» Pourquoi je quitte le Mouvement Démocrate  » par le Dr André MINETTO

« Aujourd’hui enfin, la troisième force semble vouloir se rassembler autour de l’écologie pour devenir la troisième voie recherchée par des Français de plus en plus nombreux, enthousiastes et lucides. » Dr André MINETTO

Le communiqué entier :

 » Le passé

Après environ quatre ans de militantisme, de passion et d’actions pour le Mouvement Démocrate ( UDF au départ ), l’inaction et l’invisibilité chronique de ce dernier depuis trop longtemps ont fini par me lasser.

Je pense qu’il y a un moment dans la vie d’un parti où celui-ci doit s’engager sur le terrain, être une force de proposition audible et être aux côtés des femmes et des hommes qui souffrent de plus en plus de la politique menée actuellement. Pour moi, la défense de valeurs ne peut pas se faire seulement en parole.

Mais à mes yeux, il doit aussi agir pour défendre notre patrimoine naturel ( animaux, végétaux, paysages fabuleux de notre pays ), notre eau, notre air, notre biodiversité, notre santé, qui pâtissent de décisions non prises : par exemple, au printemps au Parlement, comme le refus de l’interdiction du Bisphénol A, cancérogène, dans les produits et matériaux que nous utilisons ou côtoyons quotidiennement et de même pour toutes les autres substances ou produits CMR – Cancérogènes, Mutagènes, Réprotoxiques – ou de décisions prises ( abandon volontaire et progressif des avancées du Grenelle de l’environnement, par exemple ).

Et il en est de même pour les décisions « sociales », économiques, « humanistes » ( vis à vis des Roms par exemple, mais pas seulement ), de « solidarité », géopolitiques, géostratégiques et autres.

Le bilan

C’était pourtant un mouvement qui a donné beaucoup d’espoir en 2007 aux Français à la Présidentielle ( 18,57 % des suffrages à la Présidentielle ), déçus par la politique politicienne et par le clivage droite – gauche.

La seule solution pour en sortir est une troisième voie qui s’assume et qui propose une alternative crédible et un changement de paradygme nous incitant à vivre autrement afin de sortir de cette impasse que constitue la société de consommation ultra-libérale centrée sur les intérêts privés d’une infime minorité à travers la planète contre l’intérêt de l’écrasante majorité, dans laquelle on nous enfonce à l’échelon national et mondial. Et une alternative tenant compte de l’état social, sanitaire ( au sens de l’OMS, donc global, se rapprochant de la notion de Bonheur National Brut ) de notre population et de l’état fragilisé de notre pays dans de trop nombreux domaines.

L’avenir

Depuis de nombreux mois, je me suis plongé encore plus dans tous mes engagements associatifs de terrain. J’ai aussi transféré mes activités dans d’autres structures actives et dynamiques, ainsi que mes communiqués de presse, interviews, prises de position et actions sur de nombreux thèmes généraux ou locaux :

vivre autrement, démocratie locale, santé-environnement, défense du végétal contre le minéral, vivre ensemble, retraites, développement durable, sécurité, pesticides contre les moustiques, antennes relais, déchets, identité niçoise, caméra de vidéosurveillance, démolition du centre Costanzo à Riquier, baisse des subventions d’associations ayant un rôle culturel et social dans nos quartiers, rétrécissement de la chaussée bd du Mt Boron … etc., etc. Le volet politique est indispensable à mes yeux.

Etant militant écologiste depuis mon adolescence, et étant aussi membre de CAP21, c’est naturellement vers le parti écologiste de Corinne LEPAGE, députée Européenne, dans lequel je suis impliqué depuis 2008 avec des responsabilités, que je me tourne. Au niveau national, en PACA et dans le 06 nous menons des rencontres et des réflexions communes depuis les élections régionales avec Europe Écologie.

Aujourd’hui enfin, la troisième force semble vouloir se rassembler autour de l’écologie pour devenir la troisième voie recherchée par des Français de plus en plus nombreux, enthousiastes et lucides.

Je démissionne donc de toutes mes fonctions : Vice-Président du MoDem 06, membre de la Conférence Nationale, Conseiller Départemental, Délégué cantonal … etc. Sans amertume, sans rancune et sans regret.  »

Dr André MINETTO

Membre de la Coordination Nationale de CAP21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *