur part”

” LES ARMES FINIRONT PAR SE TAIRE…LE PLUS TÔT SERA LE MIEUX ” par La Paix Maintenant avec le commentaire du Dr André Minetto

“Deux  remarques de ma part:

– le nombre de victimes est totalement disproportionné :

au 15ème jour,  

583 morts et 3640 blessés du côté des Palestiniens

et 27 militaires Israéliens tués

puisque la 5ème armée du monde d’un Etat aidé massivement et financièrement attaque une population civile de 2 millions de personnes, emprisonnée, démunie et abandonnée par presque tous les pays,

– le cessez le feu proposé par le régime militaire du Caire, imposé par les USA, était ridicule et inique.

Sur le reste, je suis d’accord et j’aime bien la dernière phrase.
Il faut donc:  2 Etats viables, la fin du blocus israélien, le soutien géopolitique, logistique, financier et économique de l’UE, de la Turquie, des pays arabes, des USA … etc et la Paix définitive notamment.”
 Dr A Minetto

Et voici le Communiqué LPM, dont je suis membre

” Alors que les combats s’intensifient et que le nombre de victimes ne fait que croître de part et d’autre de jour en jour, il convient de rappeler qu’il ne peut y avoir de solution purement militaire au conflit à Gaza.
Seul un accord politique permettra d’éviter que, une fois de plus, les hostilités reprennent dans un, deux ou trois ans…
Certes, Israël a accepté le cessez-le-feu proposé par l’Égypte et refusé par le Hamas. Ce n’est pas parce que ce projet n’a pas abouti qu’il ne faut pas rechercher sans relâche une sortie politique.
Israël doit définir des objectifs réalistes et soutenir par tous les moyens l’Autorité palestinienne dans ses tentatives d’obtenir du Hamas le cessez-le-feu et le non-réarmement de Gaza en contrepartie d’une amélioration du sort de la population palestinienne.
La nécessité d’une solution politique ne concerne pas que Gaza, mais l’ensemble du conflit israélo-palestinien. Il importe de relancer là encore le processus politique avec le partenaire palestinien qu’est, comme Nétanyahu lui-même semble le reconnaître maintenant, Mahmoud Abbas.
Les tunnels ne seront définitivement détruits que lorsqu’à leurs bouts on verra enfin la lumière !”
http://www.lapaixmaintenant.org/Les-armes-finiront-par-se-taire-le

“Bande de Gaza : cessez le feu, protection de l’ONU, tout doit être mis en place pour arrêter la folie meurtrière” Communiqué de EELV ( Europe Ecologie Les Verts)

“Les informations et images en provenance de Gaza sont de plus en plus insupportables : civils tués, bombardements aveugles sur femmes et enfants, même les hôpitaux ne sont pas épargnés. Au mépris du droit international Israël bombarde, tue, détruit. EELV en appelle à une action déterminée de la communauté internationale rapide et coordonnée. Que l’Europe parle d’une seule voix, que les Nations Unies obtiennent un cessez le feu et mettent Responsables israéliens et palestiniens autour d’une même table pour négocier sous l’égide de l’autorité onusienne. Seule une forte coordination internationale obligera Israël à respecter les règles internationales.

Il est temps que l’Europe prenne la mesure de ce qui est en train de se produire et mette tout son poids dans l’obtention d’un arrêt des violences.
Il est également temps que la France s’exprime clairement en soutien à la population palestinienne et autorise les manifestations sur son sol.

EELV demande à ce que tout moyen soit pris par la communauté internationale pour permettre la protection des populations civiles exposées comme le demande Mahmoud Abbas. Au delà des mesures d’urgence, un accord de paix doit être trouvé et il ne le sera qu’à la condition de reconnaître deux États.”

Sandrine Rousseau, porte-parole nationale

Vous pouvez retrouver ce communiqué ainsi que tous les communiqués sur le site eelv.fr 

 

Bilan Gaza le 21 juillet au 18ème jour de l’agression militaire israélienne, sous un terrible blocus depuis HUIT ANS

A lire: “Israël choisit le Hamas contre l’Etat palestinien”

La politique du pire ou comment utiliser et relancer la mécanique de la haine alors que USA et UE reconnaissait le gouvernement palestinien d’union… un article très important :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/07/22/israel-choisit-le-hamas-contre-l-etat-palestinien_4461299_3232.html

10484047_10204315389145291_8135721950732107608_n

21 juillet :

– bilan au 14ème jour de l’agression militaire israélienne

570 morts 4.000 blessés 100.000 réfugiés, civils pour l’essentiel, destructions massives

 

“Esther Benbassa, sénatrice écologiste du Val-de-Marne, rappelle que l’antisémitisme n’est pas une solution au conflit israélo-palestinien” Communiqué de Presse

Un extrait significatif, réaliste et honnête :

“… Les moyens militaires mis en œuvre par les belligérants ne sont ni de même nature ni de même niveau. Les dégâts « collatéraux » qui résultent de leur usage ne sont évidemment pas de la même ampleur. Et rien ne saurait faire oublier que sont ici en présence d’un côté une enclave soumise à un dur blocus, et de l’autre un Etat doté d’une armée puissante. …

Le communiqué en entier :

“Esther Benbassa déplore les incidents survenus, le 13 juillet, aux abords de la synagogue de la rue de la Roquette à Paris, ainsi que ceux qui ont ponctué, le 19 juillet, la manifestation pro-palestinienne qui, quoique interdite, s’est tenue dans le quartier parisien de Barbès. Elle condamne les actes de violence et de vandalisme à connotation antisémite dont Sarcelles a été le théâtre le 20 juillet dans le sillage d’un rassemblement pro-palestinien, lui aussi interdit.

Esther Benbassa partage l’insupportable sentiment d’impuissance de tant de nos compatriotes devant ce qui se passe à Gaza. Elle est comme eux profondément révoltée par la mort de centaines de Palestiniens tombés sous les bombardements israéliens, au nombre desquels tant de femmes et d’enfants innocents, ainsi que par les dégâts innombrables dont la bande de Gaza est victime. Elle a aussi une pensée compatissante pour les familles des soldats israéliens tués dans les combats d’une guerre vaine ainsi que pour les habitants d’Israël, simples civils, sans cesse idéologiquement travaillés, et vivant quotidiennement dans l’angoisse des roquettes envoyées par le Hamas dans leur direction.

Toutes les souffrances infligées par ce conflit impitoyable aux civils des deux bords méritent notre respect et notre empathie. Toute comparaison simpliste, en ces matières, n’en est pas moins à éviter. Les moyens militaires mis en œuvre par les belligérants ne sont ni de même nature ni de même niveau. Les dégâts « collatéraux » qui résultent de leur usage ne sont évidemment pas de la même ampleur. Et rien ne saurait faire oublier que sont ici en présence d’un côté une enclave soumise à un dur blocus, et de l’autre un Etat doté d’une armée puissante.

Aussi bien la population israélienne que les Gazaouis, cependant, se trouvent pris en tenaille par leurs ultras respectifs. D’un côté, les uns exercent leur pression sur un Netanyahou soucieux de ne pas malmener leur rêve de « Grand Israël ». De l’autre, c’est le Hamas qui tient les Gazaouis en otage. Sans oublier bien sûr les intérêts politiques internes qui, d’un côté comme de l’autre, animent l’action des va-t-en-guerre.

Les priorités sont claires. Il faut demander dans l’immédiat un cessez-le-feu, puis exiger sans délai des négociations entre Israéliens et Palestiniens pour la création d’un Etat palestinien viable et indépendant, au côté de l’Etat d’Israël, dont la sécurité doit être garantie. Dans l’enclenchement et l’aboutissement d’un tel processus, les Etats-Unis et l’Europe doivent enfin mettre tout leur poids, sans faiblesse et sans arrière-pensées. A plus long terme, il conviendra de travailler à la constitution d’une confédération, sur le modèle de l’Union européenne.

Les pionniers bâtisseurs d’Israël, s’ils furent bien animés d’un idéal national, ne rêvaient pas d’un Grand Israël messianique, mais d’abord d’un pays pour accueillir les Juifs en butte à l’antisémitisme et aux pogromes. L’occupation des territoires palestiniens par Israël depuis 1967 et ses dramatiques retombées bafouent depuis des décennies l’éthique juive ancestrale, en mettant en porte à faux avec leurs principes aussi bien les Juifs de diaspora que les Juifs d’Israël. 

Quant au danger qui nous menace ici, il est clair : il serait de transformer le conflit de nature politique qui fait rage là-bas en un conflit religieux ou intercommunautaire en France, un pays où le vivre-ensemble est si fragile. Il est parfaitement légitime de manifester pour exprimer ses opinions. Les slogans antisémites, le saccage des magasins juifs, les attaques de synagogues ne relèvent en revanche en aucun cas de la liberté d’expression. Les provocations des membres de la Ligue juive de défense et du Betar, émanation du Likoud, doivent être surveillées et empêchées par les instances communautaires juives. Un encadrement strict par l’État et les organisateurs des manifestations pro-palestiniennes est de même une nécessité.

En ces heures d’emballement et d’inquiétude de chaque côté, appelons à la raison et à la retenue pour éviter les amalgames et les dérives. Dans d’autres pays européens, les manifestations pro-palestiniennes n’ont pas pris pareille tournure. Réfléchissons aux rancœurs qui travaillent nombre de nos concitoyens pour analyser ces débordements et les prévenir.


Nous vivons dans un pays démocratique, respectons-en les principes. La guerre n’est pas en France.”