Quel premier  » Président  » pour l’Union Européenne ? … Et pour quelle Europe ? 2ème épisode: la grande distribution en Europe

((/images/nice-24.jpg)) Le cours Saleya à Nice – France. Nos marchés sont des lieux de vie indispensables et typiques de chaque pays. Quand il n’y aura plus que la même enseigne d’hypermarché de partout, l’attrait touristique s’effondrera ! Alors que la France semble s’orienter vers encore plus de grandes surfaces, les Eurodéputés travaillent sur les excès de ce type de commerce qui entraîne inéluctablement le recul des petits commerçants, la soumission des PME et l’aggravation de la dépendance toujours plus grande des agriculteurs à des facteurs extérieurs: tarifs fixés par les centrales d’achat de cette grande distribution, aide financières de la PAC … etc. %%%

Donc on déstabilise petit à petit des professions indépendantes qui aimaient leur métiers et on les remplace par des salariés dont les conditions de travail ne sont pas toujours idéales ! Et pour ceux qui restent on les étrangle lentement. On est aussi loin des mesures à prendre pour aider les PME !%%% Eh hop ! Encore une rasade d’anxiolytique ou d’antidépresseur pour affronter ces difficultés artificielles qui gâchent la vie et le plaisir de travailler. Heureusement que l’Union Européenne veille !%%% Là encore deux conceptions s’affrontent, deux Europes, et ceci bien au delà du clivage Droite / Gauche.%%% Ce phénomène de concentration commerciale et ce pouvoir excessif des grandes surfaces se retrouvent de plus en plus dans toute l’U. E.%%% Voici par exemple une enquête réalisée en Allemagne et en Lituanie par __Deutsche Welle__.%%% Deutsche Welle est le service international de diffusion de l’Allemagne dont le siège est à Bonn ( photo ). Elle diffuse des émissions de radio et des programmes de télévision. ((/images/240px-Bonn_DeutscheWelle_Posttower.jpg)) [http://www.dw-world.de/dw/0,2142,623,00.html|http://www.dw-world.de/dw/0,2142,623,00.html|fr]  » C’est ainsi le cas en Allemagne avec Aldi, le discounter fondé après la seconde guerre mondiale par les frères Karl et Theo Albrecht qui sont les deux plus grandes fortunes d’Allemagne. Mais si Aldi fait la joie des consommateurs, il ne fait pas toujours celle des fournisseurs. Ainsi, les producteurs de lait protestent depuis la fin 2007 contre la baisse des prix de la plaquette de beurre. En trois mois, celle-ci a en effet chuté de 1,19 euros à 79 centimes. Et les producteurs de lait ne veulent plus être les seules victimes de ces baisses décidées sans concertation. VP Market est la première chaîne de grande distribution en Lituanie et dans les Pays Baltes. C’est aussi la chaîne préférée des Lituaniens. Le nom des magasins du groupe VP Market – Maxima – est même devenu synonyme de supermarché en Lituanie. Mais les détracteurs dénoncent les conditions de travail à l’intérieur et le modèle de consommation qu’il propose. Le Parlement européen a donc demandé à la Commission européenne d’enquêter sur « les abus de pouvoir des grands supermarchés établis au sein de l’Union européenne ». Le texte, a été déposé par quatre eurodéputés, dont les Français Hélène Flautre et Harlem Désir. Il précise que « les éléments d’information collectés dans l’ensemble de l’Union semblent indiquer que les grands supermarchés abusent de leur pouvoir d’achat pour contraindre les fournisseurs (installés dans l’Union mais aussi à l’étranger) à baisser leurs prix jusqu’à des niveaux intenables, et pour leur imposer des conditions déloyales ».%%% Mais les consommateurs en pâtissent aussi, car, soulignent les élus, cette pression sur les fournisseurs aboutit à  » une diminution des points de vente » et à une réduction de la « palette des produits proposés « . Et celà n’induit aucune baisse des prix, à cause des marges confortables que s’accordent les distributeurs.%%% A la fin de son enquête, la Commission devra  » proposer des mesures appropriées, notamment sous la forme de réglementations, permettant de protéger les consommateurs, les travailleurs et les producteurs de tout abus de position dominante […] « . Les députés demandent une harmonisation de la législation communautaire, les enseignes opèrant de plus en plus à l’échelle transfrontalière. « %%% A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *