IRAK: 5 ans de guerre, la France avait raison …. hélas !

((/images/icpshmq19170308174841photo01-1.jpg)) Des centaines de milliers de morts, vraisemblablement près de 1 000 000 côté irakien, 4 000 côté U.S.A. Un pays qui n’existe plus que sur la papier, où plus rien ne fonctionne normalement, où la vie quotidienne de beaucoup est un calvaire et où la peur de mourir ou d’être estropié est omniprésente. Un pays qui subit à la fois, une guerre, une occupation, une guerre civile et une installation durable de réseaux terroristes étrangers. Tout va mal ? Non, le lobby pétrolier est ravi. Le prix du pétrole a été multiplié par 4 pendant cette période, en partie grâce à cet effroyable gâchis. Jacques Chirac a eu raison de ne pas entraîner la France dans ce désastre humain, humanitaire, social, militaire, géopolitique, géostratégique, économique, financier ….

Où on a rajouté une redoutable zone d’instabilité permanente dans une région qui en déborde ! Que n’a-t-on entendu de la part des détracteurs de notre ancien Président, même en France; certes, dans notre pays ils étaient très très peu nombreux. Parmi eux un certain « hémi ministre  » actuel des Affaires Etrangères, bien aphone aujourd’hui sur cette guerre qu’il soutenait; mais aphone aussi sur presque tout le reste !%%% Alors qu’il s’agit d’une énorme catastrophe géostratégique ( et humanitaire ! ) mondiale dont toutes les conséquences sont impossibles à évaluer actuellement.%%% L’Union Européenne a aussi souffert de la division entraînée par la décision hâtive et inconsidérée de G. Busch et de son diktat. Tous les dirigeants politiques qui l’ont suivi au sein de l’U.E. ont été désavoués par leur population, sanctionnés et battus aux élections. Tous sauf un, Tony Blair, qui est parti très affaibli, mais de son plein gré. %%% L’axe franco-allemand a résisté heureusement jusqu’en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *