Esther Benbassa exhorte Hollande à se ‘réveiller’ :  » Ça suffit !  » par Esther Benbassa, sénatrice EELV du Val-de-Marne, directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne)

A lire en entier dans le __[Le Huffington Post|http://www.huffingtonpost.fr/esther-benbassa/mariage-gay-politique_b_312|fr]__ Je partage le fond de ce message et l’angoisse devant la situation de la France laissée exsangue, divisée gravement, et blessée au niveau social, économique et industriel ( rappelons-nous les « prouesses » d’un des ministres, ESTROSI pour ne pas le nommer … ) par le régime sarkozyste et harcelé par une UMP de plus en plus outrancière et qui fait une fuite en avant irresponsable. Marcher sur ces pas et faire une politique proche serait dramatique … Voici le début du texte de notre sénatrice :  » La France se déchire pour le mariage gay et lesbien. Une partie de la population reporte sa rancœur et sa déception sur ce mariage et une autre résiste devant le changement en invoquant des principes désormais révolus. __La France a mal__ En fait, la France a mal. Elle ne croit pas dans le nouveau gouvernement, met en question les institutions de la République et se fait manipuler son mal par diverses droites pressées de monter au créneau pour saper un peu plus l’autorité d’un exécutif en difficulté. Comment se fait-il qu’un personnage au fond aussi insignifiant que Frigide Barjot puisse rassembler derrière elle des milliers de personnes qui ne s’identifient certainement qu’en partie aux « valeurs » qu’elle défend, mais qui la suivent pourtant ? La classe politique serait-elle à ce point en manque de vrais leaders, capables non seulement de canaliser le mal de la France, mais d’y répondre ?

L’opposition a eu beau jeu de s’engouffrer dans la brèche. Elle n’en sortira pas grandie, elle en sortira même sans doute affaiblie. Mais aussi, ce mariage pour tous, la gauche au pouvoir n’aurait-elle pas dû l’instaurer dès juillet dernier ? Avant que la situation ne dégénère comme c’est le cas aujourd’hui ? __Manque de prévoyance__ Quel manque de prévoyance! Quel prix payé pour une indécision sans motif ! Pour les hésitations du président Hollande lui-même, comme s’il n’avait eu d’autre but que de repousser cette question du mariage le plus loin possible. Peut-on vraiment imaginer que la France est à ce point plongée dans l’obscurantisme, à ce point fermée, pour refuser tout progrès sociétal? Le contexte de crise, la peur du chômage, la récession, l’absence de tout espoir raisonnable à l’horizon ne sont-ils pas les premiers facteurs d’une crispation sans commune mesure avec le simple enjeu d’un « mariage pour tous »? Notre président n’a pas su mesurer les dangers que courait le pays. Il se montre bien en peine de calmer un feu qu’il a involontairement alimenté. Traînant l’affaire Cahuzac pendant des mois, il a attendu l’ultime moment pour faire démissionner son ministre. S’il avait coupé le mal à la racine, dès les premiers signaux lancés par Médiapart, il se serait sans doute épargné un nouveau plongeon et aurait évité à la droite une nouvelle victoire. __Le populisme en marche__ Rendre la République plus transparente qu’elle ne peut l’être ? Les décisions soudainement prises dans l’urgence n’y changeront sans doute pas grand-chose. En appelant à un striptease indigne de l’exécutif et bientôt des parlementaires, François Hollande a davantage affaibli une classe politique donnée en pâture au plus malsain des populismes. Celle-ci se doit de garder une certaine hauteur, une certaine dignité, aussi, pour mériter le respect. Contrôler ? Oui ! Sanctionner ? Oui ! Certainement pas se livrer comme un « voleur » prétendument pris sur le fait à la « justice » populaire. L’appétit de ceux qui veulent en savoir toujours davantage, en connaître encore plus, est insatiable. Ce replâtrage de dernière minute, tenté sous l’effet de la pression du moment, n’augure rien de bon. Seulement un nouvel affaiblissement des institutions républicaines. __La France veut entendre une voix d’autorité__ … « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *