Le DAL ( Droit au logement ) s’installe à Nice : inauguration du nouveau Comité avec Jean-Baptiste EYRAUD, animateur du DAL, jeudi 14 juin 2012 à 9h30 à l’arrêt du tramway de la Libération

” Le logement et l’hébergement de personnes ou familles en difficulté est dans une redoutable impasse dans ce département des Alpes-Maritimes. Depuis des années, nous ne cessons de venir au soutien de situations souvent dramatiques : – locataires expulsés sans relogement – personnes logées dans des habitats trop petits, trop chers, insalubres – des “bénéficiaires” de la loi DALO (Droit Au Logement Opposable) bafoués dans l’exercice de leur droit – des personnes “punies” pour avoir refusé un logement social inhabitable – des demandeur-se-s d’asile avec ou sans enfant privé-e-s de l’hébergement qu’on leur doit – des familles de migrant-e-s en attente de régularisation jetées à la rue avec leurs enfants Depuis des années, nous nous efforçons, de proposer à ces personnes et à ces familles des solutions militantes – accueil au sein de nos familles – recours auprès des juridictions compétentes (loi DALO et veille sociale dans le cadre du Code de l’Action Sociale et des Familles) – réquisitions citoyennes de lieux inhabités – manifestations publiques Les pouvoirs publics et leurs courroies locales de transmission durcissent les conditions d’accès au logement et à l’hébergement. %%% La chasse aux pauvres, assumée en haut lieu, l’abandon des missions du logement social, l’opacité des commissions d’attribution, le clientélisme, le rejet de l’étranger et l’absence de contre-pouvoir sont des enjeux de lutte immédiate. Et c’est sans délai que nous voulons peser contre l’exclusion par le logement. Notre collectif de citoyen-ne-s engagé-e-s et d’associations en appelle au savoir-faire du DAL qui s’est fait connaître depuis 20 ans par l’indépendance, la non-violence et l’efficacité de ses combats avec les mal-logés. Le DAL, on s’en souvient, mène à Paris et partout en France des actions qui impliquent des personnalités tout autant que les personnes concernées. Il anime avec compétence des permanences d’accès aux droit. Il obtient des solutions dans le rapport de force démocratique. Il lutte pour le respect des lois et en inspire d’autres. Notre département a besoin de cet aiguillon. Nous avons décidé d’adhérer au DAL, de mettre en place, dès ce samedi 16 juin, une première permanence hebdomadaire au 38, rue Dabray et d’initier chaque mois une action publique. Pour inaugurer ce nouveau comité, Jean-Baptiste EYRAUD, l’infatigable animateur du DAL sera là, le jeudi 14 juin 2012 pour participer à une première manifestation et à une conférence de presse. Rendez-vous à l’arrêt du tramway de la Libération à 9h30. “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *