» Taxe sur le foncier non-bâti : EELV 06 soutient les agriculteurs, pas les spéculateurs  » communiqué d’EELV 06 ( Europe Ecologie Les Verts )

Logo_EELV_fondvert-300x174

 » EELV soutient depuis toujours la préservation des terres agricoles et l’activité économique et culturelle qu’est l’agriculture de proximité.

La fronde de la chambre d’agriculture 06 contre la hausse de la taxe sur le foncier non-bâti est compréhensible puisque si elle s’appliquait aux terres agricoles, cette hausse mettrait en péril économique les exploitations du 06.

Les agriculteurs ont raison de tirer la sonnette d’alarme mais ils n’apportent pas les bonnes solutions à leur vrai problème.

En effet, n’oublions pas que les terrains classés agricoles sont tout ou en partie exonérés de taxe foncière, que les agriculteurs qui travaillent une terre classée agricole ne payent donc pas ou très peu de taxe foncière, ce que le projet de loi Duflot garantit.

Le problème n’a pas pour origine ce projet de loi qui apporte une réponse au manque de logements et à la spéculation immobilière en remettant des terrains constructibles sur le marché. Le problème vient du fait que la plupart des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) ne référencent pas les terres agricoles en tant que telles, et qu’elles sont considérées par les maires comme de simples « zones constructibles » ou « zones à urbaniser ». Aux maires de faire leur travail et de préserver l’agriculture locale de la pression foncière et fiscale !

Il est urgent et nécessaire de couper l’herbe sous le pied des spéculateurs qui utilisent le statut d’agriculteur (et il y en a !) pour spéculer sur le prix du foncier agricole en le dévoyant en terrain à bâtir .

En cette période électorale, EELV 06 demande donc à tous les maires et à tous les candidats aux municipales de s’engager pour préserver l’agriculture et le foncier agricole afin d’augmenter le pouvoir d’achat des agriculteurs et l’assise économique de leurs exploitations.

Cette demande s’adresse, au premier rang, à M. Michel Dessus, le président de la chambre d’agriculture, qui postule au fauteuil de maire de La Gaude, tout en continuant d’utiliser la présidence de la chambre d’agriculture comme tribune ouverte aux propriétaires fonciers qu’il entend défendre dans un combat idéologique qui dessert l’agriculture locale.

EELV 06 réclame donc :
1- une exonération totale pour les agriculteurs, de la hausse de la taxe sur le foncier non-bâti en 2014, le temps que les maires régularisent les situations des PLU ;

2- le référencement par les maires dans leurs PLU de toutes les terres agricoles (en exploitation actuelle ou potentielle) permettant ainsi de faire bénéficier, à tous les agriculteurs, d’une exonération permanente, totale ou partielle, de toute taxe foncière, comme c’est déjà le cas aujourd’hui.  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *