« La vague Alternatiba s’amplifie » communiqué de presse … Changeons le système, pas le climat !

Pièce jointe

 » Bayonne en octobre 2013, Agen, Gonesse, Nantes, Paris, Lille, Ciboure-Socoa et Bordeaux en septembre et octobre 2014 : 62 000 personnes ont déjà visité les Villages des alternatives au changement climatique « Alternatiba ».

Près de 1700 bénévoles ont participé à la préparation et à la mise en place de ces 8 premiers Alternatiba auxquels il faut rajouter les milliers d’exposants, intervenants, artistes qui les ont animés. Entre dix et vingt mille personnes ont assisté à leurs conférences et tables rondes sur le dérèglement climatique, sur la COP21, sur les fausses solutions, sur les alternatives et démarches de transition sociale et écologique permettant de « construire un monde meilleur en relevant le défi climatique » comme le résumait la formule de Stéphane Hessel, qui avait accepté de parrainer ce processus Alternatiba.
Déjà 46 Alternatiba au total :
Alternatiba permet aux citoyens de prendre confiance en leur capacité collective de changer les choses, de participer ici et maintenant aux transitions nécessaires pour transformer nos modes de production, de consommation, de transports, d’aménagement du territoire, etc. Bref, de changer de système pour ne pas changer de climat.
La vague Alternatiba s’amplifie donc et va continuer tout au long de l’année 2015, contribuant à la montée en puissance de la mobilisation citoyenne dans la perspective de la COP21, l’important sommet Onusien sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015. 38 autres Alternatiba sont en effet d’ores et déjà en cours de préparation en France, mais également dans plusieurs pays Européens. Presque chaque semaine, un nouvel Alternatiba vient allonger encore cette liste.

Coordination européenne des Alternatiba à Lille
La 4ème Coordination européenne des Alternatiba se réunira à Lille le samedi 25 octobre 2014. Elle analysera les premiers retours d’expérience, mettra en place des temps de formation, travaillera à une promotion massive des alternatives que chacun-e peut renforcer à son niveau, débattra des stratégies de mobilisation citoyenne face à la COP21.
Elle travaillera également sur une grande campagne de communication et de mobilisation citoyenne sur le climat et les alternatives écologiques et sociales, qui sera lancée le 3 décembre 2014 et durera 2 mois.
C’est maintenant qu’il faut agir !
La Coordination Européenne des Alternatiba appelle la population, et en particulier les jeunes générations, à renforcer cette dynamique massive des Alternatiba visant à enclencher sans plus tarder la transition sociale et écologique, seule capable d’empêcher le chaos climatique.

Changeons le système, pas le climat !

Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »

La Coordination européenne des Alternatiba,

Communiqué de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *