« Projet de loi Macron : la recherche de la croissance ou celle du bien commun ? » Communiqués d’EELV

 Communiqués

Logo EELV

« Alors que le projet de loi Macron est présenté ce jour en Conseil des Ministres, EELV déplore la vision passéiste d’une recherche de la croissance sans imagination ni recherche du bien commun.

Parmi les dizaines d’articles de cette loi fourre-tout on trouve par exemple celui qui rétablit les ventes à la découpe, véritable fléau de la spéculation immobilière que le Parti Socialiste dénonçait encore il y a peu à l’Assemblée.

Où est le bien commun quand on facilite l’expulsion de familles entières pour le seul profit de promoteurs immobiliers ? Que vaut la croissance de leurs chiffres d’affaires par rapport au bien-être des personnes qui seront chassées de l’endroit où elles vivaient ?

EELV s’inquiète également du recours aux ordonnances qui sur plusieurs points contournent la discussion au Parlement et permet de limiter le nécessaire débat public.

EELV dénonce en particulier l’attention démesurée portée à la question du travail du dimanche. Pour EELV, plutôt que de compter les dimanches, le gouvernement serait plus inspiré de garantir aux salariés les temps familiaux et de loisirs dont ils ont besoin et auxquels ils ont droit. Passer à 12 dimanches par an ne créera pas d’emplois et ne constitue en rien une stratégie de lutte contre la précarité et la pauvreté au travail.

Plutôt qu’une croissance artificielle fondée sur une croissance des inégalités, les écologistes proposent au contraire la création de nouveaux droits pour les salariés et le partage du travail.

Fallait-il bousculer l’agenda parlementaire pour passer cette loi en urgence ? EELV s’interroge sur les priorités d’un gouvernement qui repousse l’examen du projet de loi santé publique (paquet neutre de cigarettes, étiquetage nutritionnel….) si nécessaire pour la santé et le bien-être de nos concitoyens. »

 

 

Une réflexion au sujet de « « Projet de loi Macron : la recherche de la croissance ou celle du bien commun ? » Communiqués d’EELV »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *