Yann Wehrling, ancien secrétaire national des Verts rejoint le Mouvement Démocrate !

((/images/4553_photo_fiche_wehrling_yann.jpg))%%% %%% Ancien secrétaire national des Verts et candidat du parti écologiste aux législatives de 2007 dans la deuxième circonscription du Bas-Rhin, Yann Wehrling a pris sa carte du MoDem il y a quelques jours. Adhérent des Verts depuis 1988, Yann Wehrling, qui est Strasbourgeois, avait été désavoué fin 2007, car il défendait l’idée d’un dialogue avec le Mouvement Démocrate. Candidat… quelques jours sur la liste des Verts aux municipales à Strasbourg, il avait ensuite renoncé à y figurer. « Les Verts ont très largement rejeté l’idée d’un dialogue avec la formation de François Bayrou, regrettait-il. J’en prends acte. Je retire ma candidature des municipales sur la liste des Verts à Strasbourg », regrettant au passage « la fermeture d’esprit des Verts à Strasbourg sur cette option-là ». Il est d’abord suspendu, puis exclu. Puis Yann Wehrling a rejoint en janvier 2008 Chantal Cutajar sur la liste du MoDem, sur laquelle il occupait la deuxième place. L’adhésion de Yann Wehrling au MoDem est donc une bonne surprise. Je l’avais rencontré lors de notre congrès national de CAP21 à Nanterre il y a quelques mois, et il hésitait encore.

La présidente du Mouvement Démocrate 67, Anne Meunier raconte: « Je suis en relation avec lui depuis plusieurs mois, … Nous allons essayer de construire ensemble un projet crédible. » Qu’en est-il des Européennes ? « Ce n’est pas dans cette optique que Yann nous a rejoints. Les listes ne seront finalisées qu’en février. » Et Anne Meunier ajoute « __cette adhésion s’inscrit dans la logique de rassemblement actuel du MoDem autour d’un message humaniste et solidaire, économiquement réaliste et fondamentalement respectueux de l’environnement__. » La présidente veux s’attacher à « garder l’équilibre entre les sociaux-démocrates, les démocrates-chrétiens, les nouveaux arrivants, les nouveaux militants et les déçus des autres partis. » Histoire « de ne pas pencher d’un côté et de proposer une alternative nouvelle aux Français ». Yann Wehrling a déjà annoncé il y a quelques mois qu’il est __favorable « aux constructions à l’italienne », car « c’est comme cela que l’on pourra gagner des élections à l’avenir__. » __Petit clin d’œil a notre rencontre Italo-Française de samedi dernier avec le Partito Democratico !__ Dans le 06 nous avons un peu d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *