« Quartier Saint Roch: NON à la prison, OUI à une réflexion et à une concertation rapide sur les besoins véritables de ce quartier » Communiqué du Comité de quartier SAINT ROCH-VAUBAN

«  Suite à l’article paru dans Nice Matin en date du 12 09 14 sur l’éventuel transfert de la prison de Nice sur le quartier Saint Roch le Comité de Quartier Saint Roch Vauban s’étonne d’une annonce à caractère brutal et surréaliste, sans concertation avec les habitants.
Il rappelle que ce quartier densément peuplé a besoin d’infrastructures qui font cruellement défaut (écoles, espaces  verts, micro sites sportifs…) et pas d’une prison qui, quel que soit le site d’implantation ne peut en aucun cas le redynamiser, mais « plombera » son image et l’asphyxiera un peu plus.
Le projet Arteo en phase d’achèvement jouxterait un établissement pénitentiaire ? Qu’en pensent les acheteurs non prévenus à la vente ?
Des réactions très hostiles ont fusé de tous côtés, notamment des riverains de la rue de Roquebilière qui subissent déjà une circulation très dense. Il est temps de comprendre que le quartier Saint Roch n’est pas une poubelle où l’on peut déverser ce dont on veut se débarrasser ailleurs.
L’urgence ce sont des infrastructures en rapport avec les projets immobiliers qui fleurissent un peu partout. Il ne suffit pas de raisonner en terme de foncier disponible, il faut aussi définir un urbanisme équilibré dans l’intérêt des habitants.
Le quartier Saint Roch, comme l’a déjà souligné Christian Estrosi à maintes reprises est un quartier historique de la Ville de Nice. Ce projet n’est en phase ni avec son histoire ni avec son identité.
Rappelons également le rôle très positif et dissuasif des casernes de police.
Quant aux riverains de la gare Saint Roch, tête historique de la ligne Nice Cunéo, ils méritent mieux qu’un établissement pénitentiaire sous leurs fenêtres, alors même que les infrastructures font cruellement défaut tant pour les enfants que les adolescents.
Il est déjà fort regrettable que l’arrêt SNCF ait été déplacé vers Pont Michel dans un déni de service public et sans concertation.
Le Comité de Quartier Saint Roch Vauban demande donc le retrait immédiat de ce projet que ce soit sur les casernes Auvare ou la gare Saint Roch et la mise en place d’une réflexion et d’une concertation rapide, comme nous le demandons depuis longtemps, sur les besoins véritables de ce quartier. »
Pour le Comité de quartier SAINT ROCH-VAUBAN
Jeanine COSTAMAGNA et André MINETTO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *