« EELV appelle Christine Lagarde à se mettre en retrait du Fonds Monétaire International le temps de la procédure judiciaire. » communiqué d’EELV ( Europe Ecologie les Verts )

 » L’ancienne ministre vient d’être inculpée par la justice française pour « négligence » dans l’enquête sur l’arbitrage controversé ayant conduit a un arbitrage en faveur de Bernard Tapie de 403 millions d’euros. La somme devant être payée par le CDR (consortium de réalisation, organisme charge de régler la dette du Crédit Lyonnais), c’est in fine le contribuable qui supporte la plus lourde charge.
Christine Lagarde est bien sûr présumée innocente.

Cependant, EELV appelle l’ancienne ministre à se mettre en retrait de ses fonctions à la direction du Fonds Monétaire International, ne serait ce que pour ne pas aggraver l’image déjà chancelante de cette institution internationale majeure. Il en va également de la crédibilité et de l’image de la France a l’étranger, déjà passablement entachées par les épisodes de la présidence Strauss-Kahn du FMI.
Pour EELV, il est par ailleurs plus que temps de mettre fin à la juridiction d’exception que constitue la Cour de Justice de la République.
Cette Cour, qui permet à des ministres d’être jugés par leurs pairs hommes politiques – la CJR compte quatre fois plus de parlementaires que de juges professionnels – véhicule l’image d’une justice de l’entre soi.
Avec l’indépendance du parquet, la réforme de la CJR est un point essentiel de la modernisation de nos institutions judiciaires.
Pour EELV, le président de la République et le nouveau gouvernement doivent avoir le courage de présenter ces réformes au vote du Congrès. L’indépendance de la justice et plus encore des décisions de justice est un élément essentiel d’une démocratie solide.

 

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *