” Pour en finir avec les conflits d’intérêts ” : un livre de Martin HIRSCH, ministre jusqu’en mars 2010 qui dénonce une maladie actuelle bien française

((/images/Hirsch livre.jpg)) Par un témoin privilégié. Sans commentaire !!%%% A lire sur __20 minutes.fr__ :%%% __Martin Hirsch dénonce le conflit d’intérêt et appelle à une loi__ LIVRE – L’ancien membre du gouvernement publie un essai de dénonciations et de recommandations… Six mois après sa sortie du gouvernement, Martin Hirsch revient avec un essai, Pour en finir avec les conflits d’intérêts*, une maladie bien française à le lire. Haut-fonctionnaire et ex-membre du gouvernement, l’ancien président d’Emmaüs explique que tout au long de sa vie, «pas une seule fois je n’ai eu le moindre enseignement, la moindre formation sur les conflits d’intérêts. Je n’en ai pas entendu parler à l’Ecole normale d’administration. Aucune des personnes qui m’ont nommé ne m’a parlé de cette notion», regrette-t-il. %%% Incompréhensible, puisque «conflit d’intérêts», c’est «l’expression de l’année 2010», insiste-t-il. %%% Notamment avec l’affaire Henri Proglio, rémunéré à la fois par EDF et Veolia, __le dossier grippe A, quand la vaccination massive a été recommandée par des experts qui «entretenaient avec les laboratoires pharmaceutiques» des «liens financiers»__, ou l’affaire Woerth, qu’il évoque mais développe peu. ((/images/Hirsh.jpg))

Cette notion est «peu connue en France», où l’on s’estime «à l’abri de la tentation, de la déviance, de la corruption». Au fil des pages, Martin Hirsch déplore les lacunes de la «conception française» du conflit d’intérêts, une sorte de «mythologie» selon laquelle «être honnête permet de surmonter tout conflit d’intérêts», défense invoquée par Claude Guéant pour Eric Woerth. Résultat, «il faut avoir consommé pour être condamnable», alors que «dans la plupart des autres pays», «la faute commence en amont, dès lors que l’on est en situation de devoir concilier des intérêts contradictoires». «C’est un peu comme si le fait d’avoir de l’alcool dans le sang au volant ne devenait un délit que si un accident intervenait», tacle-t-il. «Rien pour le prévenir, rien même pour le caractériser, tant qu’il ne s’est pas transformé», insiste-t-il. __Quand Vivendi invite__ … ” __*__ Sortie le 29 septembre, aux éditions Stock. 12 euros%%% [http://www.20minutes.fr/article/600826/societe-martin-hirsch-denonce-conflit-dinteret-appelle-loi|http://www.20minutes.fr/article/600826/societe-martin-hirsch-denonce-conflit-dinteret-appelle-loi|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *