Phtalates et autres produits responsables de l’épidémie de maladies chroniques : les producteurs de risque se rebiffent – Irresponsable et scandaleux

((/images/Phtalates mai 2011 parabenes dessin.jpg)) Dessin : Frédéric Deligne Un scandale hélas habituel que cette réaction irresponsable de producteurs de risque qui nous empoisonnent et s’en fichent !! Cela montre les difficultés que nous avons dans le domaine santé-environnement pour défendre la santé de la population. Et comme le montre le dessin en raccourci, les produits toxiques sont légions dans notre environnement et l’épidémie de maladies chroniques se répand de façon catastrophique. Seule une responsabilité juridique ET FINANCIERE de prendre en charge les conséquences peut faire réfléchir et rendre responsable. A lire en entier dans __[LA CROIX|http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Vives-reactions-apres-l-interdiction-des-phtalates-et-des-parabenes-_EP_-2011-05-04-610712|fr]__ __Vives réactions après l’interdiction des phtalates et des parabènes__ ” Les industriels du plastique ont dénoncé, hier, l’adoption à l’Assemblée nationale d’une proposition de loi interdisant l’utilisation de plusieurs substances chimiques soupçonnées de perturber le système hormonal. Le député centriste Yvan Lachaud est conscient que son texte doit être amendé pour être applicable, mais veut surtout encourager la prise de conscience. La réaction ne s’est pas fait attendre. Mardi 3 mai, la filière industrielle du plastique a vivement réagi à l’adoption, la veille, à l’Assemblée nationale, d’une proposition de loi interdisant l’utilisation des phtalates, des parabènes et des alkylphénols en France. De fait, le texte du député centriste Yvan Lachaud (Gard), voté en première lecture à la surprise générale, a une portée très large : il bannit « la fabrication, l’importation, la vente ou l’offre de produits » contenant ces substances chimiques, qui ont le point commun, selon un grand nombre de scientifiques, de perturber le système hormonal. … “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *