Choix du Président du Conseil européen : ne pas aller trop vite si on veut qu’il soit soutenu par les peuples européens – Communiqué de presse du Mouvement Européen

((/images/190px-Flag_of_Europe.svg.png))((/images/190px-Flag_of_Europe.svg.png))%%% __Une meilleure visibilité des institutions européennes est vitale pour la pérennité de cette construction unique qui a arrêté les guerres imbéciles et sanguinaires sur notre sol européen !__%%% Les cérémonies et le recueillement du 11 novembre doivent nous permettre de faire une pose et nous faire réfléchir.%%% Revoir aussi mon article du 1er mai 2008 :%%% __Quel premier  » Président  » pour l’Union Européenne ? … Et pour quelle Europe ? 1er épisode: les 2 Europes possibles__ %%% où je concluais après avoir dépeint ces 2 Europes possibles ( et diamétralement opposées ) :%%% __Avons nous un candidat providentiel réunissant toutes les qualités pour nous orienter vers la première : l’Europe humaniste, écologiste et « socialéconomiste » ?__ __En tout cas, ce n’est certainement pas Tony Blair ! __%%% J’assiste avec une certaine délectation à la chute de l’aura de l’ancien premier ministre du Royaume Uni et l’éloignement rapide de cette possibilité de le voir occuper ce poste.%%% J’allais préparer un article sur l’urgence de ne pas se précipiter pour se « débarrasser » de cette élection capitale pour rapprocher l’Union Européenne des ses peuples, contrairement à ce qu’à réclamé le Président français et je viens de recevoir un communiqué de presse du Mouvement Européen qui va dans ce sens de sagesse et de démocratie en donnant les pistes d’un choix démocratique et compréhensible par tous pour les futurs responsables de l’UE.%%% Il est urgent de ne pas précipiter les choses, pour le Président du Conseil, qui ne sera même pas élu au suffrage universel, ainsi que pour les autres hauts responsables qui vont être choisis ! Et ceci alors que le Traité de Lisbonne, qui a pris du retard dans son adoption, est encore controversé.%%% __Voici ce que dit le texte officiel pour le Président du Conseil :__%%%

« Il est élu par le Conseil européen à la majorité qualifiée pour une durée de deux ans et demi, renouvelable une fois […]. Il ne peut exercer de mandat national en même temps. En cas d’empêchement ou de faute grave, le Conseil européen peut mettre fin à son mandat. Il réunit deux fois par semestre le Conseil européen et, si la situation l’exige, il le convoque en réunion extraordinaire.Il préside et anime les travaux du Conseil européen.Il assure la préparation et la continuité des travaux du Conseil européen en coopération avec le président de la Commission et sur la base des travaux du Conseil des affaires générales.Il oeuvre pour faciliter la cohésion et le consensus au sein du Conseil européen. Il présente au Parlement européen un rapport à la suite de chacune des réunions du Conseil européen. Il assure, à son niveau et en sa qualité, la représentation extérieure de l’Union pour les matières relevant de la politique étrangère et de sécurité commune, sans préjudice des attributions du haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. »%%% __Et le communiqué du MOUVEMENT EUROPEEN__%%% ( Qui reprend à mon grand plaisir l’Europe que j’appelle de tous mes voeux, et qui n’étonne pas le membre du Mouvement Européen que je suis ! )%%%  » Le Mouvement Européen-France (ME-F) exprime sa vive préoccupation quant à la manière dont se déroulent les discussions en vue de désigner le futur Président du Conseil européen, le futur Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et l’ensemble des Commissaires.%%% L’absence de transparence est nuisible à l’Union Européenne. Les candidats dont les noms apparaissent dans la presse ne prennent aucune position publique permettant de connaître leur vision de l’Europe et les critères de choix sont opaques.%%% Dans la ligne de son appel de Strasbourg, le ME-F invite les chefs d’Etat et de gouvernement à prendre leur responsabilité et à désigner, avec le souci de la parité hommes-femmes, des candidats :%%% – ayant fait la preuve, en pratique, de leur engagement européen ;%%% – prêts à défendre une Union européenne qui __s’affirme dans le monde et fait rayonner ses valeurs__ ;%%% __- attachés à l’équilibre entre les exigences du marché, de la justice sociale et d’une croissance durable.__%%% Enfin, le ME-F rappelle que la Commission européenne devra être réorganisée afin que la collégialité redevienne une réalité. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *