Relations Santé-Environnement: DANGER

((/images/cap21.jpg)) André Minetto étudie les rapports entre la santé et l’environnement depuis longtemps. Il s’insurge donc contre la loi du silence imposée par l’écrasante majorité des politiciens de carrière. Avocate spécialisée dans la défense des victimes des crimes écologiques, Corinne Lepage est aussi une grande femme politique. Elle vient de déclarer: « Lorsque vous diminuez les places de stationnement et obligez les automobilistes à circuler ou que vous créez des embouteillages pour dissuader les gens de prendre leur voiture, vous augmentez le taux de particules fines », souligne Corinne Lepage. Hors ce type de particules est cancérogène.

La multiplication des études récentes en Europe sur le lien entre la pollution de l’air et la santé en général et celui entre la pollution automobile due en particulier aux particules fines (diesel et ozone) et l’augmentation des décès en particulier, nous laisse entrevoir l’arrivée d’une __crise sanitaire majeure__. %%% Une estimation du Ministère de la Santé attribuait, dès 1997, plus de 20 000 décès par an à la pollution automobile. %%% Au Royaume Uni une étude récente en attribue 30 000.%%% Mais alors que des mesures sanitaires sont prises à bon escient pour lutter contre le tabagisme passif, qu’en est-il contre l’empoisonnement passif que nous subissons au quotidien ? Pour agir à bon escient encore faut-il être précisément informé ? Nous ne le sommes pas et dès lors la lutte contre la pollution relève du pilotage à vue.%%% Marielle de Sarnez, Corinne Lepage et François Haab , professeur de médecine, souhaitent proposer des solutions concrètes pour s’attaquer à cette crise sanitaire dont les pouvoirs publics au niveau national comme au niveau local paraissent bien peu se préoccuper. Pour permettre de mieux se protéger, le MoDem propose de renforcer l’information avec des drapeaux verts, orange ou rouges pour que les habitants sachent s’ils peuvent ou non faire du sport en fonction du taux de pollution », suggère François Haab, le Monsieur Santé du MoDem parisien. %%% Il faut aussi donner plus de moyens aux études épidémiologiques sur les relations santé-environnement, si elles existent, et les créer quand elles n’existent pas.%%% A la différence de nombreux pays voisins, ces études sont trop rarement faites en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *