Un tournant historique dans la perception des relations entre Santé et Environnement chez les députés français ? Communiqué de presse du RES suite au vote des députés de la proposition de loi Lachaud ce jour

((/images/LOGO_RES-120.JPG.jpeg)) Communiqué de presse ” Le Réseau Environnement Santé se félicite de l’adoption en 1ère lecture de la proposition de loi du député Yvan Lachaud, visant à interdire l’utilisation des phtalates, des parabènes et des alkylphénols. En mars, la proposition avait été rejetée en Commission des affaires sociales. L’Assemblée Nationale, en séance plénière, vient de lui accorder une majorité absolue. « En ce jour où les ONG pressent la Commission et les Etats-membre de l’Union européenne à enfin agir sur les perturbateurs endocriniens, le vote lucide et courageux des députés français ne pouvait pas leur faire meilleur écho » se réjouit André Cicolella, porte-parole du Réseau Environnement Santé. Le RES invite les sénateurs à confirmer ce vote historique. « Avec ce vote, les parlementaires entrent dans la modernité des enjeux de santé publique qu’incarne la question des perturbateurs endocriniens. Nous attendons du gouvernement et des autorités sanitaires qu’ils osent à leur tour franchir cette ligne de rupture » conclut André Cicolella. ” Contacts : André Cicolella, Porte-parole du RES : 06 35 57 16 82, cico@club-internet.fr Yannick Vicaire, Chargé de mission RES : 06 08 75 50 15, res.yvicaire@gmail.com Soléane Duplan, Coordinatrice du RES : 06 70 07 84 87, res.contact@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *