Mais c’est qu’il faut pour notre canton ! 2ème épisode

MAINTIEN DEFINITIF DU COMMISSARIAT FOCH – PLUS DE SÉCURITÉ REELLE ET RESSENTIE %%% Dans notre canton, ce que demandent ces Comités de quartiers (et oui, elle existe encore, cette expression de la volonté populaire qu’on a essayé d’encadrer avec des Conseils de quartiers inféodés, voire de faire disparaître !) en priorité bien sûr, c’est le maintien du commissariat Foch, ouvert 24h sur 24 avec et je rajouterai avec des policiers de proximité visibles dans tous les quartiers. Cela je le défends à leurs côtés.%%%

Je vous invite à lire l’ article général que j’ai écrit sur « comment améliorer la sécurité » sur ce blog.%%% La sécurité est pour moi, la base solide du « vivre ensemble ».%%% Le premier point, le maintien du commissariat, est promis grâce à l’action commune de 6 Comités (Rues d’Italie/Notre Dame, des Musiciens, colline de Carabacel/Cimiez, Victor Hugo, Lépante-Raimbaldi-Renaissance et Désembrois-Massigny) jusqu’à la fin de la période électorale.%%% Notons que ce n’est pas le Conseiller Général sortant qui en est la cause, mais la mobilisation des habitants et des commerçants du Centre Ville.%%% Après les élections, rien n’est plus sûr !%%% Le bâtiment appartient au Ministère de l’Intérieur; or le courrier de Madame Alliot Marie est très sibyllin. Qu’est devenu le compromis de vente à un particulier qui a été signé ?%%% Concernant la police de proximité, cela va à l’encontre de la politique nationale menée jusqu’à présent par le Président de la République, que je conteste et par le Président du Conseil Général, quand le Président était ministre de l’Intérieur.%%% Or la psychose de l’insécurité est dangereuse, et la sécurité ressentie est aussi importante que l’insécurité réelle. Les politiques qui utilisent l’insécurité me comprendront !%%% Nous voyons aujourd’hui que, suite à une intervention policière musclée menée il y a environ un mois dans le quartier Lépante, les « enfants perdus », comme dirait Bayrou, et les autres délinquants implantés ont disparu provisoirement de ces rues ou se font plus discrets. %%% Mais vers Dubouchage et Nice Etoile, les riverains se plaignent parfois de violences verbales et d’agressions. %%% De plus, de nombreux SDF « campent » dans les alentours des entrées d’immeubles, y compris dans les petits jardinets situés devant. Ils y vivent, et donc ils y font aussi leurs besoins !%%% Là encore il va falloir avoir une obligation de résultat !%%% Chaque habitant d’immeuble a le droit de vivre en paix dans sa rue. %%% Chaque être humain a aussi le droit de ne pas être obligé de vivre, de façon aussi humiliante, sa « vie » dans la rue.%%% __Chers concitoyens, à demain pour la suite !__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *